Une nouvelle voie post-bac hybride, avec l’Université de technologie de Compiègne

C’est une voie hybride, qui réconcilie les sciences humaines et sociales avec les technologies que Kedge Business School et l’Université de technologie de Compiègne lanceront à la rentrée 2017.

Hybridation des compétences

Ce sera dès le début du parcours en enseignement supérieur qu’interviendra cette formation hybride, cette « troisième voie ». En effet, les deux établissements envisagent de mettre en place cette formation post-bac. Alors que de nombreuses écoles pensent à cette hybridation des compétences en fin de cursus. « Les bacheliers n’auront plus à choisir à la sortie du bac entre sciences de l’ingénieur, sciences du management ou sciences humaines. Nous leur offrons une voie qui n’existe pas actuellement », a précisé Alain Storck, président de l’UTC.

Le digital au cœur de la formation

Parmi les buts de cette formation hybride, on trouve l’envie de répondre aux nouveaux besoins des entreprises et à leur transformation digitale : virtualisation, évolution des business modèles, etc. Les étudiants mèneront des projets transversaux autour du digital, comme un projet data ou un projet d’innovation d’usages.

En pratique

Cette formation sera baptisée « Ingénierie et Management du numérique ». Elle intégrera humanités, management et technologies.

Les deux premières années prévoient :

  • 1/3 de sciences de l’ingénieur
  • 1/3 de management
  • et 1/3 de projets hybrides

La troisième année sera composée d’une expérience à l’international possible durant le semestre de stage, ou d’un semestre d’études sur le campus de Shanghai.

Après ces trois premières années, trois possibilités s’offriront aux étudiants :

  • le parcours full hybride, avec double compétence en management des technologies
  • un cycle ingénieur à l’UTC
  • un programme en management à Kedge Business School

Au long de la formation, les étudiants seront suivis par les deux établissements et auront accès aux ressources de l’UTC et de Kedge Business School.

Disponible à la rentrée 2017, les admissions pour ce cursus se feront sur dossier scolaire et lettre de motivation, après un passage par la plateforme APB.