À la recherche du MBA Fiscalité qui vous fera réussir ?

Trouvez et intégrez votre MBA Fiscalité

en fonction :

MBA Fiscalité : formations, matières et débouchés…

Les règles de la finance sont très importantes pour régir la société et le commerce. Afin d'en comprendre tous les enjeux, il est obligatoire de se former une base solide en droit et finance, notamment à travers le MBA Fiscalité. 

Qu’est-ce qu’un MBA Fiscalité ?

Certifié au RNCP de niveau I, le MBA Fiscalité est à la fois reconnu en France et à l’international. Ce Master of Business Administration sert à acquérir une double compétence dans la gestion, le management et la finance pour obtenir un niveau bac+4 ou bac+5. Il forme les futurs acteurs du risque juridique et de la stratégie correspondant aux attentes des entreprises. Le MBA s’axe également sur l’ouverture internationale afin de pouvoir appréhender les différents marchés transnationaux dans le cadre du management financier. Par ailleurs, avec ce diplôme, il s’agit avant tout de se professionnaliser. En effet, avec la formation en alternance et de nombreux avantages, les élèves une fois diplômés sont prêts à entrer dans la vie active au sein de grandes entreprises ou PME PMI.

Quelle est l’offre de formations ?

Les business school et écoles de management dispensent ce cursus avec différentes spécialisations : 

  • MBA Droit des affaires internationales : Management et Finance 
  • MBA Management Gestion et Finance

Qu’étudie-t-on en MBA Fiscalité ?

Enseigné par un corps professoral expert de la finance et du droit, il est possible de retrouver au tronc commun des matières telles que :

  • Diagnostic financier
  • Droit fiscal
  • Management stratégique
  • Gestion prévisionnelle
  • Pilotage de projet
  • Gestion de trésorerie
  • Droit des marchés financiers et régulation
  • Contrôle interne
  • Risques juridiques
  • Droit des affaires
  • Communication financière
  • Droits des sociétés françaises et européennes
  • Audit juridique, fiscal et social
  • Management de projet
  • Management des systèmes d’information
  • Structure juridique
  • Conduite du projet
  • Conformité et blanchiment
  • Anglais professionnel

Outre l’apprentissage de connaissances théoriques, le MBA Fiscalité se concentre également sur l’acquisition de compétences à travers des séminaires, des séjours à l’étranger, des ateliers juridiques ou encore des colloques. Le stage en entreprise et la formation en alternance avec contrat de professionnalisation sont également proposés. Un projet professionnel avec la création d’une entreprise peut aussi faire partie du programme selon les écoles de commerce.

Quelles sont les conditions d’admission ?

Les critères varient selon les établissements. Il faut être titulaire au minimum d’un bac+3 ou d’un bac+4 suite à un Bachelor ou un M1. Les cadres d’entreprise justifiant d’une expérience professionnelle de 3 ans peuvent aussi être admissibles. Enfin, le recrutement se fait souvent en deux phases : sur dossier de candidature puis à l’aide d’un entretien de motivation.

Quels sont les débouchés ?

Les diplômés travaillent souvent dans des cabinets d’Avocats d’entreprises ou d’institutions privées et publiques en tant que :

Consultez la liste des MBA Fiscalité en France

Notre actualité sur le thème MBA

Découvrez le classement 2018 des meilleurs MBA

Le MBA, ce diplôme destiné aux cadres souhaitant faire évoluer leur carrière ou la rendre plus internationale, a également son classement. Découvrez-le !