Le système éducatif français parmi les 10 meilleurs du monde

La France n’a pas à rougir de la qualité de son système éducatif : le nouveau classement Quacquarelli Symonds (QS) la positionne dans le top 10 des pays qui fournissent les meilleurs environnements pour les universités, dans le monde entier.

La France devant les Pays-Bas !

Lorsque les analystes de l’enseignement supérieur mondial, Quacquarelli Symonds (QS), dévoilent leur classement sur les forces du système de l’enseignement supérieur, l’Europe domine et la France brille dans le top 10. Chapeau bas pour l’Hexagone qui garde la tête haute !

Le classement 

  1. États-Unis
  2. Royaume-Uni
  3. Allemagne
  4. Australie
  5. Canada
  6. France
  7. Pays-Bas
  8. Chine
  9. Corée du Sud
  10. Japon

La France en 6ème place

Ce classement venant compléter d’autres systèmes de mesures et répondant à de nouvelles problématiques, a positionné 3 pays d’Europe dans son top 10, et 22 dans son top 50 !

En effet, bien que les États-Unis occupent invariablement la première marche du podium, l’Europe assure une majorité au sein de ce ranking. Tandis que le Royaume-Uni et l’Allemagne se tiennent la main sur le podium à côté du géant d’outre-Atlantique, la France suit de peu le Canada et prend le pas sur les Pays-Bas dont on ne sait que trop souligner l’excellence du système éducatif.

Un résultat qui sait redorer le blason de la France et qui ne manquera pas de servir la notoriété de ses universités dans le monde. Parallèlement, l’Asie est présente avec trois de ses nations dont la Chine (8ème), la Corée du Sud (9ème rang), et le Japon fermant la boucle du top 10.

Des facteurs multiples

On ne peut qu’accorder du crédit à ce classement se basant sur des critères particulièrement pertinents. En effet, QS vise à établir le rang des systèmes éducatifs dans le monde à travers des facteurs, des critères d’importance égale. Premièrement, est pris en compte la force du système, mesurant la performance des classements des établissements d’un pays.

Dans un second temps, l’Accés évalue les probabilités existantes pour une personne au niveau scolaire brillant de trouver une place dans une université jouissant d’un bon classement dans son pays. Le Flagship quantifie la performance des meilleurs établissements d’un pays. Enfin, l’Économie est analysée à travers l’environnement économique et sa prospérité.

Ce classement offre donc une nouvelle vision de l’évaluation qualitative des systèmes éducatifs mondiaux. Selon John O’Leary, rédacteur en chef du Times Education Guide et membre du conseil Exécutif de QS «  l’avantage de ce classement est qu’il se penche sur la qualité et l’accès de l’enseignement supérieur dans son ensemble. » 

Retour en haut de page