ESAJ - Ecole supérieure d'architecture des jardins

Ecole des métiers d'art - Paris

ESAJ - Ecole supérieure d'architecture des jardins

L'Ecole Supérieure d'Architecture des Jardins et du Paysage

Plus de 50 ans d'expérience, créé en 1966.

Au service d'une passion et de sa transmission: La conception des espaces libres, la composition des aménagements extérieurs, la planification des paysages.

L'Ecole Supérieure d'Architecture de Jardins et des Paysages de Paris s'est fixée pour objectif de mettre sur le marché des paysagistes compétitifs qui, s'ils ne sont pas encore des professionnels expérimentés, se raprochent le plus possible des demandes des futurs employeurs publics ou privés dans les domaines conceptuels et opérationnels. 

Pour ce faire, l'école travaille sur 4 axes qui ont tous, après complicités, affinités, interférences, ou à contrario, antagonismes, télescopages, une finalité: Le projet, sa communication et sa réalisation qu'elle qu'en soit l'échelle: micro paysage ou paysage d'aménagement.

L'axe scientifique: C'est la maîtrise du végétal, spécificité du paysagiste et base du métier. Systématiquement le végétale et phyto-écologie sont largement développées. Les complicités et antagonismes des milieux physiques, humains et culturels permettent d'aborder:

  • Le paysage d'aménagement
  • La gestion
  • La planification du paysage.

L'axe socio-culturel: C'est l'acquisition d'une culture des processus d'aménagement par: Une approche historique qui traitera tout aussi bien l'art, de l'urbanisme ou de l'architecture que de l'histoire des jardins, des paysages et de la ville.

L'axe plastique: A partir d'approches subjectives et méthodiques, l'objectif est d'accompagner l'étudiant dans le développement de ses capacités de création et d'imagination en l'aidant à structurer son travail, sa démarche, sa pensée afin qu'elle se concrétise et prenne forme.

L'axe technique: Objectif est la maîtrise des moyens devant mener à la concrétisation de idées, à leur réalisation et à leur gestion à travers les années: faisabilité et gestion de projet. Statégies spatiales basées sur des arguments techniques et économiques. Etudes des techniques de communication graphiques (traditionnelles et nouvelles), orales et écrites.

Par application de ces directions, dans le respect de la déontologie des "paysagistes concepteurs" et du "réferentiel de bonnes pratiques" édité par la Fédération Française du Paysage (FFP), sans univers ni idéologie, ni modes et en amendant progressivement le contenu des études en fonction de l'évolution de la profession, depuis plus de 50 ans, l'Ecole Supérieure de l'Architecture des Jardins et des Paysages entend tout aussi bien répondre aux attentes des futures employeurs de nos étudiants qu'à celles de l'ensemble des prescripteurs et commanditaires de l'aménagement que ce soit en France, en Europe ou dans le monde.

A cette fin et conformément aux préconisations de l'IFLA Europe (European Fédération of Landscape Architects) mais aussi, dans un souci de conformité avec l'article 174 de la loi n°2016-1087 du 8 Août 2016 pour le reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysage (qui légifère, pour la première fois en France, sur l'exercice de la profession de "Landscape Architect" par le biais de le reconnaissance d'une dénomination professionnelle sans réserve d'activité qui correspondra vraisemblablement dans les années à venir, à un niveaux de formation de préférence pour les professionnels du paysage); l'ESAJ qui formait ses étudiants en 2 ans à sa création en 1966, puis en 3 ans à partir de 1968 pour passer en 4 ans en 1980, porpose une formation en cinq ans pour un total de 300 ECTS équivalent à un niveau Master 2 Européen.

Avis sur ESAJ - Ecole supérieure d'architecture des jardins

Soyez le premier à donner un avis

ESAJ - Ecole supérieure d'architecture des jardins : Bachelor

ESAJ - Ecole supérieure d'architecture des jardins : Master