Florence Legros : « On fera une grosse fête lorsqu’on entrera dans le top 10 des classements ! »

Florence Legros, directrice générale d’ICN Business School, parle de ses projets pour l’école de commerce. Elle aborde les spécificités de l’établissement, conseille les étudiants qui souhaiteraient l’intégrer, et parle de ses objectifs pour les années à venir.

Florence Legros, directrice de l'ICN

« Magnifique ». C’est ainsi que Florence Legros, directrice générale d'ICN Business School, définit son école. Pour Diplomeo, cette ancienne rectrice se livre au sujet de l’école de commerce qu’elle dirige depuis la rentrée 2015.

ICN, une école très ouverte sur l’international

Quelles sont les spécificités d’ICN Business School ?

ICN est une vieille école qui existe depuis 1905. Notre première spécificité est que nous travaillons beaucoup avec l’université de Lorraine, l'École nationale supérieure d'art et de design de Nancy, Mines Nancy, ainsi que d’autres établissements d’enseignement supérieur. Nous avons donc de nombreux doubles-diplômes qui permettent à nos étudiants d’être très polyvalents à leur entrée sur le marché du travail.

Notre deuxième spécificité, c’est que nous souhaitons travailler sur les compétences comportementales et sur les qualités humaines. Nous avons un centre de compétences comportementales qui s’occupe des étudiants.

Puis, notre appartenance à l’Artem est également un marqueur fort. Artem, c’est la réunion de trois écoles : ICN, les Mines Nancy, et l’école nationale supérieure d’art et de design de Nancy. L’objectif d’Artem est de favoriser le brassage des disciplines, de travailler ensemble sur des projets communs, et de faire preuve de créativité et d’innovation. Nous avons même inauguré un incubateur Artem pour les jeunes entrepreneurs en juin 2016. Artem propose une pédagogie créative et innovante depuis près de 20 ans.

« Nous voulons des gens qui ont des qualités humaines, des gens curieux »

Pour finir, l’ouverture internationale d’ICN est très importante. Nous avons 30 % d’étudiants étrangers. Et nous avons aussi beaucoup de jeunes diplômés qui partent travailler à l’étranger. D’ailleurs, 100 % de nos étudiants font un séjour académique à l’étranger, c’est obligatoire.

Que conseillez-vous aux étudiants pour le concours d’entrée et les entretiens ?

Lors du concours, nous apportons une attention particulière au comportement et au caractère des candidats. Nous voulons des gens qui ont des qualités humaines, des gens curieux. Lors des épreuves orales, il faut donc être soi-même.

Pour notre fameuse épreuve du jeu de cartes lors de l’oral, nous demandons aux étudiants d’être imaginatifs, et d’oser ! Pas la peine d’apprendre un discours par cœur en disant qu’ils veulent entrer à ICN depuis tout petit. Et il ne faut pas avoir peur des questions, il n’y a pas de piège.

Une pédagogie innovante

Quelles sont les qualités de l’école que vous souhaiteriez mettre en valeur pour pousser un étudiant à vous rejoindre ?

La pédagogie innovante que nous avons. Sur Artem par exemple, nous avons été imités, ce qui prouve bien que cette pédagogie est assez intéressante.

Les qualités humaines de nos enseignants et du personnel administratif sont également fortes. Les étudiants sont chouchoutés. C’est une école sérieuse, mais avec un encadrement sympathique : une bonne préparation au marché du travail. Ici, les étudiants pourront travailler dans une bonne ambiance.

« On a choisi d’être différent, on veut cultiver cette différence »

Un des atouts de cette école, c’est aussi la région Lorraine : c’est une très belle région, les gens sont gentils, les choses se passent de manière sereine ici. L’environnement est décontracté. C’est une ville où il fait bon vivre. Une ville universitaire très vivante. Les étudiants disent qu’ils ont eu du mal à montrer dans le train pour venir, mais après, ils ne veulent pas repartir.

Puis, l’école propose de nombreuses activités associatives : sport, musique, développement durable, BDE, junior-entreprise, théâtre, comédie musique, etc.

Une école qui veut « grimper dans les classements »

Comment définiriez-vous votre école en un mot ? Pourquoi ?

Magnifique.

C’est un projet magnifique. Magnifique parce que notre nouveau campus est magnifique. Magnifique parce que j’ai le sentiment qu’ici, tout le monde est bien.

Quels sont vos objectifs ces 10 prochaines années ?

Grimper dans les classements. Je n’ai jamais caché qu’on ferait une grosse fête dans cette école quand on rejoindrait le top 10, ce qui est jouable. On fait tout ce qu’il faut pour, en tout cas.

On a choisi d’être différent, on veut cultiver cette différence. Nos étudiants sont heureux et trouvent très facilement du travail : c’est le but initial d’une école. Tant que nous respectons cela, c’est primordial.

Retour en haut de page