ESAM Paris : Témoignages

Vous trouverez ci-dessous la liste des témoignages étudiant de l'école.

Mohamed MEZIANE - spécialité « Audit, Contrôle, Finance »

Durant mon parcours d’études à l’ESAM, j’ai développé une appétence toute particulière pour l’international et l’Afrique en particulier. Je tenais absolument à débuter ma carrière professionnelle à l’étranger. Mes différentes démarches ont abouti. J'ai été contacté par une entreprise de BTP internationale (Vinci Construction Grand Projet) pour occuper un poste de contrôleur de gestion basé en Égypte. Une opportunité que je ne pouvais pas refuser.

Actuellement, je suis en charge du contrôle de gestion d'un projet de construction de barrage localisé en haute Égypte. Le travail est intensif, les notions de gestion et finance sont à maîtriser afin d'anticiper les opérations financières qui animent continuellement le projet. Il faut être attentif à la moindre information qui peut être nécessaire à nos analyses budgétaires mensuelles. Cela demande une organisation rigoureuse, un contact permanent et une compréhension approfondie du secteur dans l'objectif toujours de répondre de manière précise et méthodique à toutes les questions d'ordre financier. Les compétences professionnelles acquises à l’ESAM en gestion et finance s’avèrent être très précieuses.

Notre travail est pluriel. Nous répondons à des besoins opérationnels, nous essayons de sensibiliser les responsables de chaque département à leur dépense respective. Chaque mois, nous analysons les dépenses facturées, en cours non facturées et les provisions potentielles. Nous calculons un niveau d'activité qui servira de référentiel budgétaire sur la base d'un référentiel global qui est initialement calculé en début de projet et actualisé tous les ans. Nous faisons des réunions chaque mois avec la direction de la construction afin de leur transmettre une vision globale des dépenses comparées au budget et au mois précédent. Nous leur délivrons aussi une image de la masse salariale en fonction de plusieurs indicateurs pertinents et des suivis qui tiennent compte des consommations de béton et acier. Les sujets les plus surveillés sont concentrés autour du béton, de l'acier et de l'évolution de la masse salariale. L'environnement communicatif est anglophone, les réunions, les mails, les notes internes, les supports de communications, les reportings, les factures, sont en anglais.

Je me suis fixé comme objectif de maîtriser rapidement tous les contours de mon poste afin d’accompagner l'entreprise dans son développement et à la conduite de projet. Progressivement, je suis devenu un interlocuteur crédible pour les équipes.

Réussir à devenir le Business Partenaire tant convoité par les entreprises, capable d'appréhender les évolutions d’affaires dans des organisations de plus en plus complexes, telle est mon ambition professionnelle.

Pour finir, je voudrais insister sur un point : l’approche « compétences métiers » proposée par l’ESAM, tout particulièrement dans les domaines du management et de la finance d’entreprise, est tout à fait en phase avec les exigences des milieux professionnels

Benjamin BURING - Financial Reporting Analyst at Legg Mason, London, Royaume-Uni

J’ai commencé les études en me donnant l’opportunité de choisir, en effectuant une terminale S au lycée français de Hong Kong. Passer un an de sa vie en Chine change radicalement la vision qu’on a de celle-ci. Le voyage acquis comme passion, je choisis de faire une école de commerce.

Après quelques renseignements pris sur les écoles mon choix se porta sur l’ESAM. La seule raison qui expliquait alors mon choix était le nombre d’expériences que cette école proposait. C’était celle qui imposait le plus de stages et de séjours à l’étranger. J’ai donc étudié à l’ESAM de la 1ère à la 5ème année.

En première année j’ai, dans un premier temps, suivi les cours magistraux de l’’ESAM qui sont un enseignement des fondamentaux du monde de l’entreprise. J’ai ensuite effectué un stage ouvrier dans une ville du Guangdong considérée comme un village en Chine, Huizhou, 3 millions d’habitants. Une ville où prolifèrent les entreprises industrielles sans commune mesure en France. L’usine dans laquelle j’effectuais mon stage comptait seulement 700 employés, mais j’ai le souvenir d’une usine Sonny qui comptait 20 000 ouvriers. Ce fut une expérience inoubliable, deux mois sans repère à vivre en dortoir, dans un bâtiment situé à côté de l’usine, comme les Chinois.

