Après la Chine, Centrale s'installe en Inde

Former des scientifiques et des ingénieurs, tel est l’objectif de Mahindra Ecole Centrale (MEC), un établissement créé par l’Ecole Centrale Paris.

Le campus a été installé à Hyderabad, capitale de l’Etat de Télangana. Cette école, dont les frais de scolarité s’élèvent à 5 000€ par an, succède à l’école Centrale de Pékin ouverte en 2005. Elle propose une formation d’ingénieur sur 5 ans, composée d’un cursus généraliste en anglais orienté vers l’entreprise et la recherche.

Déjà 240 élèves profitent de cet enseignement dispensé par des professeurs indiens et internationaux dont certains viennent de Centrale Paris.

Si l’Inde forme de très nombreux ingénieurs, beaucoup restent sans emploi. Le groupe industriel Mahindra, qui est partenaire du projet, souhaite donc inverser la tendance en permettant aux jeunes du pays d’accéder à l’enseignement supérieur en les formant à des techniques de haut niveau. Centrale quant à elle déclare vouloir se trouver « là où le futur va se construire en proposant un nouveau modèle pédagogique » selon l’un de ses porte-paroles.

Une reconnaissance internationale des diplômes

Parmi les programmes de MEC, des branches traditionnelles (sciences informatiques et de l’ingénieur, économie, management, sciences humaines…) qui aboutiront à un Master of Technology accrédité par la Commission française des Titres d’Ingénieurs et de manière locale.

Retour en haut de page