FACO Faculté libre d'économie de droit et de gestion : Témoignages

Vous trouverez ci-dessous la liste des témoignages étudiant de l'école.

Ulrich, ancien étudiant en droit à la FACO

«Après avoir longtemps hésité entre la FACO Paris et l’Université Catholique de Lille, j’ai rejoint la FACO en 2010 à la suite d’un bac scientifique. La FACO a de nombreux avantages : placée au centre de Paris, des effectifs réduits, un suivi personnalisé avec les professeurs, le staff ainsi que le Doyen. Les deux atouts principaux sont, selon moi la possibilité de poser des questions en amphi comme en TD et la disponibilité du Doyen qui m’a aidé dans le choix stratégique du master 2, me permettant d’intégrer le master de mon choix : M2 gestion des ressources humaines à l’Université Paris II Panthéon- Assas.»

Marion, étudiante en 4ème année de droit public à la FACO

« Après avoir étudié le droit par correspondance, faute de place dans les université publique pendant 5 ans et échouer dans l’obtention de ma licence, je me suis adressée à la FACO, découragée et persuadée que mon dossier ne me permettrait pas d’être prise. Mais la FACO a fait ce que le système classique n'avait jamais fait pour moi dans les études : me donner une chance ! Je suis passée d'une machine où l’étudiant est insignifiant à une véritable maison avec une tradition et une culture centrée autour de l'étudiant.

Dans ces conditions, et avec un enseignement de qualité dispensé par des professeurs bienveillants à des classes en effectifs raisonnable, j'ai pu reprendre confiance en moi et rattraper mon retard. Alors que j'avais parfois des 3 ou 4 sans explication et donc sans espoir de m'améliorer, j'ai validé cette année ma 4ème année avec 15 de moyenne, un niveau d'anglais qui me permet de vivre et travailler dans n'importe quel pays anglophone et des stocks d'optimisme et de volonté à nouveau bien remplis.

C’est grâce à toute l'équipe pédagogique que je dois d'avoir pu acquérir les connaissances suffisantes et les techniques nécessaires pour envisager cette voie dont je rêvais et pour cela, je suis très reconnaissante. Toutefois ce pour quoi je conseille la FACO plus encore que pour la très haute qualité de l'enseignement, sont les très grandes qualités humaines de ceux qui y travaillent et qui la font vivre ».

Retour en haut de page