IEP - Institut d'études politiques (Sciences Po) - Campus de Paris

Autre établissement du supérieur - Paris

Sciences Po Paris fait de la résistance à Parcoursup

Le cadre de la loi est pourtant posé clairement en ces termes par le ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche, contacté par EducPros : « D’ici à 2020, toutes les formations du premier cycle de l’enseignement supérieur seront disponibles sur Parcoursup ». Il semblerait pourtant que l’une d’entre elles ne soit pas tout à fait prête à se plier à cette exigence. Il s’agit de Sciences Po Paris, qui a fait part aux institutions supérieures de son envie de repousser d’un an son intégration à la plateforme substituant feu Admission Post Bac.

La raison de cette demande ? L’instauration en 2021 d’un nouveau concours d’admission pour les Instituts d’Études Politiques de France, qui implique de revoir toutes les épreuves du concours, mais aussi leur calendrier : en effet, l’arrivée des établissements sur Parcoursup nécessite qu’ils se plient à une temporalité imposée dans leur procédure d’admission. Les résultats devront ainsi être annoncés dès le mois de mai, et les concours organisés dans le courant du mois d’avril, ce qui n’est pas le cas pour tous actuellement.

Plusieurs IEP, contactés par EducPro, ont ainsi fait part de leur inquiétude quant au respect des délais et au fait de devoir revoir leur concours et gérer leur intégration à Parcoursup en concomitance. Selon un membre de du conseil d’administration de la FNSP (Fondation nationale des sciences politiques), « c’est compliqué pour la direction de s’adapter » et nombreux sont donc les établissements a ne pas avoir encore défini avec clarté leur nouvelle façon de fonctionner et d’être dans un flou peu agréable pour les futurs étudiants.

Cependant, ces difficultés ne donnent pas nécessairement le droit aux écoles de sortir du cadre défini par les autorités en la matière, d’autant plus qu’un « traitement de faveur » pour Sciences Po Paris donnera sans nul doute envie aux autres IEP de vouloir en bénéficier également. Pour l’heure, toujours selon les informations du site EducPros, un arrêté du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche devrait être publié dans les prochains jours dans le but de valider le report d’entrée de plusieurs formations sur la plateforme Parcoursup pour 2020, et Sciences Po en fait partie. Affaire à suivre, donc.