ECDE : Témoignages

Vous trouverez ci-dessous la liste des témoignages étudiant de l'école.

Florian, étudiant chez ITB Innovation

florian cordier ecde

Florian est titulaire d’une licence en "gestion de production".

Il suit la formation Bac +5 "Manager de Business Unit" de l'ECDE dans le cadre d’un contrat de professionnalisation au sein de l’entreprise ITB Innovation.

« J’ai été embauché par ITB en tant qu’Assistant Responsable de Production pour participer à la mise en place d’un logiciel de production ainsi qu’au développement commercial de l’entreprise ».

Pour Florian, intégrer l’ECDE était primordial afin d’acquérir une vision globale de l’entreprise et d'assimiler les fondamentaux du management.  "Il me fallait une formation de manager et un profil plus complet, c’est pour cela que j'ai choisi l'ECDE!"

Les projets confiés à Florian évoluent avec les impératifs et l’environnement économique de l’entreprise. Aujourd’hui en charge de la mise en place du logiciel de production, il développera dans un futur proche un plan d'action commercial et le site internet de l'entreprise pour intensifier sa communication.

Dans la mesure ou son action porte ses fruits et facilite le développement de l'entreprise, Florian esperer vivement que cette collaboration sera prolongée à l'issue de la formation.

Arthur, étudiant chez Bourgogne Recyclage

arthur ecde

Arthur a intégré l’entreprise Bourgogne Recyclage en tant que technico-commercial en octobre 2013 dans le cadre de la formation Bac +5 Manager de Business Unit de l'ECDE.

Acquis en 2011 par la société, le site de Pontarlier a accueilli Arthur pour son développement commercial. « Ma responsabilité principale se trouve dans la gestion de mon portefeuille clients. Je suis l'interface entre le client, mon équipe (logistique, administration) et la direction afin de m’assurer que toutes les obligations contractuelles des différentes parties soient respectées ».

Après un BAC+3 en logistique en alternance en tant qu’assistant commercial, « j’ai intégré l’ECDE afin d’acquérir une vision globale et économique des différentes fonctions de l’entreprise. Je constate aujourd’hui que la communication avec les différents services est primordiale et notamment avec mon équipe d’exploitation (conducteurs, chef de site), qui me font remonter les informations du terrain nécessaires pour la réussite des projets confiés à l’entreprise ».

Avec l’accompagnement de l’ECDE et de Bourgogne Recyclage, Arthur pourra, durant deux années de formation, contribuer activement au projet de développement du site de Pontarlier.

Ensuite, il espère pouvoir évoluer au sein de la structure sur un poste de cadre dirigeant.

Maud, étudiante au sein de la SNCF

maud dusolle ecde

Accueillie à Lyon en octobre 2013 au sein du département achats de la SNCF, Maud Dusolle suit la formation de « Manager de Business Unit » à l’ECDE.

Quel est votre rôle au sein de la SNCF ?

« J’ai été embauchée en tant qu’acheteuse projet afin de gérer quotidiennement les projets d’achat pour les trente-neuf technicentres de la SNCF. Je suis chargée d’identifier leurs besoins et de mettre en place des contrats cadre avec les fournisseurs.

Comment vivez-vous le fait de passer régulièrement de la peau d'un étudiant à un salarié?

« Je travaille aujourd’hui au sein d’une équipe de cinq acheteurs aux responsabilités similaires. Le plus complexe pour un alternant, c’est d’arriver à occuper un poste stratégique sans pénaliser l’entreprise lorsque que l’on est à l’école, et donc absent. Pour compenser cette absence, je profite de la formation pour acquérir de nouvelles compétences notamment en conduite de projet et d’être systématiquement force de proposition lorsque je reviens en entreprise.

Je n’ai pas le sentiment de passer de la peau d’un étudiant à un salarié. Nous sommes désormais de vrais professionnels, même à l’école. Cette posture permet notamment d’avoir une relation très constructive avec l’équipe pédagogique composée exclusivement de professionnels.

Cela implique toutefois d’être d’organisé et rigoureux si l’on veut être efficace. »

Le projet de Maud, qui sera conduit sur deux années, devrait lui permettre d’obtenir un poste d’ "acheteuse projet", poste clé et rare au sein de la SNCF.

