L’offre de formation de l’ISEN Lille s’enrichit

Le métier d’ingénieur évolue et l’ISEN Lille l’a bien compris. L’école vient de dévoiler sa nouvelle offre de formation. Elle se veut plus concrète et plus compréhensible.

Trois nouveaux domaines de professionnalisation

Pour coller l’actualité et montrer qu’elle forme les ingénieurs de demain, qui deviendront experts dans des domaines porteurs d’emploi, l’ISEN Lille se dote de trois nouveaux domaines de professionnalisation, disponibles dès la rentrée 2017 :

  • cybersécurité
  • réalité augmentée et intelligence artificielle
  • bio-nanotech

« En offrant ces 3 nouveaux domaines de formation à nos étudiants, nous répondons à une demande de plus en plus importante de la part des entreprises. La cybersécurité, par exemple, est au cœur de toutes les stratégies numériques des entreprises aujourd’hui », explique David Boulinguez, directeur du Campus de Lille.

De nouveaux noms

Proposés en quatrième année, les domaines de professionnalisation, 10 au total, vont être renommés. Le but : parler aux lycées et leur faire comprendre la finalité (en termes d’emploi) de la voie. Un moyen aussi de rendre plus accessibles les formations post bac de l’ISEN. Ainsi, les spécialisations big data ou électronique embarquée voient le jour. Pour autant, « les contenus restent les mêmes, ils sont simplement mis en adéquation avec ce que les jeunes, notamment les terminales, comprennent aujourd’hui », note David Boulinguez.

Une ouverture à l'international dès la première année

Une autre nouveauté poussera les portes de l'ISEN Lille à la rentrée 2017 : le cycle préparatoire généraliste parcours international. L'objectif est de répondre aux envies de mobilité des étudiants et de leur offrir une vraie aisance à l'international.

Il s'agit d'un cursus international disponible dès la première année :

  • 20 à 30 % des cours seront en anglais
  • un stage à l'étranger en première année
  • un summer semester en deuxième année
  • une LV2 obligatoire

Retour en haut de page