On vous explique tout sur les études d'infirmier !

Trouvez et intégrez vos études Infirmier

en fonction :

Études infirmier

Les infirmiers représentent les premiers professionnels de santé en termes d’effectif, en France. Les études d’infirmier connaissent une réelle attractivité auprès des jeunes, alors que les professionnels en activité dénoncent un manque d’investissement financier de la part de l’état et des conditions de travail difficile. Chaque année, le nombre de diplômés est en hausse. 

Quelles sont les études d’infirmier ?

Le seul moyen pour exercer le métier d’infirmier est d’obtenir un Diplôme D’État d’Infirmier (DEI). La formation en infirmerie se déroule sur 3 ans, et permet l’obtention de 180 crédits ECTS (bac +3). Il est délivré par un Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI). En France, il en existe plus de 300 établissements privés et publics. En effet, l’IFSI peut être intégré à une faculté de médecine d’une université, un centre hospitalier, une école de santé privée ou couplée à un Institut de Formation d’Aide-Soignante

Se spécialiser

Les étudiants ont la possibilité de poursuivre en master ou en doctorat après leurs 3 années. Ils peuvent se diriger vers 4 voies :

  • Infirmier de Bloc Opératoire
  • Infirmier Anesthésiste
  • Infirmier-Puériculteur
  • Infirmier de Pratique Avancée 

L’Infirmier de Pratique Avancée est une spécialisation récente (introduit en 2018) qui permet aux praticiens d’effectuer certaines tâches déléguées, jusqu’à lors impossible pour un infirmier.

Chaque spécialité nécessite l’obtention d’un diplôme supplémentaire. Seule la spécialité de la puériculture ne nécessite pas de justifier d’au moins 3 ans d’expérience professionnelle et de cotisation pour y accéder.

Une formation proposée en alternance

Bien que les études d’infirmerie sont déjà professionnalisées, il est possible de suivre la formation en alternance. Cette forme est de plus en plus demandée, car elle permet d’intégrer le monde du travail avant la fin des études. Seul le contrat d’apprentissage est accepté pour ce cursus. Chaque IFSI a son propre calendrier et son rythme. À la fin, les étudiants apprentis obtiennent le même diplôme.

Partir à l’étranger

Les échanges ne sont pas oubliés dans les études d’infirmier. En effet, les écoles proposent de réaliser un de leur stage dans un établissement partenaire. Erasmus+ est le programme d’échange le plus répandu, car les futurs diplômés auront la possibilité d’exercer dans l’un des membres de l’Union européenne.

Comment intégrer des études d’infirmier ?

Selon le statut du candidat, les modalités d’admission diffèrent.

Inscription en formation initiale

La procédure pour entrer en étude a été modifiée. Depuis 2019, les personnes titulaires du baccalauréat (ou équivalent) et les terminales souhaitant devenir infirmier doivent déposer un vœu sur la plateforme Parcoursup.

L’accès a cette formation est aussi accessible aux personnes ayant un diplôme ou certificat certifié de niveau IV, un DAEU (Diplôme d’Accès aux Études Universitaires) et un ESEU (Examen Spécial d’entrée en Université).

Entrée en formation professionnelle continue (FPC)

Les personnes qui exercent ou ont exercé un travail peuvent intégrer le cursus, en justifiant d’un minimum de 3 ans d’expérience et de cotisation. La procédure consiste à l’envoi du dossier de candidature à l’école visée. Seules les personnes ayant les diplômes suivants peuvent espérer entrées en formation professionnelle continue :

  • Diplôme Professionnel d’Aide-Soignant 
  • Diplôme Professionnel d’Auxiliaire de Puériculture
  • Diplôme Professionnel d’Aide Médico-Psychologique (AMP)
  • Diplôme Professionnel Assistant Éducatif et Social (AES)
  • Personnes issues des métiers du sanitaire et médico-social
  • Diplôme étranger d’infirmier

Ces candidats doivent passer des épreuves écrites et/ou une épreuve orale. Selon le diplôme les épreuves sont différentes.

FPC

Aide-Soignant et Auxiliaire de Puériculture

Diplôme étranger

Métier du paramédical (podologuqe, kinésithérapeuthe…)

Épreuve écrite : rédaction et question

Entretien oral

Épreuve écrite : Analyse de 3 situations professionnelle

Épreuve écrite : étude de cas

Entretiens oraux : entretien individuel et une mise en situation

Épreuve écrite : questionnaire

Intégrer une spécialité 

Pour évoluer dans le métier d’infirmier, une spécialisation nécessite l’obtention d’un diplôme supplémentaire et des modalités d’entrée différentes. 

Infirmière de Bloc Opératoire

Infirmier Anesthésiste

Infirmier-Puériculteur

Infirmier de Pratique Avancée (IPA)

Épreuve écrite

Exposé oral

Épreuve écrite

Épreuve orale

2 épreuves écrites

1 oral

Envoi d’un dossier de candidature : CV, lettre de motivation, le DEI

Combien coûte une formation ?

Les frais de scolarité varient en fonction de l’établissement. Rattachés aux universités, les IFSI publics coûtent beaucoup moins chers. Le prix se situe entre 170 € et jusqu’à 10 000 € par an.

Pour les formations continues, les travailleurs peuvent faire appel à une aide financière donnée par leur employeur, pôle emploi ou autre.

Que faire après des études d’infirmier ?

D’après le DRESS, environ 3 % des infirmiers sont à la recherche d’un emploi (2017). On l'explique par les différentes opportunités. Les jeunes diplômés peuvent travailler dans toutes les structures médicales ou nécessitant une assistance médicale :

  • Milieu hospitalier
  • Clinique
  • Établissement spécialisé
  • A l’école
  • Chez les sapeurs-pompiers

Par ailleurs, ils peuvent travailler à leur compte et proposer leurs services à domicile.

Par la suite, les infirmiers peuvent suivre une formation pour devenir cadre de santé.

Consultez la liste des 180 formations en Infirmier en France