 

Edwige, étudiante dans un groupe hôtelier

edwige mourot ecde

Actuellement en Bac+5 Manager de Business Unit à l’ECDE, Edwige Mourot a intégré la Holding Kneib, holding de gestion hôtelière en octobre 2013 afin de gérer le développement commercial et marketing des différents hôtels du groupe.

Quel a été votre parcours avant d’intégrer l’ECDE ?

Après une licence professionnelle en Gestion Touristique Territoriale et Internationale, j’ai travaillé durant deux années dans le domaine touristique. Forte de cette expérience, j’ai voulu reprendre des études afin d’acquérir des compétences en management et l’ECDE s'est très rapidement démarquée des autres écoles par sa philosophie « projet »,  mais également par l'accompagnement individuel proposé pour trouver une entreprise.  Je tenais  impérativement à garder un contact avec le monde du travail ; l'alternance était donc l’unique réponse à mes attentes.

Sur quel projet de l’entreprise travaillez-vous durant la formation?

La holding Kneib m’a confié le développement des relations clients et commerciales.

Je réalise également un audit de l’existant, tant sur le plan commercial que sur le fonctionnement, la gestion du personnel ou encore le respect des normes afin de proposer une stratégie de développement en phase avec les objectifs du groupe.

Et après ?

Les projets au sein du groupe évoluent ; mes tâches également. Dans un premier temps, je mets en place et uniformise les techniques commerciales au sein des établissements. Je devrais ensuite intervenir sur des missions de qualité, de gestion du personnel ou encore sur le passage en catégorie supérieure de certains hôtels.

Les missions variées qui me sont proposées me permettent d’acquérir des compétences nouvelles et complémentaires. La professionnalisation tient une place primordiale dans mon cursus et l’entreprise devient un terrain d’expérimentation ou je peux mettre en pratique toutes les connaissances acquises en formation.

Anthony, assistant planification au service supply chain chez IKEA Industry

anthony roy ecde

Anthony ROY a intégré le Bac+5 Manager de Business Unit de l’ECDE en octobre 2013 dans le cadre d’un contrat de professionnalisation avec l’entreprise Ikea Industry.


Pourquoi avoir choisi d’intégrer l’Ecole des Cadres de Besançon ?

Titulaire d’une licence en gestion financière et logistique, j’ai décidé d’intégrer ce master car je ne disposais pas de compétences commerciales et marketing. Afin de concrétiser un projet futur de création d’entreprise, il était nécessaire pour moi d’acquérir l’ensemble de ces connaissances et savoir-faire apportés par la formation.

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ainsi que votre poste ?

Ikea Industry, situé à Lure (70) produit et vend des panneaux de particules bruts et mélaminés à destination de l'industrie du meuble. J’ai été recruté comme assistant planification au service Supply Chain, qui englobe les services Qualité, Ventes, Planification et Approvisionnements.

Quel est votre projet actuel et quels en sont les missions principales ?

Toute entreprise de production doit réduire et maitriser ses coûts de conception. Afin de les limiter, Ikea Industry cherche des solutions pour éviter les pertes de matériaux et valoriser ses rebus. Ce projet, aussi important soit-il, sera réalisé par mes soins durant toute la période de formation (2 ans).

Aujourd’hui, je suis également en charge du management d’une équipe projet et de la formation des intérimaires. Je réalise les suivis auprès des différents acteurs du projet que je dois mettre en place.

Quelle est votre évolution possible ?

Présent depuis seulement six mois dans l’entreprise, il est encore un peu tôt avoir une vraie visibilité. Il s’agit d’un grand groupe avec des projets de développement importants auxquels j’espère pouvoir participer.

Célia, étudiante en alternance chez Trans Proxim Froid

celia vernot ecde

Actuellement en Bac+5 Manager de Business Unit à l’ECDE, Célia Vernot travaille en alternance dans l’entreprise Trans Proxim Froid à Besançon.

Quelles ont été vos motivations pour intégrer l’Ecole des Cadres de Besançon ?

