À la recherche du Master Droit social qui vous fera réussir ?

Trouvez et intégrez votre Master Droit social

en fonction :

Master Droit Social : Le guide complet

Vous avez déjà un diplôme de niveau bac+3 dans le domaine du droit ? Vous pouvez orienter votre poursuite d’études dans le domaine du droit social, en suivant un master.

Qu’est-ce qu’un master en droit social ?

Le droit social dépend à la fois du droit public et du droit privé, c’est le droit qui régit les règles des relations individuelles et collectives dans le domaine du travail. Il est présent dans plusieurs domaines des entreprises, publiques comme privées : ressources humaines, dialogue social, formation,… mais aussi dans l’action administrative (inspection du travail par exemple) ou dans les règlements de contentieux au sein des tribunaux.

Si vous avez déjà suivi une formation dans le domaine du droit, avez en poche un diplôme de niveau bac+3 et souhaitez vous spécialiser dans le droit social : vous êtes fait pour le master droit social. Cette formation dure deux années, une année de Master 1 et une année de Master 2, et délivre un diplôme universitaire de niveau bac+5. Il s'inscrit dans le shéma universitaire LMD (licence, master, doctorat). En droit, l'offre de formation juridique est large. Il est difficile de se former au droit en général et est généralement indispensable de choisir une spécialité. 

Comme tout autre master en droit ou maitrise en droit (master notariat, master droit des affaires, etc.), vous pouvez suivre un master en droit social dans une école de droit, l’UFR droit, l'UFR sciences sociales ou la faculté de droit d’une université publique ou privée, etc.

Durant cette formation diplômante, vous allez aborder diverses notions de droit social pour être ensuite capable de gérer un contentieux ou plaider pour défendre un client. Dans le domaine du droit social, vous serez amené à exercer auprès d’entreprises en difficulté parfois, pour exécuter une procédure de licenciement par exemple. Vous pouvez aussi accompagner des entreprises dans leur développement en intégrant un service juridique, en lien avec le service des ressources humaines. Vous pourrez aussi être amené à rédiger un contrat de travail ou autre document juridique d'une organisation.

Le programme de ce master

Dans cette formation, qu'il s'agisse du tronc commun ou des parties de spécialisation, vous allez être amené à étudier des matières comme :

  • droit du travail
  • contentieux du travail
  • sociologie du travail
  • droit administratif
  • management des ressources humaines (RH)
  • droit de la sécurité sociale et droit de la protection sociale
  • droit international privé ou droit européen, relations internationales
  • droit des assurances
  • droit des entreprises
  • droit social international
  • droit de l’emploi
  • droit du travail comparé
  • droit pénal du travail
  • histoire du droit social
  • etc.

Vous pourrez aussi être amené à reprendre des matières moins en mien avec le droit social mais vous rappellent les bases de droit acquises lors de votre formation précédente et que vous devez déjà maîtriser, comme des notions de droit fiscal, sciences politiques, économie gestion, fiscalité, etc.

À noter qu’il faudra rajouter une grande part de travail personnel à votre emploi du temps. Le master est un diplôme de l'enseignement supérieur de haut niveau et exigeant. Le master ne se valide pas par un examen mais par la rédaction d’un mémoire et la présentation d’une soutenance et le contrôle continu. Le Master contient aussi une ou deux périodes de stage, deux éléments auxquels vous devez faire attention : la validation de votre convention de stage par votre établissement et la rédaction d'un rapport de stage.

Certains établissements proposent des formations en alternance, où vous passerez une partie de votre temps dans une entreprise et l’autre partie en cours, avec les personnes qui suivent la formation initiale (sans alternance). Deux variantes existent : formation en apprentissage ou en contrat de professionnalisation. Les deux atouts majeurs de cette formule sont la rémunération et l'experience professionnelle que vous allez gagner.

En plus des cours de droit international, certaines écoles proposent des programmes internationaux : un semestre à l’étranger par exemple. La mobilité internationale est un atout, surtout si vous envisagez de travailler dans une entreprise internationale ou même à l’étranger. Vous pourrez aussi souvent faire votre stage à l'étranger.

