Marie, la voyageuse-entrepreneuse qui aide les étudiants à s’envoler

Marie Blaise, une jeune entrepreneuse bretonne qui a étudié et travaillé à l’étranger est revenue en France pour créer son entreprise : Do It Abroad. Elle a pour mission d’aider les jeunes à se lancer dans des études hors des frontières de l’hexagone.

En Australie, Marie a été diplômée d'un bachelor of finance.

Marie n’est pas du genre à rester en place. Ses études, elle les a suivies en Australie et en Espagne, avant de travailler en Allemagne. Depuis quelques mois, elle a reposé ses valises en France, en Bretagne plus exactement. Ses expériences au-delà des frontières, la jeune entrepreneuse de 23 ans les met désormais au service des étudiants qui veulent se lancer dans les études à l’étranger. Sa start-up, Do It Abroad, les accompagne de l’envie de départ, à l’envol !

« Un projet qui me trottait dans la tête depuis un bout de temps »

Peux-tu expliquer en quoi consiste ton entreprise Do It Abroad ?

J’ai créé Do It Abroad il y a 4 mois pour aider les étudiants à partir étudier à l’étranger. Nous aidons les futurs bacheliers, les étudiants de BTS et IUT ainsi que les étudiants de licence à trouver les pays et les formations qui correspondent à leur profil et surtout à leur budget. Notre mission est simple : nous voulons rendre accessibles à tous les études à l’étranger. Do It Abroad est né à la suite d’un constat simple : 50 % des étudiants disent vouloir étudier à l’étranger, mais seulement 2 % franchissent le pas. Pourquoi ? Souvent par manque de confiance en eux. Ils ne se croient pas capables de « survivre » à l’étranger et doutent de leur niveau d’anglais. On pense aussi que les études à l’étranger sont forcément chères. Mais ce n’est pas le cas. On n’est pas obligé de partir étudier aux États-Unis pour 20 000 € par an. Il existe une infinité de possibilités d’études supérieures en Europe, en Asie et en Amérique du Sud pour moins de 2 000 € par an. Et on peut même étudier gratuitement dans certains pays ! Chez Do It Abroad, on vous trouve vos formations, les bourses que vous pouvez avoir (et oui il y a des bourses pour l’étranger !) et on planifie mois par mois combien vous coûtera la vie sur place pour que vous soyez au mieux « préparé » avant de partir.

Comment t’est venue l’idée de créer cette entreprise ? Quel a été ton parcours ?

J’ai toujours rêvé d’étudier à l’étranger. Mon bac en poche, je suis partie en Australie à tout juste 18 ans. Déterminée à réaliser mon rêve. Arrivée sur place, j’ai d’abord travaillé dans un « retail shop » pendant quelques mois pour pouvoir mettre de l’argent de côté. Six mois plus tard, je commençais les cours à l’université de Macquarie à Sydney. Au bout de trois ans, j’obtiens mon diplôme : un bachelor of finance. Pendant mes études, je travaillais à mi-temps en tant que serveuse pour assurer une source de revenus. Mon bachelor m’a permis d’effectuer trois stages au cours de ces trois années dont un dans le Nord de l’Inde pour le groupe Indien Tata et un à Sydney pour Christian Louboutin (blague à part, je ne connaissais pas la marque avant de travailler pour eux…). Je suis ensuite rentrée en Europe pour me rapprocher de ma famille où j’ai étudié un master d’entrepreneuriat à Barcelone à la suite duquel je suis partie travailler dans le département financier d’une jeune start-up à Berlin. Après quelques mois et beaucoup de frustration accumulée, je décide d’arrêter mon travail à Berlin et de rentrer en France pour créer Do It Abroad, un projet qui me trottait dans la tête depuis un bout de temps.

« Nous avons la responsabilité de ficeler le projet de nos étudiants de A à Z. »

La création de Do It Abroad

Par quels obstacles es-tu passée pour lancer Do It Abroad ?

Créer sa société c’est super excitant ! Mais aussi très stressant ! C’est du plein temps. Chez Do It Abroad, nous avons la responsabilité de ficeler le projet de nos étudiants de A à Z. De la recherche de formations aux inscriptions et jusqu’au départ. Nous savons à quel point le projet de partir leur tient à cœur. C’est pour cela nous faisons notre maximum pour orienter nos étudiants vers les pays et les formations qui leur conviennent le mieux, les aider à optimiser au maximum leur candidature pour maximiser leur chance d’être accepté dans leur programme préféré.

En quoi tes études ont-elles influencé la création de ton entreprise ?

Mon bachelor était dans la finance et mon master dans l’entrepreneuriat. On pourrait penser que mes études de finance ne me sont pas utiles aujourd’hui, mais si. Même si je n’utilise pas tous les jours les « hard skills » (formules mathématiques et compagnie) que j’ai apprises à l’université, étudier en finance m’a enseigné une méthode de travail et une rigueur qui me permet d’être aujourd’hui efficace dans mon travail. Mon master à Barcelone a consolidé l’idée que j’avais de créer un service dans lequel je crois et qui me passionne. Avoir vécu dans plusieurs pays et maîtriser trois langues couramment me permet aussi de communiquer avec les universités dans le monde entier !

Par qui as-tu été épaulée dans ton aventure entrepreneuriale ?

Les personnes qui m’ont le plus épaulées sont ma famille et mes amis. J’ai la chance d’être née au sein d’une famille d’entrepreneurs. Mes sœurs et mes parents sont eux aussi dans l’entrepreneuriat, ce qui rend l’aventure moins « lonely ». Ça nous permet de vraiment communiquer et de nous conseiller. De plus mes amis ont été et sont toujours d’un très grand soutien. Aujourd’hui j’ai la chance de travailler au sein d’une équipe soudée ce qui rend le travail quotidien tellement plus agréable et motivant. Maud, une amie de longue date, travaille sur le e-marketing et Marine s’occupe de la communication. Enfin Mme Loichot, conseillère d’orientation dans le Morbihan (56), au sein du lycée Sainte Anne D’Auray, a été d’un grand soutien pour nous aider à cerner les attentes des lycéens.

« En septembre 2017, Do It Abroad verra ses premiers étudiants commencer leurs études, et ce dans les quatre coins du monde. »

Projets d’avenir et conseils

Quels sont les objectifs de Do It Abroad ? Où en es-tu dans le développement de ta start-up ?

En septembre 2017, Do It Abroad verra ses premiers étudiants commencer leurs études, et ce dans les quatre coins du monde. De Berlin à Toronto, en passant par Londres et Kuala Lumpur. Notre objectif est de parfaire notre service comme nous le faisons au quotidien pour permettre à un maximum d’étudiants de concrétiser leur projet d’études à l’étranger. Nous voulons augmenter ce 2 % des étudiants qui partent à l’étranger et supprimer les préjugés que l’on peut avoir sur vivre et étudier à l’étranger.

Si tu devais donner quelques astuces aux jeunes qui hésitent à se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Just Do It. Vous êtes passionné par un domaine, vous êtes convaincu de l’utilité de votre service ou produit et vous savez qu’il sera bénéfique à ses utilisateurs ? Alors qu’attendez-vous ?

Retour en haut de page