Après un Bac S, j’ai intégré l’EGC, l’Ecole de Commerce et de Gestion de Besançon, pour un parcours en trois ans afin d’obtenir un Bachelor (bac+3). A la suite de cela, je souhaitais poursuivre mes études en Master dans le même domaine tout en me professionnalisant. L’ECDE, de par une pédagogie orientée projet et une forte présence en entreprise (3 jours tous les 15 jours) s’est rapidement démarquée dans mes choix. L’accompagnement de l’école pour la recherche d’un poste en alternance à la suite de mon admissibilité a été primordial.

Quelle est votre fonction au sein de l’entreprise et quelles sont vos missions ?

Aujourd’hui, je suis chargée de l’organisation et de la réorganisation de l’entreprise Trans Proxim Froid, spécialiste du transport frigorifique dans le département du Doubs. Cette mission comporte différentes étapes comme par exemple la mise en place d’entretiens professionnels individuels organisés durant les deux prochains mois.
Je m’occupe également de l’analyse commerciale et de satisfaction de la société Océans & Terroirs, filiale du groupe, qui commercialise des produits frais en volailles et poissons, mer et eau douce. Mon embauche était initialement prévue pour cette mission.

Quelles sont vos évolutions possibles au sein de l’entreprise ?

Actuellement, mes missions se focalisent sur le développement commercial et l’organisation de l’entreprise Trans Proxim Froid. Ces missions répondent à une stratégie à long terme et j’espère obtenir de nouvelles responsabilités dans les prochaines années.

Clément, chargé de développement commercial au Vietnam pour l'entreprise Cobra Europe

clement droz ecde

Ayant intégré l’entreprise Cobra Europe en Août 2013 dans le cadre d’un contrat de professionnalisation, Clément Droz-Bartholet revient aujourd’hui sur son parcours qui l’a amené à l’ECDE, l’Ecole des Cadres de Besançon

Pouvez-vous nous décrire votre poste et vos missions principales?

J’ai été recruté au sein de l’entreprise Cobra Europe située à Luxeuil-les-Bains et spécialisée dans la fabrication de bandes transporteuses en tant que chargé de développement export.

Ma mission principale consiste au développement de l’activité commerciale au Vietnam. Afin de réussir celle-ci, je prospecte les entreprises potentielles mais je me déplace également sur le terrain comme récemment sur un salon professionnel dans le pays. Le suivi commercial et le développement du chiffre d’affaires sont également des tâches essentielles dans ce métier.

Ce travail quotidien implique certaines responsabilités : je suis en contact direct avec les clients que ce soit pour les devis, les réponses aux appels d'offre ou encore les relations commerciales. Je veille à ce que tout se déroule comme il se doit dans les procédures, comme dernièrement lors de la signature de ma première commande.

Quel est votre parcours et pourquoi avoir intégré l’ECDE ?

Après un cursus en gestion et marketing, je souhaitais étoffer mon CV. Le parcours proposé à l’ECDE, va me permettre d’acquérir de nouvelles compétences commerciales ainsi qu'en management, qui me paraissent indispensables dans le cadre de mon activité ou pour un futur projet de création d’entreprise

Quelles sont vos évolutions possibles ?

Ma mission, actuellement concentrée sur le Vietnam, pourra s’étendre sur d’autres pays asiatiques comme l’Indonésie, la Birmanie ou les Philippines.

A la fin de la formation, mon ambition est de devenir Responsable de Zone Commerciale comme l’Asie du Sud-Est, en étant installé en France ou à l'étranger.  Aucune décision n’a été prise dans ce sens mais c’est une opportunité qui fera l’objet de discussions avec ma direction afin que je sois opérationnel dès la sortie de mon master.

Benjamin, gestionnaire de projets chez Burocom à Besançon

benjamin perez ecde

Benjamin a intégré l’ECDE à la rentrée 2013 pour suivre le BAC+5 Manager de Business Unit en alternance. Il a rejoint le siège du groupe Burocom à Besançon, prestataire de services informatiques pour rendre les entreprises plus performantes, en contrat de professionnalisation pour 2 ans.

 

Dans quel cadre avez-vous intégré l’ECDE et avec quelles motivations ?

J’ai effectué une licence professionnelle de marketing en alternance. Sans poursuite d’embauche possible au sein de mon entreprise d’accueil, je me suis mis à la recherche d’un BAC+5 en alternance dès le mois de février. De là, j’ai découvert l’ECDE et je me suis tout de suite tourné vers le BAC+5 Manager de Business Unit en alternance.
Pour moi, la poursuite de mes études au sein de cette formation est complémentaire avec mon BAC+3, pour l’alternance mais notamment grâce aux cours très professionnalisant dans lesquels j’ai appris des choses jamais étudiées auparavant.

