1 000 places de stage en Chine pour les étudiants français

Un accord passé entre la France et la Chine prévoit l’ouverture de 1 000 places de stages pour les élèves de l’hexagone et réciproquement.

stage en chine

Une volonté d’ouverture

Faire un stage en Chine est le rêve de nombreux français et dans quelque temps cela sera facilité grâce à un accord passé inaperçu entre les deux pays.

Le traité intitulé « 1 000 stagiaires » est expliqué sur le site de l’ambassade française à Pékin : on peut lire : « La réglementation chinoise sur le séjour des étrangers entrée en vigueur le 1er juillet 2013 ne permettait plus aux étudiants français en stage long dans une entreprise en Chine de bénéficier d’un visa. Cet accord permettra à 1 000 étudiants français et 1 000 étudiants chinois de faire un stage dans le pays partenaire ». Cet accord signé par Laurent Fabius et Yin Weimin, ministre des ressources humaines et de la sécurité sociale, est destiné en priorité aux étudiants de dernière année d’études supérieures. Le stage ne pourra pas excéder les 6 mois.

Une promesse trop timide

Malgré cette belle initiative, de nombreux étudiants s’inquiètent déjà de la façon dont seront pourvues ses places et de la difficulté à les obtenir. Cependant, tous reconnaissent que la problématique du statut de stagiaire en Chine sera réglée grâce à cet accord.

En effet, le statut de stagiaire étranger est un problème depuis le changement de réglementation il y a trois ans. Il faut en effet obtenir désormais un visa de travail en plus du visa F, prévu pour les échanges et les études, ce qui n’est pas évident. Cette signature devrait donc améliorer les choses.

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page