Qu’est-ce qu’un workshop  ? Définition, exemples...

Utilisé par les entreprises, mais aussi de plus en plus par les écoles, que définit réellement le mot workshop ? À qui s’adresse-t-il et à quoi sert-il ? Toutes les réponses sont par ici  !

Le workshop est une variante collaborative des colloques et réunions de groupe.

Dans les programmes de formations, notamment dans les écoles d'art, de design ou de graphisme, le mot workshop apparaît de plus en plus, mais au fait, c’est quoi un workshop ? Diplomeo vous explique le but de ces ateliers collaboratifs. 

Un workshop, c’est quoi ? Définition

Pour les amoureux du français, le mot workshop peut se traduire par atelier collaboratif. Une variante de la réunion de groupe, à la différence près que tout le monde participe activement. Le sujet est défini à l’avance par les organisateurs, tout comme l’objectif : construire une réflexion, trouver une idée, partager un savoir particulier, etc. Ce genre d’évènement est organisé par des entreprises pour les salariés des différents pôles ou par de grandes organisations.

De plus en plus, les établissements d’enseignement s’emparent du concept. Vous trouverez notamment de nombreux workshops dans les écoles d’art ou d’architecture par exemple. Elles abritent des formations créatives, où le partage de connaissances est important pour construire des projets.

Qui participe au workshop ?

Le public des workshops est divers. Il se compose à la fois d’experts du sujet, de curieux, de novices, d’étudiants, etc. S’il est organisé par une entreprise, il se peut qu’il soit réservé aux employés et intervenants invités. Dans les écoles, certains workshops sont ouverts aux non-étudiants. D’autres sont mis en place par des associations ou organismes et sont très ouverts. Cette variété de l’audience permet une vraie émulation de connaissances et de savoirs. Cela permet de faire travailler ensemble des personnes qui ne le font pas habituellement, de leur permettre de se rencontrer et de les fédérer autour d’un projet : c’est le principe du team building.

Un animateur est souvent désigné pour que l’atelier se passe au mieux. C’est souvent la personne organisatrice du workshop qui hérite de cette mission. Il est en charge de rendre cette forme de réunion ludique, pas ennuyeuse et constructive. Sacrée mission ! Des entreprises de coaching ou d’événementiel proposent d’épauler les entreprises dans la mise en place de ces ateliers.

Et aussi

Vous trouverez aussi de nombreux
workshops dans les écoles d'art :
voici nos réponses aux questions
sur ces établissements.

Dans le cadre de l’enseignement, le workshop est souvent utilisé pour approfondir un sujet avec des invités. Prenons l’exemple d’une formation en architecture : l’école pourra organiser un workshop sur le thème de l’aménagement des petites communes ; autre exemple dans une formation en marketing : un expert du street marketing pourra venir parler du sujet et faire émerger des idées et questions chez les étudiants.

Si vous êtes étudiant, participer à des workshops en dehors de votre formation pourra être un bon moyen de rencontrer des spécialistes d’un domaine et de compléter vos cours. C’est également un moyen de prendre du recul et de réfléchir plus en profondeur à ce que vous avez vu en formation.

Intéréssé par les formations en Art ?

Attention, le nombre de places est souvent limité dans ces ateliers. Et si le sujet est intéressant, le workshop peut rapidement afficher complet… La plupart de ces ateliers, en dehors de ceux organisés en interne, sont payants. Les prix sont très variables selon les durées, les sujets, la qualité des intervenants ou encore l’organisateur.

Combien de temps dure un workshop ?

Généralement le workshop dure une journée. Certains sont plus longs et durent deux ou trois jours, d’autres sont plus courts et ne s’étalent que sur quelques heures.

Le format d’une journée est idéal. Généralement, le matin est consacré à l’exposition par les spécialistes de leurs recherches sur le sujet et l’après-midi à une réflexion qui implique tout le monde. Souvent, un workshop se divise en plusieurs parties : une partie théorique, une partie pratique et parfois une partie de découverte (le travail d’un artiste par exemple).

À quoi sert un workshop ?

Attention à ne pas confondre workshop et conférence ! La grande différence est qu’en plus d’écouter des spécialistes sur un sujet, vous allez participer. Le workshop est un moment d’échange et de partage d’expériences et d’expertises. Il va servir notamment à faire en sorte que les participants construisent ensemble un projet ou simplement une réflexion. Chacun va apporter ses connaissances, en plus de celles exposées en début d’atelier par les spécialistes invités. Le workshop peut ensuite mener à un nouveau projet ou à de nouvelles pistes de recherche. Dans les entreprises, les workshops servent parfois à monter de nouvelles stratégies, à résoudre un problème, à prendre une décision ou encore à faire un brainstorming. L’idée est de se concentrer sur le sujet durant le temps de l’atelier et de sortir enrichi.

De plus, le workshop va permettre d’approcher plus facilement les experts et de leur poser des questions plus directement que dans une conférence. Cela peut aussi permettre à des collègues de travail ou camarades de classe qui ne travaillent pas ensemble d’habitude de rassembler leurs idées : et cela peut faire de belles étincelles !

Soizic Meur