 

Quel est votre poste dans l’entreprise et de quelles missions êtes-vous chargé ?

J’occupe le poste de gestionnaire de projets. Cela consiste à gérer des projets internes de type marketing et d’amélioration, ainsi que des projets externes, dits plus complexes chez nos clients. Ce qui rend mon poste intéressant, est que j’ai des responsabilités importantes et je travaille toujours en relation avec tous les services de la société afin de mener à bien les projets.    
Mes missions sont très complètes dans le sens ou je coordonne toute la gestion de projet de A à Z, de la demande du client au rendu final avec le suivi.          
A travers mes missions, je constate que ma formation à l’ECDE m’apporte des outils et de la structure. De plus, partager nos expériences et nos problématiques en groupe, peut être pertinent et nous apporter un regard neuf.

 

Quelles sont vos évolutions possibles au sein de votre entreprise ?

J’ai intégré la société Burocom dans le cadre d’une création de poste. Il existe donc des perspectives d’évolution si mon service vient à se développer. Avec le temps, j’espère également exercer une fonction plus stratégique.

Carole, étudiante de l'ECDE dans le cadre d'une reconversion professionnelle

carole bourgeois ecde

Après une période d’activité salariée importante, Carole Bourgeois a intégré l’ECDE en octobre 2013 dans le cadre d’une reconversion professionnelle au sein de la société BESSON, entreprise de chauffage sanitaire et zinguerie.

Carole, quelles ont été vos motivations pour reprendre un cursus de formation ?

J’ai pris ma décision lorsque mon employeur m’a proposé d’effectuer un départ volontaire dans le cadre d’un plan social. De là, mon projet a émergé et m’a permis de rejoindre la société que possède mon mari. Afin d’être opérationnelle pour intégrer le Bac+5 Manager de Business Unit à l’ECDE, j’ai effectué des formations de mise à niveau dans le cadre du DIF. Repartir dans un cursus de formation est pour moi l’opportunité d’acquérir les connaissances ainsi que les compétences nécessaires à mon évolution professionnelle.

Quelle est votre fonction dans l’entreprise ?

Je suis arrivée dans l’entreprise BESSON en octobre 2013 en tant que stagiaire. J’avais pour mission de remplacer l’assistante de direction suite à son départ en retraite. J’officialise ma place à ce poste en mars 2014, ce qui correspond à mon souhait d’évolution lors de la reprise de mon cursus en alternance.

Comment vivez-vous le fait de vous remettre dans la peau d’une étudiante tous les 15 jours ?

Passer du statut de professionnelle à étudiante tous les 15 jours me permet de prendre du recul par rapport à une activité nouvelle et me recentrer sur les priorités. Cela nécessite néanmoins une organisation rigoureuse qui doit concilier mes responsabilités personnelles de jeune maman, professionnelles, ainsi que celles liées au travail requis par le BAC+5.

Quels sont vos projets au sein de cette société ?

Ma prise de fonctions étant récente, j’assure pour le moment la reprise de ce poste. Remplacer une salariée qui a organisé tout un service depuis des années demande beaucoup d’énergie et d’investissement pour mettre en place une organisation répondant aux besoins actuels.

Ensuite, les projets de l’entreprise évoluent et je serai amenée à me positionner sur certains d’entre-eux afin d’enrichir une nouvelle fois mes connaissances dans ce domaine.

Florentin, étudiant de l'ECDE, développe un "Business Intelligence" chez Sense / Véolia

florentin cottard ecde

Pour intégrer le BAC+5 Manger de Business Unit de l'ECDE, Florentin a signé un contrat de professionnalisation pour 2 ans avec l’entreprise SENSE. Basée à Mulhouse, cette société propose des services liés à l’environnement, exclusivement aux entreprises. SENSE est une filiale de VEOLIA.

Florentin, qu’est-ce qui vous a amené à intégrer l’ECDE ?

