Le projet Philéas présenté par les écoles nantaises pour le Solar Decatlon Europe

L’alliance des écoles nantaises Ensa (architecture), l’école Centrale d’ingénieurs et Audiencia (management) s’exprime pour la première fois avec l’équipe Atlantic Challengers en lice pour le Solar Decathlon Europe 2014. Plus de cent étudiants issus de l’

Solar Décatlhon Europe

Une centaine d’étudiants issus d’établissements d’enseignement supérieur des Pays de la Loire forment ensemble l’équipe Atlantic Challengers et représentent la France au concours d’architecture et d’urbanisme Solar Decathlon Europe. L’équipe sera dès la semaine prochaine en route vers Versailles pour présenter leur projet Philéas.

Du 28 juin au 24 juillet, l’équipe pluridisciplinaire Atlantic Challengers présentera son concept de ville fertile Philéas à la cité du soleil de Versailles dans le cadre du Solar Decathlon Europe 2014. 

En tout, 20 équipes internationales sont en compétition pour la nomination du meilleur projet d’architecture et d’urbanisme.

La France est représentée par quelque cent étudiants des écoles de Nantes et ses alentours.

L’Alliance entre l’école d’architecture Ensa Nantes, l’école Centrale d’ingénieurs et l’école de management Audiencia signe ainsi son premier projet commun.

Les compétences en architecture, en ingénierie et en gestion des étudiants encadrés par des enseignants et professionnels se rejoignent pour la conception d’un bâtiment autonome en énergie qui s’inscrit dans la rénovation urbaine du centre-ville de Nantes. 

Un projet commun pour une équipe aux multiples talents

Concrètement, Philéas est un projet de réhabilitation du bâtiment industriel à l’abandon Cap 44, situé dans un quartier en pleine rénovation du centre-ville de Nantes. Ce concept de cité fertile vise à intégrer l’agriculture à l’urbanisme, tout en expérimentant la réalisation d’un bâtiment de logements et d’activités tertiaires autosuffisant en énergie.

Si le projet semble prometteur, il fait surtout la part belle à l’enseignement supérieur des Pays de la Loire.
L’Alliance des trois écoles nantaises démontre notamment que les formations et les métiers des arts, des techniques et du management peuvent se recouper dans le but d’innover et présenter ensemble des solutions d’avenir.

Il ne reste plus qu’à souhaiter bonne chance et beaucoup de réussite à l’équipe d’Atlantic Challengers pour la compétition. 

Retour en haut de page