Comment j'ai intégré le Programme grande école Idrac Business School

À 21 ans, Sébastien suit le Programme grande école Idrac Business School, dans la promotion 2018. Il est en quatrième année et nous raconte sa vision de sa formation et ce qu’il compte faire plus tard.

Je m’appelle Sébastien, j’ai 21 ans et je suis actuellement étudiant au sein d'Idrac Business School dans le Programme grande école. Depuis toujours, je m’intéresse beaucoup à l’art mais ma plus grande passion reste tout de même de voyager à travers le monde. Plus tard, si mes ambitions se confirment, j’aimerais travailler dans le secteur du recrutement.

Comment j’ai intégré le Programme grande école d’Idrac Business School

C’est en septembre 2013 que j’ai intégré le Programme grande école Idrac Business School, sur le campus de Lyon, à la suite d’un parcours scolaire assez traditionnel pour un étudiant en école de commerce. En effet, je suis issu de la filière ES (économique et social) d’un lycée de la région lyonnaise.

Au cours de l’année de terminale, nos professeurs nous encourageaient à réfléchir à notre projet d’orientation post-bac le plus tôt possible afin de mieux nous y préparer. La fameuse question de l’orientation se posait alors. Motivé par mon intérêt certain pour les sciences économiques, et encouragé par mon bon sens relationnel, j’ai vite su que ma vocation serait de faire une école de commerce.

Après m’être renseigné sur internet, auprès de conseillers et sur des salons de l’orientation, j’ai sélectionné les écoles qui pourraient m’intéresser pour y être formé. Dès cette première sélection, Idrac Business School s’est révélée comme mon école favorite. Il restait encore à pouvoir y entrer, car bien sûr, comme pour toute entrée dans une école de commerce, la réussite d’un concours d’admission était une condition obligatoire.

Pour Idrac Business School, il s’agissait du concours Team, un concours qui se compose en deux parties, l’une destinée à tester nos capacités écrites et l’autre qui prenait la forme d’un oral. Il m’a fallu plusieurs semaines d’entraînements pour bien préparer le concours, maîtriser les différentes épreuves et me préparer pour le stressant entretien de motivation avec le jury d’admission. En effet, les épreuves écrites exigeaient une bonne maîtrise de concepts de logique, de mathématiques, de culture générale et en langues vivantes. Étant donné que j’avais déjà fait beaucoup d’entraînements, les épreuves écrites se déroulèrent pour le mieux. Pour l’oral, c’était plus compliqué, j’étais un lycéen assez réservé qui n’avait pas l’habitude d’exposer ses motivations devant des professionnels. Il s’agissait même de mon premier entretien formel, je me rappelle avoir été très stressé le jour du passage. Et puis une fois le dialogue engagé avec les deux examinateurs, tout se passa bien. J’ai pu exposer mes motivations et mon choix d’école. J’ai aussi dû m’exprimer en anglais pendant une dizaine de minutes pour que les examinateurs évaluent mon niveau, qui je pense devait être assez médiocre en y repensant.

En savoir plus sur Idrac Business School

Dans l’ensemble, les épreuves se sont bien passées et les étudiants de Idrac Business School présents avec nous pour nous accompagner ce jour-là se sont très bien occupés de nous. Je garde donc un bon souvenir de ma journée concours. Deux semaines plus tard, une personne responsable de la promotion IDRAC Business School m’appela pour me confirmer que j’avais bien réussi le concours d’admission et que l’équipe pédagogique attendait avec impatience mon dossier d’inscription. L’ultime étape consistait alors à remplir le formulaire d’admission et bien entendu, à réussir mes épreuves du baccalauréat. Suite à l’obtention de mon baccalauréat général ES mention bien en juin 2013, mon souhait de rejoindre l’école s’était exaucé et mon intégration à Idrac Business School confirmée.

Mon cursus à l’Idrac Business School

Je suis actuellement étudiant en quatrième année du Programme grande école et j’ai parcouru pas mal de chemin depuis le timide lycéen que j’étais en 2013. Et si je me suis transformé, c’est en partie grâce à mon cursus étudiant. En effet, le Programme grande école a une structure qui permet à la fois de s’enrichir d’une forte expérience professionnelle à travers des stages en entreprise de trois mois minimum chaque année mais aussi d’expérimenter la vie à l’international à travers des semestres académiques réguliers.
En première année, en plus de découvrir pour la première fois les joies de la vie étudiante, j’ai eu la chance d’apprendre tous les fondamentaux du commerce que ce soit dans le marketing, les relations commerciales, les ressources humaines comme la comptabilité, le droit ou bien encore l’économie. La première année a vraiment été très enrichissante pour une première immersion dans le monde du commerce. D’autant plus que toutes ces connaissances théoriques ont été confirmées à travers un premier stage commercial dans la téléprospection pour une filiale du groupe Randstad. Le stage de première année était vraiment le plus difficile mais le plus formateur aussi. Appeler et tenter de vendre les services de l’entreprise à des prospects fut une mission très exigeante, mais qui m’a permis de comprendre le monde de l’entreprise et le métier de téléprospecteur.

