Avec la start-up de Maylis et Julien, des visites virtuelles d'écoles comme si on y était !

Tous deux diplômés du Pôle Léonard de Vinci, Maylis et Julien ont créé une agence de visites virtuelles d’établissements via Google Street View. Ils nous parlent de leur start-up Gopened et de leurs études à La Défense.

Maylis Gross est sortie de l’ESILV en 2016. Julien Dudognon a lui-aussi été diplômé en 2016, mais de l’EMLV. Ils avaient choisi la même majeure : entrepreneuriat. C’est là qu’ils se sont rencontrés et ont décidé de créer Gopened, une agence qui permet de visiter, sur Google, l’intérieur d’un lieu à 360°, comme si on y était !

Gopened, qu’est-ce que c’est concrètement ?

Gopened est une agence agréée Google spécialisée dans la création de visites virtuelles à l’intérieur d’établissements comme des bars, hôtels, restaurants, écoles, salles de sport, galeries d’art, boutiques… Nous réalisons des visites virtuelles pour les commerces de proximité, et tous les établissements qui souhaitent faire découvrir leur intérieur à 360° sur Google.

Nous travaillons sous l’agrément Google qui nous permet d’utiliser la technologie Street View et de publier sur tous les supports Google (Google Search, Google My business, Google Maps, Google Street View).

Un utilisateur peut donc visiter à distance, en quelques clics, un hôtel à l’autre bout du monde ou l’école qu’il souhaite intégrer ! On peut par exemple visiter le Pôle Léonard de Vinci à La Défense.

Comment est né votre projet de start-up ?

Vous pouvez
suivre Gopened

sur Twitter
ou Facebook !

Presque tout le monde cherche des informations sur Google et en particulier avant d’aller dans un commerce, pour voir les avis, les photos, les horaires ou encore l’adresse. Et du côté des commerçants, il faut savoir profiter de cette visibilité. Avec l’émergence de toutes les nouvelles technologies, les vidéos et photos à 360°, on s’est dit qu’il y avait beaucoup à faire.

On s’est rendu compte que les utilisateurs étaient deux fois plus enclins à aller dans un établissement qui dispose d’une visite virtuelle. On a tout de suite cherché à répondre à un besoin. Celui des commerçants qui souhaitent valoriser leur établissement et attirer plus de clients. Intégrer des visites virtuelles aux pages d’établissement Google s’est donc imposé comme une plus-value, permettant ainsi aux commerces de rassurer et d’être transparent avec leurs clients potentiels.

Être agréé Google, ça implique quoi ?

Être agréé Google nous permet d’utiliser la technologie Street View, la marque Google et de publier directement sur Google.

Nous sommes en charge de la réalisation des visites virtuelles dans les zones privées et les commerces. Grâce à cette certification, nous pouvons établir des contrats avec des entreprises et commerces.

Comment vous ont épaulé vos écoles ?

Le Pôle Léonard de Vinci donne l’opportunité à chaque étudiant de développer des compétences dans sa spécialité tout en partageant des projets concrets avec des étudiants des 3 écoles complémentaires : l’EMLV, l’ESILV et l’IIM (marketing, management, ingénieur, numérique, web dev, design…).

La transversalité et la proximité entre le Pôle Léonard de Vinci et les entreprises nous a également permis de faire de nombreuses rencontres et de participer à des concours grâce auxquels notre start-up a pris de l’ampleur.

Nous avons gardé un lien avec nos écoles respectives (EMLV et ESILV) et les professeurs nous soutiennent depuis le début. Nous faisons souvent appel à eux pour bénéficier d’expertises précises grâce à leurs compétences très variées.

Nous souhaitons continuer à faire vivre l’entrepreneuriat auprès des étudiants des trois écoles, en les sensibilisant à la création d’entreprise, que ce soit en répondant à leurs questions ou en organisant des ateliers et conférences thématiques.

Que vous a apporté le Pôle Léonard de Vinci pour vous lancer ?

Il y a peut-être une chose que nous n’aurions pas développé en nous si nous n’avions pas effectué nos études à l’ESILV et à l’EMLV. Il s’agit de l’ouverture acquise à force de travailler avec des étudiants passionnés. À l’EMLV par exemple, nous étudions le management, le marketing, la comptabilité ou encore le droit des affaires. Ce qui nous différencie certainement, c’est tous les travaux et projets que nous menons durant nos études avec des étudiants des autres écoles. Je n’irai pas jusqu’à dire que cette proximité me permet aujourd’hui de « coder » ou « développer un site web », mais il est notable que la transversalité entre l’EMLV, l’ESILV ou l’IIM m’aide aujourd’hui à comprendre les bases, à savoir communiquer et collaborer avec des ingénieurs ou des développeurs web.

Cette capacité à comprendre les métiers et modes de réflexion permet aussi de mieux construire son équipe.

C’est aussi grâce à la majeure entrepreneuriat en dernière année, commune aux trois écoles, que nous nous sommes rencontrés et avons créé Gopened !