Les moments phares de mes années à IDRAC Business School

Anthony Sertelon, 21 ans, est étudiant en troisième année à IDRAC Business School. Passionné par les voyages et les rencontres, il nous fait part des moments qui ont marqué ses premières années dans cette école de commerce post-bac ! 

Le meilleur cours que tu as suivi

Le cours le plus passionnant que j’ai suivi a été le cours de « 360° Communication » ; nous avons pu découvrir les différentes stratégies de communication de plusieurs entreprises différentes. Ce cours a été bénéfique, nous pouvons désormais aller plus loin dans nos réflexions quant aux stratégies de communication des grandes firmes. Nous avons étudié différents thèmes d’actualités, comme la stratégie de communication que Facebook a utilisée pour remonter la pente après son dernier scandale, ou encore, comment l’image de la femme continue d’entretenir les stéréotypes féminins d’antan, malgré une montée en puissance de mouvements féministes, etc.

Nous avons abordé des sujets d’actualités très intéressants et très divers, ce qui a permis aux élèves d’échanger sur différents sujets, rendant ce cours attractif, vivant et dynamique.

Le projet que tu as préféré

Le projet que j’ai préféré durant ces trois années a été le « projet Colloquium ».

Nous étions un groupe de sept étudiants et nous devions organiser deux conférences dans le but de faire rayonner le Programme Grande École. Ce projet était de réunir toutes les promotions au sein du Campus de Lyon et de leur faire découvrir des sujets et des thèmes qui n’ont pas de liens directs avec les sciences de gestion apprises durant ces années d’études.

La première conférence que nous avons organisée a eu lieu le 5 novembre sur le thème de « l’entrepreneurship lyonnais ». Nous avons fait appel à divers intervenants, tous très intéressants. Pour la deuxième conférence, nous avons voulu aborder le thème des cryptomonnaies, encore trop méconnues des étudiants.

« Gérer des intervenants, faire de la prospection auprès de sponsors et gérer les conflits intergroupes nous a tous enrichis ».

Nous avons donc fait appel au vice trésorier et au promoteur de l’association CryptoLyon. Ces deux intervenants ont su tenir les différentes promotions du Programme Grande École en haleine et ont répondu à toutes nos questions pendant plus de deux heures sur les pratiques et les enjeux actuels des cryptomonnaies. Ces deux conférences se sont terminées sur une note chaleureuse grâce aux buffets organisés par nos soins.

Ce projet a été extrêmement bénéfique pour nous, étudiants organisateurs des conférences. Gérer des intervenants, faire de la prospection auprès de sponsors et gérer les conflits intergroupes nous a tous enrichis : l’expérience était totalement nouvelle pour chaque étudiant du projet Colloquium.

Le meilleur prof que tu as eu

Le meilleur professeur que j’ai eu a été l’intervenante dans mon cours de « Gestion Budgétaire ». Elle a su nous faire apprécier une science de gestion compliquée et exhaustive et nous a apporté des connaissances supplémentaires qui nous seront bénéfiques pour nos futures carrières professionnelles. Je la remercie sincèrement d’avoir pris le temps de nous expliquer in extenso les notions et les objectifs.

Le moment le plus festif de ton année

Un des moments les plus festifs de mon cursus scolaire a été le voyage culturel d’intégration organisé par IDRAC Business School. 

Lors de notre première année de cursus, nous sommes partis en bus pour trois destinations surprises. Nous avons traversé la République Tchèque (Prague), la Hongrie (Budapest), et l’Italie (Venise) sur une dizaine de jours. Des liens forts se sont installés dès les premières heures de voyage entre les élèves de la promotion. Étant donné l’euphorie générale, nous avons passé un nombre incalculable de moments festifs inoubliables, riches en émotions et rebondissements.

Ta plus belle rencontre (ami, enseignant…)

Durant la deuxième année au sein du Programme Grande École IDRAC Business Schhool, j’ai eu la chance de partir six mois dans la destination de mon choix pour effectuer un stage dans le domaine qui m’intéressait.

« Avoir un rythme de vie et des habitudes différentes de la culture française a été une expérience enrichissante »

Je suis parti à Malte en tant que conseiller immobilier dans l’agence RE/MAX, enseigne prestigieuse dans le monde entier qui possède le plus grand nombre de biens immobiliers enregistrés dans leurs bases de données. Durant ces 6 mois, j’ai pu découvrir la vie maltaise et la mentalité des insulaires. Avoir un rythme de vie et des habitudes différentes de la culture française a été une expérience enrichissante et j’ai pu rencontrer des personnes extraordinaires, que ce soit au travail ou pendant les fêtes, avec qui je suis toujours en contact aujourd’hui. J’entretiens de très bonnes relations avec mes collègues de travail et j’ai hâte de leur rendre visite l’été prochain.

Ce qui t’a le plus touché cette année

Ce qui m’a le plus touché est sans doute l’entraide au sein de la promotion qui s’est vraiment accentuée depuis cette année. Plusieurs facteurs ont joué en notre faveur. Probablement le fait que nous ne sommes une cinquantaine d’élèves (les autres étant partis pour une année d’étude en université partenaire), mais aussi l’immersion dans la base militaire de la Valbonne qui nous a permis de nous découvrir réellement les uns et les autres.

Ce qui t’a le plus fait rire

Ce qui m’a fait le plus rire cette année a été les moments privilégiés avec les groupes de travail. En effet, cette troisième année nous a demandé beaucoup d’implication personnelle. Nous nous donnions régulièrement rendez-vous dans des bars/pubs/restaurants pour discuter de nos projets et nos dossiers à réaliser. Après trois voire quatre heures de réflexion intensive, il nous arrivait de déraper et de passer les moments les plus drôles de cette année étudiante.

D’autres histoires d’étudiant à raconter ?

Nous avons eu la chance de partir en immersion dans le camp militaire de la Valbonne, ce qui restera une belle expérience. Au départ, nous étions tous sceptiques à l’idée de passer trois jours dans une base militaire et vivre au rythme des soldats qui servent la France. Nous avons vécu ces trois jours en situation extrême : nous ne savions pas ce que nous allions faire dans l’heure qui allait suivre ! Il s’agissait en d’un stage d’organisation et de management orienté sur la découverte pratique du leadership et de la prise de décision en situation de crise et/ou en environnement incertain et complexe.

« Nous nous sommes très vite rendu compte que nous n’étions pas à 100 % de nos capacités et qu’il était toujours possible d’en faire plus. »

Pendant trois jours, nous avons repoussé nos limites et nous nous sommes dépassés pour résister au rythme effréné des journées d’entrainements. Nous ne dormions que quelques heures par nuit. Dès le deuxième jour de stage, nous avons pu avoir un aperçu des personnalités de chacun. Nous nous sommes très vite rendu compte que nous n’étions pas à 100 % de nos capacités et qu’il était toujours possible d’en faire plus, que ce soit à l’armée, dans le cadre des études, mais aussi dans le cadre professionnel.

Nous avons eu la chance d’entendre des témoignages émouvants de soldats partis sur le front.

Ce stage d’immersion nous a fait comprendre que dans la vie professionnelle, la cohésion de groupe et la communication sont les piliers d’une bonne réussite managériale.