En seconde année j’ai suivi le parcours académique général de l’ESAM qui fut une initiation un peu plus poussée que la première. On s’attelait à des problématiques plus approfondies en marketing, comptabilité et management. Lors du second semestre j’ai réalisé un stage dans l’est de la France chez un transporteur. La mission qui me fut confiée était d’améliorer la rentabilité dégagée par chaque chauffeur. Ce fut une mission très enrichissante que je mets encore en avant lors d’entretien aujourd’hui.

La troisième année était organisée comme la deuxième année, cours théoriques de plus en plus poussés le premier semestre, puis expérience de vie le second. Concernant cette expérience j’ai opté pour un échange universitaire à la Tongji University de Shanghai. Je me retrouvais une fois de plus immergé dans la culture chinoise. J’ai pu notamment m’initier au dialogue en Mandarin avec les autochtones.

La quatrième année débuta par un stage de 5 mois à Londres. Je travaillais dans un quartier chic en face de la City, à deux pas de Tower of London. L’entreprise qui m’accueillait mettait en place des solutions de marketing opérationnel pour de grandes entreprises. J’étais embauché en tant que chef de projet junior. L’entreprise à l’aspect start-up se caractérisait par son multiculturalisme. Moins de la moitié des 200 employés était anglaise, le reste était un melting pot d’étrangers. Malgré le coût de la vie élevé à Londres, c’est une ville qui en vaut le détour. Je n’ai pas connu à ce jour une ville plus cosmopolite que la capitale anglaise. Puis, en Février je revenais à l’ESAM pour suivre des cours de plus en plus poussés.

En cinquième année, je choisis de me spécialiser en finance. La raison qui orientait mon choix était la suivante. Au cours de mon cursus j’ai développé une véritable sensibilité au business et à mon humble avis la finance est fondamentalement la fonction qui permet d’envisager l’entreprise dans sa globalité. De plus, je choisis de réaliser cette dernière année en alternance chez Miele SAS, fabriquant électroménager haut de gamme, où j’étais contrôleur de gestion junior. Après cette année riche en enseignements théoriques et pratiques je pouvais revendiquer une expérience significative en finance d’entreprise. La richesse de cette expérience me permettra d’intégrer en janvier prochain le groupe Sanofi au Cameroun en tant que contrôleur financier.

Jérémy RINGOT - Promotion 2013

Voyageur invétéré et particulièrement intéressé par l’Europe et les Etats-Unis, j’ai choisi d’intégrer l’ESAM Paris après l’obtention de mon baccalauréat afin de pouvoir bénéficier de son fort ancrage international. Durant mon parcours, j’ai ainsi eu l’opportunité de vivre plusieurs expériences à l’étranger dans le cadre de semestres académiques d’études et de missions en entreprise. Ainsi, j’ai réalisé un semestre d’études en Ecosse, ce qui m’a permis de m’immerger complètement dans la culture anglo-saxonne et de m’initier à de nouvelles méthodes pédagogiques.

En 4ème année j’ai eu la chance de partir à New-York chez Siemens pour un stage de 6 mois en gestion de projets. Ce qui est stupéfiant se sont les responsabilités qui vous sont confiées en tant que stagiaire, ce qui vous conduit à être encore plus motivé.

Enfin, mon stage de 6 mois de fin d’études, je l’ai effectué à nouveau chez Siemens : 3 mois à Braunschweig en Allemagne puis 3 mois à Londres pour travailler sur le projet Crossrail.

Après avoir validé mon cycle Mastère professionnel spécialité « international management », j’ai poursuivi ma collaboration durant 6 moisavec l’entreprise Siemens à Londres afin de finaliser le projet sur lequel j’étais. Depuis Mai 2014 j’occupe le poste de Consultant chez Accenture à Paris en CDI. La multiplicité des expériences à l’international et la pédagogie de l’ESAM axée sur la dynamique entrepreneuriale ont été des éléments déterminants dans mon recrutement.

Retour en haut de page