Sondage : 44 % des filles vont encourager la coupe du monde féminine

Lecture

Selon un sondage flash mené cette semaine par Diplomeo, presque deux tiers des jeunes vont suivre la coupe du monde féminine de football 2019. Mais que pensent-ils réellement de cet évènement? Des réponses très contrastées entre filles et garçons.

Les jeunes et la coupe du monde féminine de football 2019

Crédit Diplomeo

À 21 h ce vendredi 7 juin, un match entre l’équipe de France et l’équipe de Corée du Sud ouvrira la coupe du monde féminine de football 2019 qui se déroulera durant un mois et se terminera avec la finale le 7 juillet en fin de journée. À cette occasion, nous avons interrogé les jeunes sur ce qu’ils pensaient de cet évènement.

Une jeunesse peu informée

D’après notre sondage, un jeune sur cinq n’était pas au courant que la coupe du monde féminine de football avait lieu ce mois-ci, et 35 % d’entre eux ne savaient pas que la coupe du monde 2019 était organisée par la France. Un manque d’intérêt ou un manque d’information ? 44 % des jeunes que nous avons interrogés se disent être passionnés par le foot. Cela voudrait donc dire qu’ils ont été peu informés sur le football féminin…

Le foot, un sport masculin ?

Sur les 44 % des jeunes qui se disent passionnés de football, seulement 24 % d’entre eux sont des filles, pour 62 % de garçons, un écart non négligeable, qui ne surprend pas forcément, mais qui amène à se poser des questions.

« La danse pour les filles, le foot pour les garçons » ? Alors qu’aujourd’hui nous essayons de lutter contre les clichés de genre, ceux-ci semblent être toujours d’actualité. En effet, le football reste un sport très genré. Pour couronner le tout, un garçon sur cinq affirme qu’il ne compte pas regarder les matchs, car il trouve que le football féminin est moins intéressant que le football masculin

Bienheureusement, les mentalités évoluent et on peut noter que parmi les jeunes interrogés, 44 % des filles ont affirmé que la raison principale pour laquelle elles allaient suivre la coupe du monde était pour encourager le sport féminin : des chiffres prometteurs !

Peu de succès pour le foot féminin…

L’année dernière nous avions questionné les jeunes sur la coupe du monde masculine de football 2018. 87 % ont affirmé avoir suivi les matchs. Cette année seulement 10 % des jeunes ayant répondu au sondage comptent regarder tous les matchs et 47 % pensent regarder au moins les matchs de la France ou les matchs décisifs, soit presque moitié moins de supporters pour la coupe féminine que pour la coupe masculine ! 

Pour ce qui est d’aller voir les matchs au stade, 12 % des jeunes de 16 à 25 ans interrogés ont répondu qu’ils avaient prévu de s’y rendre, dont quasiment autant de filles que de garçons (13 % de garçons contre 10 % de filles).

Un résultat assez décevant lorsqu’on constate l’abordabilité des places qui vont de 9 € à 57 €, ce qui est nettement moins cher que les prix des places pour la coupe du monde masculine qui commençaient à 105 € et pouvaient aller jusqu’à presque mille euros.

Amélie Suret

Partager