Trouvez et intégrez votre formation à Nice

en fonction :

Étudier à Nice

Étudiant n’est pourtant pas le premier mot qui vient à l’esprit quand on parle de Nice. Ce sont plutôt Riviera, soleil, été, touristes et Promenade des Anglais. Après Marseille, c’est la 2ème ville universitaire en PACA. Nice apporte un cadre idyllique pour toute personne qui souhaite s’y rendre pour étudier.

Proche de la frontière italienne, elle importe son influence dans la ville et dans le nombre important d’Italiens qui vient y étudier.

Elle possède une multitude de formations et d’établissements pour toutes les spécialités, bien qu’elle soit moins fournie que d’autres villes françaises. Le nombre d’étudiants est deux fois moins élevé qu’à Rennes ou Montpellier, mais les politiques niçoises n’oublient pas sa population jeune.

Où étudier à Nice ?

La ville abrite différents types d’établissements d’enseignement supérieur. C’est à vous de choisir celui qui vous correspond le mieux.

À l’université

L’Université Nice Sophia Antipolis est le principal établissement d’études avec 26 000 étudiants. Elle a plusieurs campus dans les villes de Menton, Cannes, Grasse et dans le Château de Valrose en plein centre de Nice.

L’établissement public rassemble 7 unités d’enseignement :

  • Droit et Sciences politiques
  • Economie-Gestion
  • Lettres, Langues, Art et Communication
  • Sciences de l’Homme et de la Société
  • Sciences de la Vie
  • STAPS
  • Sciences et Technologies
  • Psychologie

Grâce à ses nombreux enseignements, les étudiants étrangers représentent environ 20 % de l’effectif.

Deux écoles sont rattachées à l’université : Polytech de Nice et l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation.

Elle a propre IUT et son IAE qui proposent des enseignements traditionnels dans le domaine de la gestion, du management, de l’info-com…

Dans une école spécialisée

Nice propose plusieurs écoles dans diverses spécialisations :

Outre Polytech, la ville de Nice est notamment connue pour EURECOM (une école de communication), Mines ParisTech Sophia Antipolis, IEHEI (école dans les relations internationales), EPITECH (une école d’informatique) et EDHEC Business School.  

Comment vivre à Nice ? 

Nice est connue pour avoir un coût de la vie relativement cher. La ville est plus propice aux touristes qu’aux étudiants. Néanmoins, les politiques locales et régionales mènent des actions afin de les aider dans leur vie quotidienne.

La JAE (Journée d’accueil des étudiants) est une journée banalisée à l’université. Elle a pour but d’accueillir les nouveaux étudiants et leur faire découvrir aussi bien le campus que la ville.

Le logement

Les logements restent relativement chers. Il y a peu de logements adaptés dans le centre de la ville. Les étudiants privilégient les résidences universitaires qui sont plus accessibles financièrement. Elles se situent généralement proches de Nice.

Les transports

Le réseau Lignes D’Azur est le parc de transports en commun de la métropole Nice Côte d’Azur et désert plusieurs communes. Elle comprend des bus et des lignes de tramways. L’abonnement s’élève à 145 €/an pour les étudiants et apprentis de moins de 26 ans. Des avantages tarifaires dans des restaurants, des cinémas et autres établissements accompagnent la carte de transport pour les abonnés.

La ville propose également ses vélos en libre service, vélobleu.

Nice est une ville facile d’accès par voie ferroviaire. Elle a une gare de TGV et des TER qui conduisent vers les autres grandes villes de PACA.

Un partenariat avec la SNCF permet de profiter de la carte Zou, une carte 2 en 1 qui comprend les transports de la Lignes d’Azur et des trajets illimités dans les TER de la région. Elle coûte 33 €/mois.

Au départ de Nice, la Riviera Express permet de rallier Moscou en passant par différentes villes européennes de l’est comme Gênes, Milan, Vienne, Varsovie et Minsk via Monaco. Les jeunes de moins 26 ans bénéficient de -30 % sur les tarifs.

Dans le département du Var, le Pass ZOU ! Études de Zou ! (anciennement Varlib) permet aux étudiants de parcourir, de manière illimitée, le département à bord d’autocars partenaires pour 70 €/an.

Les aides financières

La région offre de nombreuses aides financières à destination des jeunes.

Le chéquier « Pass santé jeunes », mis à disposition par la région, permet à toute personne âgée de moins de 26 ans de bénéficier de consultations médicales gratuites. Il comprend plusieurs coupons pour consulter divers professionnels.

La Région Sud PACA propose une bourse au mérite, à hauteur de 400 €, pour les lycéens ayant obtenu la mention « très bien » au baccalauréat.

Des aides à la mobilité aux étudiants sont également proposées pour toutes personnes éligibles aux critères et après dépôt d’un dossier. Elles se situent entre 2 000 € et 5 000 € en fonction des critères (d’excellence, pour les étudiants en BTS…)  

Les activités

La ville est un haut lieu du tourisme. Ainsi il y a plein d’endroits dans la ville à visiter comme l’incontournable Promenade des Anglais ou le Château de Nice.

La vie culturelle y est très importante avec la présence de nombreux musées (Musée Matisse et le Musée National Marc Chagall), de galeries d’art et d'établissements dédiés à la musique comme l’Opéra de Nice et le Conservatoire.   

Outre la plage, les alentours de Nice sont riches en espaces naturels : cascades, lacs et collines. La grotte préhistorique du Lazaret se situe dans le sud-est de la ville.

Le Parc naturel régional des Préalpes d’Azur se situe à 1h de route de Nice. Il existe la carte Glisse du SUAP qui proposent des avantages sur les forfaits de ski, la location de matériels et sur l’assurance. Elle coûte 5 €/an.

Le Carnaval de Nice est l’événement annuel à ne pas manquer.

Où travailler à Nice ? 

La ville est principalement tertiaire et est basée sur le tourisme. De nombreux cursus dans ce domaine y sont présents dans les établissements. Nice est le 3ème aéroport de France après les aéroports parisiens, en termes de fréquentations. La ville est idéalement située en Europe.

Depuis l’arrivée de l’entreprise IBM dans les années 60, elle s’est agrandie dans le domaine des nouvelles technologies. La création du technopôle relié à l’université attire des entreprises dans le domaine de l’informatique, de la télécommunication et de la recherche médicale. Le secteur de la santé est très développé avec la présence de plusieurs cliniques et d’hôpitaux en plus du secteur de la chimie, de la pharmacie, de cosmétologie et du génie médical.

De nombreux bâtiments administratifs sont aussi présents dans la ville. Le secteur de la fonction publique est un autre employeur important dans la ville.

Elle connaît un secteur industriel très peu développé. Seules des industries spécialisées y sont présentes comme des fonderies ou des fabricants d’ascenseurs. 

Consultez la liste des 1338 formations