Rennes SB : ces étudiants (presque) bretons vous invitent à flâner !

equipe des flanneurs rennais

Bretons d’adoption pour la grande majorité, ces étudiants de Rennes School of Business ont décidé de rejoindre l’association des Flâneurs pour faire découvrir la ville à travers un joli guide !

Si vous vous baladez à Rennes, vous risquez de tomber sur ce petit guide bleu au design très attirant ! N’hésitez pas une seconde à le glisser dans votre sac : c’est le compagnon idéal pour les jeunes qui découvrent la capitale bretonne. Parfait pour les jeunes, car écrit par des jeunes ! En l’occurrence, une vingtaine d’étudiants de Rennes School of Business. Regroupés dans une association, ils sillonnent la ville pour dénicher les bons plans et en faire profiter tout le monde via Le Flâneur !

Lucile, en plus de ton rôle de présidente des Flâneurs Rennais, qui es-tu ?

Je m’appelle Lucile Héral, j’ai 21 ans. Après l’obtention de mon bac S, j’ai fait deux ans de classe préparatoire aux grandes écoles, et ai intégré le programme grande école (PGE) de Rennes School of Business. Je suis actuellement en première année de master, et j’ai saisi l’opportunité de présider une des associations de mon école, Le Flâneur, il y a un an de cela.

En quoi consiste votre projet ?

Le Flâneur est l’une des 25 associations étudiantes de Rennes School of Business, qui a pour but l’écriture, l’édition, l’impression et la distribution annuelle d’un cityguide de Rennes recensant ses meilleures adresses, quelles qu’elles soient. Au sommaire : des restaurants, des bars, des boutiques, des musées, des parcs, des salons de thé comme de beauté, et autres karting, laser game, escape game… Ce sont au total 10 000 guides qui sont imprimés chaque année et distribués aux Rennais lors d’une journée de lancement qui a lieu en novembre, sur la place de la Mairie. Cette journée marque l’aboutissement d’une année de travail et permet à tous les Rennais de nous rencontrer et de prendre possession de leur compagnon de sorties pour l’année à venir.

Dans le groupe, êtes-vous tous Rennais d’origine ?

Mon accent toulousain me trahit trop pour que je puisse répondre oui à cette question. Et parmi mes 20 autres camarades, on ne compte qu’un seul Rennais ! Nous venons des quatre coins de la France.

Comment conciliez-vous vos études avec l’édition de ce guide ?

Dans notre école, les associations font partie intégrante du Master Programme Grande École. C’est une matière comme une autre qui nous permet, chacun dans notre domaine, d’appliquer les connaissances théoriques vues en cours dans un projet concret. Ainsi, nous avons du temps dans la semaine, ménagé spécialement pour le travail en association. Cependant, nous Flâneurs, consacrons une grande partie de notre temps libre à l’écriture du guide, qui implique d’aller tester les lieux.

Comment votre école vous épaule-t-elle ?

L’école emploie deux personnes qui sont chargées d’encadrer notre travail en association, elles supervisent nos décisions et nous donnent des conseils quant à la gestion des évènements ou de l’équipe. De plus, chaque association dispose d’un local. En revanche, pour le reste, les associations sont indépendantes, elles sont considérées comme des microentreprises.

Côté budget, Le Flâneur Rennais, ça représente quelle somme ? Et comment le financez-vous ?

Le budget annuel que nous devons récolter pour éditer 10 000 guides est de plus de 10 000 euros. Afin de pouvoir réunir une telle somme, nous proposons des espaces publicitaires au sein de notre guide, à différents prix selon la taille et l’emplacement. Nous vendons aussi un certain nombre de guides à des écoles et autres institutions afin qu’ils soient redistribués aux élèves et employés.

On va faire un petit jeu, vous n’avez le droit de répondre que par un mot ou un chiffre :

En termes de temps, le Flâneur, c’est : quotidien

Donnez-nous envie de venir étudier à Rennes (attention : interdiction de citer la Rue de la soif !) : 60 crêperies à Rennes

La qualité indispensable pour faire partie de votre asso : la curiosité

La partie la plus sympa du projet : la journée de lancement

La partie la moins sympa du projet : la pression des délais

Si vous deviez flâner dans une autre ville, ce serait : Lyon

La Flâneur #5, édition 2017-2018, a été lancé le 18 novembre 2017. Il est diponible dans de nombreux commerces rennais !

Retour en haut de page