Que faire après un BAC SI ?

Liste des écoles en fonction :

Que faire après une spécialité Sciences de l’Ingénieur ?

La réforme du baccalauréat engendre plusieurs changements pour les lycéens, notamment dans le choix de spécialités pendant leurs années d’études dans le secondaire. En effet, fini les séries L, S et ES, désormais, les futurs bacheliers doivent choisir 3 spécialités parmi les 12 existantes en classe de première, puis n’en garder que deux en terminale. Amateur d’informatique, de mécanique et doté d’une imagination débordante, la spécialité sciences de l’ingénieur fait partie de votre sélection en terminale, mais que faire après ? Laissez-vous guider par les conseils de Diplomeo ! 

Qu’est-ce qu’une spécialité sciences de l’ingénieur ?

Mécanique, électronique, informatique, numérique… En quelques mots, les sciences de l’ingénieur sont des sciences appliquées à des objets technologiques complexes comme des téléphones, des voitures, des avions connectés…

Les sciences de l’ingénieur rassemblent habituellement toutes les disciplines nécessaires à l’étude de ces objets, notamment : 

  • la mécanique
  • l’électronique
  • l’automatique 
  • l’électrotechnique 
  • l’informatique industrielle
  • le génie des procédés 

Grâce à la spécialité SI, vous allez donc apprendre à imaginer et concevoir des produits innovants, dans le but de répondre à certains besoins, mais surtout de faire évoluer la société. Entre mécanique, électricité, informatique ou encore numérique, les enseignements de cette spé sont nombreux et visent à vous faire développer progressivement les différentes compétences nécessaires aux métiers liés aux sciences de l’ingénieur, c'est-à-dire innover, analyser, modéliser, expérimenter et communiquer

Pour mener à bien vos missions, plusieurs compétences vous seront enseignées comme : 

  • Comprendre les systèmes qui existent pour imaginer les systèmes à venir
  • Analyser les besoins auxquels pourront répondre les innovations à venir
  • Réaliser des prototypes
  • Savoir simuler un produit pour vérifier ses performances
  • Fabriquer ces produits innovants 
  • etc.

Enfin, les sciences de l’ingénieur peuvent intervenir dans des secteurs très variés comme les transports, les télécommunications, la santé, l’énergie, le bâtiment… puisqu’elles consistent à améliorer les systèmes existants et à en inventer de nouveaux pour répondre aux futurs besoins des utilisateurs. Résolution de problèmes, innovation, technologie et créativité sont donc au programme.

Le programme

Au lycée, le programme s’articule autour de 5 grands axes :

  • Créer des produits innovants 
  • Analyser les produits existants pour appréhender leur complexité 
  • Modéliser les produits pour prévoir leurs performances 
  • Valider les performances d’un produit par les expérimentations et les simulations numériques 
  • S’informer, choisir, produire de l’information pour communiquer au sein d’une équipe ou avec des intervenants extérieurs

Dans une société où l’innovation, le numérique et les nouvelles technologies sont à leur apogée, la spé sciences de l’ingénieur est sans doute l’une des spécialités qui vous ouvrent le plus de portes à la sortie de vos études !

Quels sont les débouchés d’une spécialité sciences de l’ingénieur ?

La spécialité sciences de l’ingénieur aborde des thèmes très variés dans ses enseignements, ce qui fait d’elle une spé à privilégier si vous souhaitez avoir divers débouchés à la fin de vos études. 

Après une spécialité sciences de l’ingénieur, vous avez la possibilité d’emprunter plusieurs voies d’études. Aussi bien des études de courtes que de longues durées. Ce choix dépend évidemment de votre projet d’étude, et donc par extension de votre projet professionnel. Du BTS, en passant par la prépa, aux grandes écoles et aux universités, découvrez toutes les possibilités qui s’offrent à vous après une spé SI !

Intégrer une prépa

La spécialité sciences de l’ingénieur est essentiellement adaptée aux étudiants qui veulent suivre des études scientifiques. Ainsi, si votre objectif est d’intégrer une école d’ingénieur ou d'architecture par exemple, l’idéal est de passer par une classe préparatoire scientifique. La spé SI fait d’ailleurs partie des spés recommandées pour intégrer une CPGE scientifique. 

Plusieurs prépa sont possibles, comme : 

Ces prépas vous préparent aux concours d’entrée des grandes écoles et sont généralement dispensées par les lycées de France, publics ou privés. 

Opter pour une école privée

Avec ou sans classe préparatoire, vous pouvez tenter votre chance dans une école privée. Après une spécialité sciences de l’ingénieur, la suite logique serait donc d'intégrer une école d’ingénieur, ou encore une école d’architecture. Ces écoles sont difficiles d’accès, puisque l’admission se fait à travers un concours très sélectif. Toutefois, si vous êtes déterminé et persévérant, aucune raison pour que vous n'atteignez pas vos objectifs ! 

Une fois le concours réussi, vous pourrez intégrer un bachelor au sein de votre école pour obtenir un bac +3, puis poursuivre vos études en master pour décrocher le bac +5

Attention, en école d’ingénieur par exemple, seules les cinq années d’études délivrent le titre d’ingénieur, conférant ainsi le grade de master

Notez que les écoles privées sont assez coûteuses et demandent un gros investissement. Pour financer vos études, vous pouvez avoir recours à un job étudiant, un prêt étudiant, à la bourse, ou encore à l’alternance. Cette dernière est d’ailleurs vivement conseillée dans le cadre de vos études parce qu’elle vous permet d’acquérir une expérience professionnelle significative et donc très appréciée par vos futurs employeurs. De plus, les frais de scolarité des alternants sont totalement pris en charge par l’entreprise qui les accueille en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage

Choisir la voie universitaire

Si vous préférez opter pour la voie publique, c’est également possible grâce aux formations universitaires. Moins coûteuses que les établissements privées, les universités sont tout aussi, voire plus, sélectives que les grandes écoles. Votre dossier de candidature doit donc être bon, et très bien travaillé. Toutes les notes et commentaires obtenus pendant vos années lycées vont être pris en compte lors de l’étude de votre dossier. 

Après une spécialité sciences de l’ingénieur, voici quelques licences (niveau bac +3) que vous pouvez intégrer : 

À l’université, les étudiants ont l’opportunité de se faire de l’expérience à travers des stages, de courtes et longues durées, tout au long de leur formation.

Préparer un BTS

Enfin, si vous n’êtes pas fait pour les études longues mais souhaitez tout de même avoir un diplôme supérieur, il vous reste l’option du BTS. D’une durée de deux ans, le BTS est la formation idéale pour débuter votre carrière et être directement opérationnel une fois le diplôme en poche. Très professionnalisant, le BTS dispense tous les enseignements nécessaires pour former de bons professionnels. Mais attention, court ne veut pas dire simple. Le rythme en BTS est intense, puisque cette formation s’effectue la plupart du temps en alternance, avec un rythme de trois jours en entreprise par semaine puis deux jours à l’école. 

Voici quelques BTS que vous pouvez intégrer après une spé SI : 

Les métiers

Après des études en sciences de l’ingénieur, il existe une panoplie de métiers possibles, et ce dans différents secteurs. Le métier auquel vous postulerez dépendra donc de votre projet professionnel mais aussi de l’état du marché de travail. Voici une liste non exhaustive des métiers que vous pourrez exercer après une spécialité sciences de l’ingénieur :