L'histoire du baccalauréat

Découvrez maintenant ce qu'ont traversé les bacheliers depuis plus de 200 ans ! Vous découvrirez ici toute l'histoire du baccalauréat, de sa création, jusqu'à aujourd'hui, en passant par ses grandes réformes.

Le Bac, Histoire.

Introduction

Vous connaissez votre programme d’histoire sur le bout des doigts? Mais connaissez vous l’Histoire du baccalauréat ? Car le Baccalauréat lui aussi a une histoire, riche en réformes et en dates clés. De Napoléon Ier à Jules Ferry, le "bachot" a subi de nombreuses modifications tout au long de son existence.

Nous sommes là pour vous expliquer tout sur ce fameux examen qui fête cette année ses 205 ans en 2013.

Période du Moyen Âge

Les premiers baccalauréats datent du XIIIème siècle, après l’apparition de l’Université de Paris (l’actuelle Sorbonne). A l’époque, cet examen validait le premier grade du domaine des arts, de la médecine, du droit et de théologie. Chaque baccalauréat n’avait pas la même valeur. Les tenants du Baccalauréat, qui n’étaient que des garçons à l’époque, avaient ainsi, une fois cet examen validé, le droit d’enseigner dans les différents domaines.

Ce diplôme n'est plus aujourd'hui reconnu comme l'ancêtre du bac, mais comme un autre diplôme, qui ne détient pas le même rôle que celui d'aujourd'hui.

De la Révolution française aux grandes réformes

A la suite des réformes de la révolution française, les universités ont été supprimées. C’est avec Napoléon 1er, en 1808, que le Baccalauréat est apparu sous sa forme primitive.

Pendant la première édition du “bachot”, il n’y eu qu’une petite trentaine de reçus en France ! Les épreuves étaient exclusivement orales, en latin. Il s’agissait de commenter des textes d’auteurs grecs ou latins.

C’est en 1830 que la première épreuve écrite fut ajoutée aux épreuves orales. Cette année là, 3.000 français recevaient leur baccalauréat.

A l’époque, pas de notes, juste des mentions : Très Bien, Bien, Assez Bien, Mal. En 1854, un nouveau système original fut intégré. Il s’agissait d’un système de boules de couleurs différentes. Une blanche (très bien), une rouge (moyen), une noire (mauvais). Sur les 8 épreuves, il suffisait d’une boule noire pour vous disqualifier totalement.

Grandes réformes de Jules Ferry

En 1881, Jules Ferry supprime la dissertation latine, et la remplace par une “composition en français sur un sujet littéraire ou d’histoire”.

C’est en 1890 que la notation de 0 à 20 est instaurée.

En 1901, la première loi contre les tricheurs au “bachot” est promulguée.

Julie-Victoire Daubié, 37 ans, après convocation de l’impératif Eugénie, a été autorisée à passer le baccalauréat, et a été la première bachelière. Mais ce n’est qu’en 1924 que les filles ont été réellement autorisées, comme les garçons à passer l’examen du baccalauréat.

Baccalauréat 2013

Cette année aussi, le bac connaît des réformes !

  • Filière ES : LV1 et LV2 présentes à l’écrit et à l’oral pour tous. Il existe maintenant deux spécialités économiques : sciences sociales et politiques, ou économie approfondie.
  • Filière L : Disparition des maths-informatiques, apparition de l’initiation au droit, ainsi qu’une “langue vivante approfondie”.
  • Filière S : Programme allégé pour l’Histoire Géographie, nouvelle spécialité sur l’informatique et les sciences du numérique. De plus les coefficient de l’oral des langues vivantes sera renforcé.

Retour en haut de page