Que faire après un BAC SES ?

Liste des écoles en fonction :

Bac : que faire après une spécialité SES ?

Choisir les sciences économiques et sociales (SES) en enseignement de spécialité peut se traduire pour un penchant pour l’économie, les faits sociétaux ou encore la politique. 

Découvrez les sujets SES des années précédentes lors de l’ancien bac !

Cet enseignement se rapproche de l’épreuve phare du même nom au sein du feu bac ES. Tout comme l’ancien baccalauréat économique et social (35 % des lycéens provenaient de cette filière en 2018), cette spé est très populaire. Pour la première année du nouveau bac, cet enseignement a été choisi par  37,9 % des élèves de seconde (selon les chiffres du ministère). Il s’agit donc de la 4e place et le 1er champ non scientifique sur les 12 enseignements de spécialité du nouveau baccalauréat général.

En quoi consiste l’épreuve de sciences économiques et sociales ?

Elle se trouve sous la forme d’une épreuve écrite. D’une durée de 4h, les terminales ont le choix sur la structure de leur épreuve, tout comme son ancêtre :

  • Dissertation
  • Épreuve composée
    • Question de cours
    • Étude de documents
    • Raisonnement sur un dossier

Les compétences jugées sont le processus de réflexion à travers le traitement d’une problématique et d’un raisonnement. Les arguments misent en avant seront évalués afin de voir s’ils soutiennent la problématique choisie, et s’appuient sur des connaissances académiques et personnelles ainsi que l’exploitation de données des documents.

Les aptitudes qui découlent de cette spécialité seront un avantage sérieux dans certaines filières.

Quels sont les débouchés de la spé SES ?

Au vu du caractère économique de la matière, les lycéens qui souhaitent intégrer des études d’économie et de commerce sont encouragés à la suivre. Mais, d’autres disciplines liées aux sciences humaines telles que la sociologie ou encore les sciences politiques sont abordées durant le cours de sciences économiques et sociales, et qui ont leur propre cursus. Diplomeo vous fait la liste des différentes options qui s’offrent après une spécialité SES !

La voie dite royale : la classe préparatoire aux grandes écoles

Retrouvez notre classement des meilleures prépas !

Pour intégrer les plus grandes écoles de commerce, la classe prépa est une voie inéluctable. D’une durée de 2 ans, la prépa économique et commerciale est la seule à préparer aux principaux concours d’entrée qui régissent les grandes écoles telles que HEC ou ESCP Europe.

La réputation des classes prépas n’est plus à faire : un travail rigoureux et difficile attende les lycéens qui choisissent cette voie.

Une partie importante des cours comprennent des notions d’économie et de finance que la spé SES abordent. En plus, la prépa se caractérise par l’importance de la réflexion et de l’argumentation, une compétence évaluée lors de l’épreuve écrite.

Retrouvez notre article sur les spécialités à choisir pour intégrer une école de commerce !

Les spécialités à combiner pour intégrer une classe prépa :

  • Mathématiques (fortement recommandé)
  • Histoire-géographie, géopolitique, sciences politiques (recommandé)
  • Humanités, littérature et philosophie (plus)

Trouvez votre classe préparatoire économique et commerciale

La classique : la licence d’économie-gestion

Dans un autre genre, la licence d’écogestion est souvent donnée comme la suite logique de l’ancien bac ES pour les personnes qui ne souhaitent pas faire une prépa, tout en restant en économie. D’une durée de 3 ans, cette formation universitaire a un programme assez divers et qui reprend les thèmes de la spécialité, mais approfondis : macro et microéconomie, histoire de l’économique, droit, finance, comptabilité, management…

La troisième année permet une spécialisation en économie ou en gestion, ce qui peut aider lors du choix du master. En plus, l’alternance ou un stage professionnel sont souvent au programme de la dernière année. 

Les spécialités à combiner pour intégrer une licence d’écogestion :

  • Mathématiques (fortement recommandé)
  • Histoire-géographie, géopolitique, sciences politiques (recommandé)
  • Humanités, littérature et philosophie (plus)

Trouvez votre licence d’écogestion

L’autre alternative : le bachelor en école de commerce postbac

École de commerce postprépa et post bac ? Diplomeo vous aide dans votre choix ici ! 

Encore sous-estimée, cette formation de 3 ans est accessible après le bac et sur concours. Seulement accessible dans les écoles de commerce postbac, le bachelor a la particularité de pouvoir se spécialiser dès la première année : en commerce ou commerce international, en finance ou fiscalité, en administration des entreprises ou en marketing

Comparativement à ces 2 confrères, le bachelor est un cursus professionnalisant ! Une caractéristique recherchée par de nombreux étudiants !

Les spécialités à combiner pour intégrer un bachelor :

  • Mathématiques (fortement recommandé)
  • Histoire-géographie, géopolitique, sciences politiques (recommandé)
  • Humanités, littérature et philosophie (plus)

Trouvez votre école de commerce postbac

BTS et DUT : courts et professionnalisants !

Connus comme étant les cursus plus sélectifs après le bac, le DUT et le BTS jouissent d’une bonne réputation. D’une durée de 2 ans et très professionnels, ils sont grandement recherchés par les lycéens, pressés de pouvoir travailler rapidement. Les notes obtenues et les matières ultérieurement suivies sont importantes si l’objectif est d’intégrer l’un des BTS ou DUT en commerce ou en gestion d’entreprise : DUT gestion des entreprises, DUT gestion administrative et commerciale des organisations, BTS commerce international, BTS management commercial opérationnel

Les spécialités à combiner pour intégrer un BTS et un DUT :

  • Mathématiques (fortement recommandé)
  • Histoire-géographie, géopolitique, sciences politiques (recommandé)
  • Humanités, littérature et philosophie (plus)

Les licences de sociologie et de sciences sociales pour les humanistes

Dans la spé SES, il y a également d’autres aspects qui ne concernent pas l’économie. Ainsi, les licences en sciences sociales et en sociologie continuent les bases déjà acquises durant cette spé. Elles prolongent la réflexion sur la société à travers des matières comme l’ethnologie, la philosophie, psychologie sociale, l’étude des inégalités… Des filières pour les futurs Pierre Bourdieu ! 

Les spécialités à combiner pour intégrer une licence en sciences humaines :

  • Histoire-géographie, géopolitique, sciences politiques (fortement recommandé)
  • Humanités, littérature et philosophie (recommandé)
  • Histoire de l’art ou littérature (plus)

Trouvez votre licence en sciences sociales

Le droit et les sciences politiques : une autre vision de la spé SES

Dans le même genre, les licences de droit et de science politique sont des options pertinentes après une spé SES. Les étudiants de ces disciplines ont besoin d’avoir un esprit de synthèse et une réflexion approfondie. De plus, ces licences apportent une importance à la structuration des propos, que les lycéens acquièrent lorsqu’ils rédigent une dissertation ou un essai argumenté.

Les spécialités à combiner pour intégrer une licence de droit ou de sciences politiques :

  • Histoire-géographie, géopolitique, sciences politiques (fortement recommandé)
  • Humanités, littérature et philosophie (recommandé)
  • Langue, latin ou mathématiques (plus) 

Trouvez votre licence en droit