En deuxième année, j’ai effectué le premier semestre de l’année en France pour y approfondir mes connaissances de droit, de comptabilité, de fiscalité, d’économie et dans plusieurs autres matières encore. Est ensuite venu le temps pour moi de vivre ma première expérience internationale dans une université partenaire d'Idrac au Mexique. C’est durant cette expérience mexicaine que je pense avoir le plus appris, non seulement j’ai eu l’occasion de maîtriser une nouvelle langue : l’espagnol, mais j’ai aussi compris les enjeux d’un monde connecté et globalisé. Ce fut une formidable leçon de vie qui me permit d’acquérir une grande ouverture d’esprit. À la suite de mon séjour au Mexique, je savais que plus rien ne serait comme avant, désormais j’avais envie de voyager et d’explorer toute la planète. À la fin de ma deuxième année, j’ai effectué un stage de trois mois à Barcelone au sein d’une entreprise spécialisée dans le webmarketing. Forte expérience aussi, qui m’a permis de consolider ma maîtrise de l’espagnol tout en me formant au métier du webmarketing.

En troisième année, en parallèle de mes cours de marketing, de finance, de comptabilité, de gestion, etc… j’ai eu l’opportunité de mener un « Grand Projet », c’est-à-dire un projet inscrit dans le semestre valorisé par des crédits, ECTS. Le projet consistait constituer une équipe d’étudiants et travailler ensemble pour alimenter et animer la page Facebook de notre Programme grande école, en coopération avec la directrice de communication. Ce fut une excellente expérience pour comprendre l’intérêt et le fonctionnement des réseaux sociaux. Cette année fut donc tout aussi enrichissante que les deux autres. D’autant plus que vint le moment important de réaliser ma troisième expérience professionnelle que j’ai eu la chance d’effectuer dans un cabinet de recrutement lyonnais. En ayant eu la chance de progresser au sein d’une petite équipe avec une manager et des collègues très présents et très impliqués dans ma formation, j’ai découvert un tout nouveau secteur qui m’a beaucoup plu, celui du recrutement. En effet, il s’agit d’un métier plein de challenges et qui nécessite de multiples talents. Grâce à mes cours théoriques à l’Idrac et mes autres expériences professionnelles, je n’ai pas eu de mal à m’intégrer dans l’équipe de ce cabinet et à y performer.

Comme Sébastien, renseignez-vous sur Idrac Business School

Pour ma quatrième année, j’ai décidé de me rendre à Newcastle dans le nord de l’Angleterre pour y réaliser une année universitaire complète qui devrait me conduire à l’obtention d’un double diplôme. Au sein de cette université ou tous mes cours sont exclusivement en anglais, j’approfondis mes connaissances en marketing, commerce international, finance et en économie. Je suis aussi amené à réaliser un mémoire de recherche pour valider mon année.

L’année prochaine, à la fin de mon année universitaire et de la réalisation d’un quatrième stage, je devrai donc me spécialiser, c’est-à-dire choisir une option en particulier qui devrait me permettre de me spécialiser dans le secteur qui me convient le plus. L’année prochaine sera donc l’occasion de me spécialiser dans un domaine d’activité tout en validant mon savoir économique, marketing, financier et commercial.

Au deuxième semestre, je devrais ensuite réaliser un stage de fin d’études qui je l’espère, débouchera sur une opportunité d’emploi.

Ce que je pense d’Idrac Business School

En ce qui concerne les cours à l’Idrac Business School, nous avons la chance de pouvoir étudier une large diversité de matières. Du marketing, de la comptabilité, de la finance d’entreprise en passant par l’apprentissage de techniques de négociation, de notions d’informatique, d’achats, nous avons étudié tous les grands domaines du commerce ainsi que tous les métiers qui y sont liés. Nos cours durent généralement 1 h 45 et sont réparties entre cours théoriques et cas pratiques, ce qui nous permet de bien assimiler les connaissances.