Suite à l’obtention de mon DUT informatique, j’ai effectué une licence professionnelle dans ce même domaine, à Besançon. Cet enseignement m’a apporté toutes les compétences techniques que je souhaitais. Dans l’optique de ma poursuite d’études et d’une carrière plus évolutive, je recherchais en complément des notions managériales. C’est alors que notre responsable de licences nous a transmis de la documentation sur l’ECDE, qui correspondait parfaitement à mes nouvelles attentes.

Quel est votre fonction, et en quoi consiste votre poste ?

J’ai rejoint l’entreprise SENSE à Mulhouse pour y intégrer le service informatique. L’intitulé de mon poste est assistant chef de projet et « data manager », mais je suis également en relation avec les autres services de l’entreprise pour une question d’organisation.            
J’ai à ma charge deux projets principaux. Le premier est un vrai projet technique interne à l’entreprise dans lequel je réalise toute la partie développement, maintenance et suivi. Le second consiste à la mise en place d’un business intelligence au sein de Veolia Industries. Ce projet, mené à l’échelle européenne, consiste à fournir aux clients et aux dirigeants des outils leurs permettant d’avoir une vision globale de leurs activités.

Je suis en contact avec les différents services de l'entreprise afin d’être en mesure de comprendre leur fonctionnement, jusque dans les détails pour mieux recueillir leurs besoins.


Existe-t-il des possibilités d’évolution pour vous dans cette entreprise ?

Le poste que j’occupe actuellement est en remplacement d’une personne. Notre responsable a décidé de maintenir ce poste, essentiel à la conduite de nos projets. Cette entreprise me plaît et les missions qui me sont confiées également, donc je n’exclus aucune possibilité pour le moment.

Quel lien faites-vous entre votre alternance et la formation dispensée à l’ECDE ?

Les matières enseignées à l’ECDE me sont très utiles et certaines sont mêmes nouvelles pour moi ; ce qui est très complémentaire avec mon profil technique. En entreprise, je travaille beaucoup dans le relationnel. Les compétences managériales que je suis venu chercher à l'ECDE me permettent de mieux m'adapter aux diverses situations auxquelles je suis confronté au quotidien.
C’est un bon tremplin pour ceux qui, comme moi, ont un profil technique et non commercial, pour envisager une carrière plus évolutive.

Laura, étudiante en 2ème année cycle Manager Marketing, Communication & e-business

Lors de mon arrivée dans l'entreprise, cette dernière n'avait pas de site internet et le chiffre d'affaires ne cessait de diminuer. Grâce à ma formation, j'ai pu contribuer à l'élaboration d'une stratégie de développement de l'entreprise via le web. Après validation du cahier des charges avec mon employeur et mes formateurs, j'ai piloté le développement de notre stratégie en travaillant avec des agences de communication et de création de site internet. Aujourd'hui, le chiffre d'affaires de mon entreprise a été multiplié par 2 dont 50% est réalisé grâce à sa présence sur le web (site internet, réseau sociaux, etc...)

Etienne G. - Gérant d'une agence de publicité, 3 salariés

« Spécialisée en publicité événementielle pour les collectivités locales, mon entreprise doit se développer sur de nouveaux secteurs pour assurer sa pérennité.

Trop occupé par mon activité, je ne peux pas consacrer le temps nécessaire à ce projet.

Graphiste de formation, je ne maîtrise pas les techniques commerciales et financières qui permettront au projet d’aboutir.

L’embauche d’un étudiant volontaire pour cette mission me permettra d’atteindre cet objectif tout en lui assurant l’acquisition d’une solide expérience.

La formation et l’encadrement de mon futur salarié en alternance par les experts de l’ECDE nous donneront toutes les chances de réussir ! »

 

Arthur, étudiant en 1ère année Manager Business Unit

Après un BAC+3 technique, j’ai souhaité m’orienter vers un BAC+5 plus commercial. Avec l’ECDE, j’ai trouvé une formation qui me permet d’obtenir une vision globale de l’entreprise afin de mettre à profit mes compétences techniques au service du développement économique de mon l’entreprise.


Les cours sont animés par des intervenants passionnants qui nous font part de leur expérience. Nous travaillons essentiellement en groupes. Les cours « magistraux » sont limités au maximum pour laisser place à la pratique et au concret, directement appliqués à nos projets. A l’issue de la formation, j’espère rester dans l’entreprise comme cadre dirigeant.

Retour en haut de page