Minerva : l'université low cost et participative

C’est en septembre dernier qu’a ouvert l’université de Minerva à San Francisco. Cet établissement prône un enseignement alternatif et accessible à tous.

université Minerva

Une université « parfaite »

Aux États-Unis, le prix des études supérieures engendre de grands débats. Il y a quelques jours, des millions d’étudiants protestaient encore contre l’accroissement de leur dette, un problème que souhaite régler l’université de Minerva. Après une année « test », l’établissement a ouvert ses portes à la rentrée et promet un enseignement différent : « Nous sommes en train de construire l’université parfaite. C’est notre objectif » précise ainsi Ben Nelson, le fondateur de Minerva.

Minerva propose des tarifs imbattables tout en assurant un enseignement de grande qualité. Elle veut faire partie des meilleurs, au même titre de Harvard et Stanford. Pour cela, elle tente d’attirer les professeurs les plus réputés qui chercherait à « construire quelque chose de meilleur » comme l’explique l’un d’entre eux.

Un enseignement différent

Sur le site, on découvre par exemple que les matières sont choisies afin que « les étudiants puissent développer leurs compétences en termes de leadership, d’innovation, de réflexion large et de citoyenneté globale ». Ils sont« encouragés à développer une pensée critique, la créativité » le tout sans perdre de vue la philosophie de l’établissement basée sur le dialogue social et l’échange culturel.

Les élèves effectuent leur cursus dans sept villes différentes afin de collaborer avec une diversité d’individus. La première année à lieu à San Francisco, puis Berlin et Buenos Aires en deuxième année, Bangalore et Séoul en troisième année et Istanbul et Londres pour la dernière année.

Les cours sont proposés sous la forme de Moocs ou de séminaires auxquels assiste un maximum de 20 étudiants.

Le prix des études à Minerva

Les prix que propose Minerva n’ont rien à voir avec ceux des universités américaines. Pour 4 ans et le logement, un étudiant devra débourser environ 21 000 euros, moitié moins sans le logement. En comparaison, les universités de l’Ivy League demandent environ 60 000 dollars pour une seule année. Afin de baisser ses tarifs, Minerva a choisi de ne pas financer de pôle recherche ou encore de bibliothèque.

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page