Les classes sont composées d’environ 20 personnes, ce qui nous permet d’avoir un échange plus direct et plus poussé avec le professeur.

Tout au long de l’année, nous avons beaucoup de dossiers et de projets à réaliser en groupe. Nous apprenons vraiment à travailler efficacement en équipe.

Quant aux professeurs, ils sont toujours très disponibles pour nous aider et nous appuyer si besoin. L’atout considérable au niveau des enseignants, c’est d’abord que plusieurs d’entre eux sont des professionnels qui peuvent nous apporter leurs expériences passées. Ils donnent vraiment un aspect plus concret aux cours théoriques et nous font mieux comprendre les intérêts de leur matière dans l’entreprise. D’autre part, certains de nos professeurs sont étrangers et cela ajoute une valeur culturelle forte dans le cours.

Selon moi Idrac Business School se différencie beaucoup des autres écoles par sa pédagogie active. Il s’agit d’un Programme très efficace pour se familiariser avec le monde du travail, obtenir des premières expériences professionnelles, se construire un réseau professionnel, apprendre les concepts et notions de business indispensables pour réussir en entreprise. De plus, c’est un cursus qui nous valorise énormément en nous laissant la possibilité de personnaliser notre parcours. En plus de nous encourager à réaliser des projets extrascolaires, Idrac Business School nous laisse créer notre parcours et notre histoire en nous proposant un large choix de destinations à l’étranger et en nous permettant de réaliser des stages dans les secteurs que l’on souhaite. Chacun est donc libre en fin d’année de réaliser son stage dans le secteur qu’il souhaite et dans le pays qu’il préfère, pourvu que ce soit cohérent avec son parcours. À mes yeux, le Programme grande école est un cursus unique en son genre, efficace tant pour la formation que pour son développement personnel.

Si toi aussi tu veux intégrer Idrac Business School

Je recommande aux étudiants souhaitant intégrer le Programme grande école de s’y prendre le plus tôt possible pour passer le concours, car celui-ci demande de la préparation qu’il vaut mieux réaliser avant les révisions du Bac.

Justement pour la préparation du concours, le mieux reste de s’entraîner avec des annales du concours Team disponibles sur internet, mais tout entraînement et annales d’autres concours sont aussi les bienvenus pour s’entraîner. L’important, c’est d’être prêt pour les épreuves et de bien comprendre ce qui vous attend.

Idrac Business School met aussi en place des sessions d’entraînements, je vous conseille donc de contacter le service promotion de l’école et de participer à une session pour vous familiariser avec les épreuves.

En parallèle du concours, je trouve qu’il est très important de se préparer à intégrer l’école ou du moins de se projeter dans la vie d’un idracien, j’encourage donc vivement les lycéens à se faire parrainer par des étudiants Idrac Business School. Pour cela rien de plus simple, vous pouvez vous rendre sur le site adoptetonparrain.com et demander à être mis en relation avec un étudiant de l’école qui pourra répondre à toutes vos questions.

Mon avenir après ma formation

Après avoir obtenu mon diplôme, au regard de mon dernier stage qui fût une excellente découverte, je vais probablement m’orienter dans une carrière en tant que recruteur. Le cabinet dans lequel j’ai effectué mon stage de trois mois m’a d’ores et déjà fait comprendre que je serai le bienvenu pour les rejoindre. C’est donc une opportunité professionnelle qui peut réellement m’intéresser.

Ma formation à l’Idrac Business School, dans tous les cas me sera d’une grande utilité dans ma carrière à venir, en effet grâce aux cours de négociation, de ressources humaines, de techniques commerciales et de bien d’autres encore, je me sens prêt à intégrer le marché du travail. Je sens vraiment que ma formation m’a apporté toutes les clés de la réussite, et toutes les clés pour me sentir bien en entreprise. J’ai le sentiment d’avoir acquis une formation solide et riche de connaissances commerciales que je suis déjà impatient de mettre en œuvre dans ma vie professionnelle.

En plus des connaissances apprises en école de commerce, je maîtrise l’espagnol et l’anglais à un niveau professionnel, grâce aux semestres à l’étranger inscrits dans mon cursus. Je suis bien conscient aussi que sans la politique de stage du PGE, je ne me sentirais pas aussi opérationnel et je n’aurai jamais découvert ma vocation professionnelle. Ce cursus est donc progressif et dynamique et m ’a permis d’évoluer un peu plus chaque année pour qu’au final, aujourd’hui, je me sente suffisamment bien armé pour réussir professionnellement.

Sébastien vous a convaincu en vous parlant de Idrac Business School ?