Empreinte numérique : ne laissez rien passer

Une grande majorité de recruteurs mène l’enquête au sujet des candidats qu’ils rencontrent. En tapant leurs noms dans les moteurs de recherches, ils s’assurent de ne pas tomber sur du contenu web inapproprié. Il est donc primordial pour les étudiants et jeunes diplômés de maîtriser ce qui les concerne sur internet.

empreinte numérique

Contrôler son image

Une récente étude américaine a montré que 77 % des recruteurs tapent le nom des candidats sur Google. 33 % avouent même refuser une candidature s’ils viennent à tomber sur du contenu inapproprié ou non professionnel.

Lorsque l’on postule pour un emploi, y compris un job étudiant, il est donc très important de veiller à ce que rien ne gâchera les chances d’être choisi. Première chose à faire, utiliser les moteurs de recherche correctement. En tapant son nom sur Google par exemple, on découvre généralement son profil issu de sites comme Linkedin ou Viadeo. Si l’on ne possède pas encore de compte sur ces réseaux professionnels, il est temps d’en créer un, les recruteurs en sont friands. Apparaît également le profil Facebook, que les recruteurs peuvent regarder, mais auquel ils ne vont pas accorder trop de crédit puisqu’il s’agit d’un compte à caractère personnel. Inutile toutefois de s’y afficher en fâcheuse posture. L’idéal est de limiter la publication de posts en réglant les paramètres de confidentialité de façon à ce que personne en dehors de vos amis ne puisse avoir accès à vos informations.

Les erreurs à éviter

Sur les réseaux sociaux professionnels, de simples astuces peuvent faire la différence et attirer l’attention des recruteurs. Ainsi, en utilisant les mots clés stratégiques, en créant des profils complets ou encore en prenant toujours soin de faire des demandes de contact personnalisées, il est certain que les entreprises seront séduites. Il faut également veiller à être actif en permanence et pas seulement au moment de la recherche d’emploi. Les opportunités peuvent surgir à tout moment. 

Retirer des mentions sur le web

Si l’on souhaite retirer une information, il faut en premier lieu contacter le site qui l’abrite. Celui-ci a l’obligation de s’exécuter rapidement au motif du droit à l’oubli de la CNIL. Les moteurs de recherches supprimeront ensuite ces informations, un changement qui peut prendre plusieurs semaines. Pour les réseaux sociaux, les suppressions sont aussi possibles, mais il faudra s’armer de patience, les services d’assistance sont difficiles à trouver.

Enfin, il faut penser à actualiser ses profils, à mettre en avant les événements ou actions qui portent sur un domaine de connaissance qui peut intéresser le recruteur…

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page