Formation aux métiers du Droit international

 

Métiers du droit international : tous les détails !

Qui sont les professionnels du droit international ? Dans quel cadre évoluent-ils ? Quelles sont leurs spécificités ? Découvrez tous les détails sur les professionnels de ce domaine.

Quels sont les métiers du droit international ?

La mondialisation implique une appréhension du droit à l’échelle internationale. Le droit international est l’affaire d’avocats ou de juristes.

L’avocat en droit international peut être spécialisé en droit international public, auquel cas il gère les relations légales entre des personnes publiques comme les États. L’avocat en droit international peut également être professionnel du droit international privé. Dans ce cas, il répond aux différends concernant des personnes privées comme les entreprises ou les individus dans le domaine des affaires, du commerce.

Le juriste en droit international, comme l’avocat, rédige des contrats et les négocie dans un contexte international. Il est spécialiste du droit des entreprises et des filiales internationales.

Les avocats et juristes internationaux peuvent exercer dans des structures tout à fait variées comme :

  • dans des cabinets d’avocats
  • dans des services juridiques de grandes entreprises ou de grandes administrations
  • associations
  • organisations internationales

Quelles qualités et compétences pour travailler dans le droit international ?

Les juristes ou avocats travaillant dans un cadre international se doivent de posséder certaines qualités et compétences. Ces professionnels sont donc :

  • bilingues ou trilingues : amenés à rédiger en anglais et à beaucoup voyager, les professionnels du droit international maîtrisent, au moins, nécessairement la langue de Shakespeare. Il sont à l’aise avec le vocabulaire juridique, commercial et économique en anglais.

  • extrêmement rigoureux : comme leur domaine l’indique, les pros du droit sont pourvus d’une grande organisation. Il est essentiel pour eux de ne perdre aucune information liée à un dossier et de se montrer particulièrement discret au sujet des affaires qu’ils ont à traiter.

  • parfaitement au fait des évolutions du droit : les juristes comme les avocats effectuent une veille sur le droit européen et international afin de ne manquer aucune modification du droit.

Quelles formations suivre pour travailler dans le secteur du droit international ?

Pour pouvoir exercer en tant que juriste, vous devez être titulaire d’un master 2 dans le domaine du droit international. Le master en droit international est particulièrement adapté aux enjeux actuels. On peut le trouver au sein des universités de droit. Si vous souhaitez acquérir une expertise supplémentaire, vous pouvez suivre un mastère spécialisé en droit international. Pour exercer en tant qu’avocat, vous devrez passer, à l’issue de votre master, par une école des avocats pour obtenir le CAPA (certificat d’aptitude à la profession d’avocat). Cette formation est accessible après avoir réussi l’examen d’entrée en école d’avocat, très sélectif.

Quelles sont les perspectives dans le secteur du droit international ?

Les perspectives d’embauche sont nombreuses dans ce secteur. Les entreprises internationales sont en recherche de profils de plus en plus qualifiés en droit international.

Quel est le salaire d’un juriste en droit international ?

Selon le Journal du net, un juriste en contrats internationaux gagne entre 4166 € bruts et 5208 € bruts par mois.

Consultez la liste des 139 formations en Droit international en France

Liste des Métiers

Consultez la liste des 139 formations en Droit international en France

Orientation
Trouvez les formations qui correspondent à votre profil
Information et Comparaison
Consultez les fiches des formations et celles des établissements
Mise en relation
Discutez avec les responsables des formations qui vous intéressent pour choisir la bonne école
Besoin de plus d’informations sur cette formation ?

Diplomeo c’est aussi une équipe de 10 conseillers pour répondre à vos questions *

Diplomeo en chiffres
  • + de 2 492 396 étudiants orientés
  • + de 45 304 formations
  • + de 8 107 établissements
  • + de 1 200 villes
  • + de 200 filières