ICD Business School : des masters classes "en mode numérique"

La convergence numérique. Un thème au cœur des nouveaux enjeux du secteur du marketing que l’école de commerce ICD Business School souhaite éclairer à l’occasion de masters classes vivantes et originales, accessibles à tous.

C’est sur l’idée originale de Claudine Farrugia-Tayar, journaliste travaillant sur un scénario de documentaire, que l’ICD a souhaité organiser des masters classes. L’idée ? Présenter les réalisations de nouveaux artistes du monde du jeu vidéo, du cinéma d’animation, de la réalité virtuelle... comme témoignages de la French Tech dans ces domaines.   

L’art digital : créer pour mieux vendre

Le marché de l’art et de la culture est indéniablement influencé par l’évolution numérique. Réalité virtuelle ou encore jeu vidéo... s’intègrent désormais au marketing de bon nombre d’entreprises. Et ça, l’ICD l’a bien compris. C’est pourquoi l’école de commerce internationale a fait naître des rendez-vous de l’art numérique afin d’accompagner les étudiants à comprendre les nouveaux enjeux inhérents à cette mutation digitale et artistique.

Après deux masters classes menées par des pointures de l’art digital (Miguel Chevalier, artiste plasticien digital et Julian Abbou, directeur des opérations et associé du studio d’innovation DVgroup), le cycle donne à nouveau rendez-vous aux futurs marketeurs au sein d’ICD Business School pour une master class menée par Valérie Hasson-Benillouche, directrice de la galerie Charlot.

Le 7 février prochain à 8 h 30, la galeriste présentera les pratiques innovantes de l’art contemporain comme la prise en compte d’algorithmes ou encore de codage dans la création artistique.

Un cycle de conférences cohérent pour les étudiants

Lors de la deuxième master class, Julien Abbou, spécialisé dans le développement de projets digitaux pour de grands groupes (Dior, Red Bull, Prada...) insistait, à travers des exemples précis de projets en réalité augmentée, sur l’importance de combiner technologie et création pour une meilleure production.

Pour Joachim, étudiant en 4e année de Programme Grande École à l’ICD, venu assister à la conférence, ces master classes permettent de bien compléter une formation en marketing : « La réalité virtuelle et augmentée sont en plein essor, et il est fort probable de les retrouver comme des éléments indispensables dans la manière d’imaginer le retail de demain. Il est possible que nous trouvions des liens entre nos futurs postes et ces nouveaux outils. »

L’art digital, semble donc ne pas être négligé par les étudiants commerciaux qui entendent bien intégrer une touche d'art numérique dans leur stratégie de vente !