À la recherche du MSc Contrôle de gestion qui vous fera réussir ?

Trouvez et intégrez votre MSc Contrôle de gestion

en fonction :

MSc Contrôle de gestion : le guide de la formation

Le MSc Contrôle de gestion est une formation diplômante de 3ème cycle grâce à laquelle les étudiants peuvent démarquer leur CV. En effet, le programme s’axe sur la mise en pratique des connaissances théoriques, l’apprentissage de compétences organisationnelles et managériales pour s’insérer dans le monde professionnel.

Qu’est ce qu’un MSc Contrôle de gestion ?

Inscrit au RNCP de niveau I, le MSc Contrôle de gestion forme des experts financiers, fiscaux et managers. Le Master of Science, accessible à partir de bac+4, et conférant le niveau bac+5 sert à acquérir une double compétence pour des étudiants afin que ces derniers possèdent un CV pointu et une vraie attitude professionnelle. À la fin du cursus, ils sont capables de gérer des missions propres au management des risques et au pilotage de la performance, ainsi que d’utiliser les outils pour la gestion d’entreprise ou encore de conseiller sur la finance au sein d’une société. Au cours de séminaires, d’ateliers et de stages en entreprise, les business school dans lesquelles sont offerts ces programmes, proposent un équilibre entre les connaissances théoriques et pratiques pour les élèves.

Quelle est l’offre de formation ?

Le MSc se nomme dans la plupart des écoles de commerce et écoles de management : 

  • MSc Audit et contrôle de gestion
  • MSc Management avec spécialisation Contrôle de gestion et reporting.

Qu’étudie-t-on ?

Parmi le tronc commun, on peut retrouver des cours fondamentaux en :

  • Stratégie financière
  • Contrôle de gestion
  • Audit interne
  • Audit externe
  • Calcul des coûts
  • Finance d'entreprise
  • Analyse financière
  • Supply chain management
  • Reporting financier
  • Gestion des risques
  • Management stratégique
  • Droits des affaires et fiscalité
  • Comptabilité
  • Management des systèmes d'information
  • Outils de gestion
  • Contrôle interne
  • Management de projet
  • Gestion d’entreprise en difficulté
  • Fiscalité
  • Système de gestion de risques

Quelles sont les conditions d’admission ?

Pour être admissible en 1ère année du MSc Contrôle de gestion, il faut être titulaire au minimum un niveau bac+3 ou d’une équivalence avec 180 crédits ECTS. Il est possible de s’inscrire en admissions parallèles en deuxième année à partir de bac+4. Tout d’abord, une première sélection se fait sur dossier de candidature. L’étudiant doit fournir une lettre de motivation, un CV, votre dossier scolaire. D’autres documents peuvent être demandés selon les écoles. Par la suite, un concours avec un test d’aptitude en gestion, un QCM d’Anglais ainsi qu’un entretien de motivation sont organisés. Outre le QCM d’Anglais, il est souvent demandé de donner les résultats à un examen de type TOEIC, TOEFL, IBT ou IELTS avec des pré requis.

Que faire après ?

Le salaire moyen varie entre 28 et 36K euros pour un jeune diplômé. Ce dernier peut postuler à de nombreuses offres d’emploi dans des entreprises de divers secteurs ou en cabinet d'expertise comptable :

  • Contrôleur de gestion
  • Auditeur interne et externe
  • Analyste de gestion
  • Assistant expert comptable et auditeur
  • Directeur financier
  • Analyste financier
  • Responsable administratif et financier
  • Consultant Audit Junior
  • Assistant reporting
  • Directeur administratif et financier

Consultez la liste des 6 MSc Contrôle de gestion en France

Les villes en France où faire votre MSc CDG

Autres formations dans le domaine du Contrôle de gestion