Comment intégrer un master en droit des affaires

L’entrée en master 1 se fait après avoir obtenu un diplôme de niveau bac+3 en droit, comme : une licence de droit, un bachelor droit, ou équivalent. La procédure d'amissions dépend de chaque établissement. Vous allez souvent devoir déposer un dossier de candidature et parfois, passer un entretien de motivation. Dans certaines écoles, vous pouvez aussi entrer avec une formation solide dans le domaine économique et social ou une formation d'un autre secteur (histoire, sciences politiques, etc.) avec une mention complémentaire droit.

Si vous travaillez déjà dans le domaine du droit social et souhaitez formaliser vos connaissances et compétences par un diplôme, vous pouvez choisir de suivre la formation en VAE : validation des acquis de l’expérience. Cette formule n’est pas proposée dans toutes les écoles. Dans le cadre de la formation continue des professionnels ou de la reprise d'études, vous pouvez aussi intégrer cette formation, tout ou partie, grâce à votre Dif : droit individuel à la formation.

Pour bien choisir votre master en droit social, voici 3 conseils :

  • participez aux portes ouvertes pour rencontrer l’équipe et sa pédagogie, les étudiants, leur poser vos questions, découvrir le campus, découvrir les dates de rentrée
  • informez-vous sur l’établissement par tous les moyens possibles : plaquette, site, témoignages, etc.
  • comparez les formations entre elles, certaines proposent des options spécifiques… Vous pouvez aussi consulter les avis des étudiants.

Que faire après cette formation ?

Ce Master peut être une voie de préparation aux concours comme le concours d’entrée en école d’avocat ou à l’école nationale de la magistrature (ENM).

Dans le domaine du droit, l’insertion professionnelle est bonne et la rémunération aussi. À l'issue de votre cursus, vous avez un bon niveau de diplôme, vous pouvez vous lancer dans la recherche d’un poste en tant que salarié ou créer votre activité dans les métiers du droit en tant que :

  • juriste d’entreprise
  • juriste droit social
  • avocat en droit social, dans un tribunal, à la cour de cassation, etc.
  • chargé de recrutement
  • inspecteur du travail à l’URSAAF, ou autre métier du secteur accessible grâce aux concours administratifs
  • chargé des conditions de travail dans les entrerprises ou les collectivités territoriales par exemple
  • avocat, à votre compte ou dans un cabinet d’avocats
  • consultant en droit ou en ressources humaines
  • enseignant chercheur dans le domaine du droit social ou professeur, après quelques années d’expérience

Vous pouvez aussi choisir de poursuivre vos études, notamment en doctorat, dans une école doctorale ou en master spécialisé ou un master professionnel. Vous pouvez aussi choisir de vous réorienter vers un autre domaine juridique comme le notariat, le droit des affaires, le droit pénal, etc.

Consultez la liste des 33 Masters Droit social en France

Actualités enseignement supérieur

personnes autour d'un globe dessiné
Pourquoi faire un Master of Science plutôt qu’un master  ? Après avoir validé un bac+3, vous hésitez entre un Master ou un Master of Science (MSc) ? Diplomeo vous donne des pistes pour identifier les différences entre ces deux diplômes et vous aider à faire votre choix.
femme qui traverse un pont
Comment entrer en école de commerce après une licence ? Les écoles de commerce ne ferment pas leurs portes aux personnes ayant déjà un bac+2 ou un bac+3 sur leur CV : au contraire ! Ces profils sont recherchés pour varier les compositions des promotions.

Les villes en France où faire votre Master Droit social

Consultez la liste des 33 Masters Droit social en France

Orientation
Trouvez les formations qui correspondent à votre profil
Information et Comparaison
Consultez les fiches des formations et celles des établissements
Mise en relation
Discutez avec les responsables des formations qui vous intéressent pour choisir la bonne école
Avis sur les écoles

Déposez dès maintenant votre avis sur les écoles que vous avez fréquentées.
Aidez les futurs étudiants à se faire une idée de l'établissement, vu de l'intérieur.

Déposer mon avis
Diplomeo en chiffres
  • + de 2 492 396 étudiants orientés
  • + de 45 304 formations
  • + de 8 107 établissements
  • + de 1 200 villes
  • + de 200 filières