Que faire après une licence d’histoire  ?

Vous venez de suivre trois années de formation universitaire en histoire et il est temps de trouver ce que vous voulez faire ensuite… Diplomeo vous aide en vous exposant toutes les voies possibles après la licence histoire.

etudiante devant le colisée
La plupart des étudiants de licence choisissent de poursuivre leurs études.

Quelle que soit l’option que vous avez choisie lors de votre licence : histoire de l’art, patrimoine, archéologie, droit et histoire… vos méthodes de travail et votre culture générale acquise en licence d’histoire sont appréciées. Vous ne devrez pas avoir de mal à trouver votre voie, si vous connaissez les domaines qui vous attirent.

La solution la plus fréquente : poursuivre ses études

Une fois que vous aurez validé votre licence, et si vous souhaitez accéder à des postes à responsabilités ou à des métiers hautement qualifiés, vous serez parfois obligé de poursuivre vos études.

Rester dans le système universitaire avec un master

Le système universitaire est ainsi fait. Après la licence, la suite logique est le master. Dans le domaine de l’histoire, cette formation bac+5 est un moyen de rester dans votre zone de confort, à l’université, et de perfectionner vos connaissances. Les masters histoire sont parfois spécialisés dans un domaine très précis. Renseignez-vous sur leurs débouchés pour ne pas rester enfermé dans un domaine trop réducteur…

Il existe des masters tournés vers la recherche, qui vous mèneront notamment aux métiers de la recherche et au doctorat, et des masters professionnels qui comportent un long stage de professionnalisation. Certains masters ne sont également disponibles qu’en deuxième année M2.

Voici quelques exemples de masters que vous pourrez trouver à l’université :

  • master histoire de l’art
  • master histoire et civilisations comparées
  • master histoire et anthropologie de l’Antiquité
  • master histoire et anthropologie des sociétés médiévales et modernes
  • master histoire de l’Afrique
  • master histoire du monde méditerranéen médiéval
  • master histoire économique
  • master histoire contemporaine des relations internationales et des mondes étrangers
  • master histoire et audiovisuel
  • master pro Patrimoine et musées
  • master pro études européennes et relations internationales
  • etc.

À noter que des masters dans des domaines annexes comme les sciences sociales ou l’enseignement ouvrent leurs portes aux titulaires de licences d’histoire.

Vous aurez parfois aussi accès à des doubles formations, comme histoire-droit par exemple. Cela permet notamment de devenir commissaire-priseur ou responsable d’expertise.

Trouvez la bonne formation en master Histoire

D’autres bac+5 en dehors de l’université

Si vous souhaitez poursuivre avec une formation bac+5, mais que les universités ne proposent pas de formations qui vous conviennent, vous allez pouvoir vous tourner vers les nombreuses écoles qui proposent des formations grade bac+5 :

  • les écoles de commerce proposent des formations en management, en tourisme ou en patrimoine par exemple. Les formations bac+5 de ces écoles sont tellement vastes que vous devrez vous renseigner auprès d’elles pour trouver celles qui peuvent coller à votre licence d’histoire et à vos aspirations professionnelles.

  • les écoles d’art proposent parfois des formations pour les titulaires de diplômes en histoire, et notamment en histoire de l’art.

  • les écoles de communication et de marketing ouvrent leurs portes aux titulaires de licence, et notamment de licence histoire. Vous pourrez y trouver des formations autour du tourisme, de l’événementiel, du patrimoine, etc.

Attention, ces écoles et leurs masters sont parfois accessibles sur concours uniquement. Vous allez parfois devoir vous préparer aux épreuves écrites et orales.

Trouvez le bon bac+5 Histoire

Reprendre une formation courte avant de travailler

Après la licence, rien de vous empêche de mettre les pieds dans une formation courte pour vous professionnaliser et vous préparer à entrer sur le marché du travail. Vous pourrez notamment suivre :

  • une licence professionnelle, en un an et souvent disponible en alternance. Il en existe notamment autour du patrimoine culturel et sa protection.
  • un diplôme d’université, en un an à l’université. Ce diplôme est propre à un établissement et propose généralement des formations très précises : histoire de la médecine, archéologie, généalogie, etc.

Préparer un concours après la licence histoire

Après les trois années de licence histoire, vous allez avoir la possibilité de passer des concours. Votre licence vous aura servi de préparation, notamment en culture générale. Votre curiosité et votre ouverture seront des qualités appréciées. Il ne vous restera qu’à vous exercer à la méthodologie.

Vous pourrez notamment vous présenter à des :

Trouvez une prépa aux concours de la Fonction publique

Chercher du travail

Avec un niveau licence, vous allez pouvoir occuper des postes d’assistant, notamment dans la recherche, le patrimoine, le tourisme, etc. Vous allez gagner en responsabilités et en expérience avec le temps.

Voici quelques métiers que vous pourrez exercer directement après la licence histoire :

  • bibliothécaire
  • chargé de visite
  • chargé d’accueil dans un site touristique
  • antiquaire
  • conseiller en développement local
  • animateur socioculturel
  • guide-conférencier
  • agent de voyage
  • responsable d’office de tourisme
  • médiateur culturel
  • commissaire d’exposition
  • assistant de commissaire-priseur
  • etc.

Soizic Meur