L'Institut Catholique de Lille et les Tremplins s'associent pour créer une PrépAvocat à distance

Les candidats au concours du Centre Régional de Formation Professionnelle des Avocats (CRFPA) pourront désormais suivre une prépa à distance grâce au partenariat entre deux institutions reconnues.

Deux établissements légitimes dans la préparation du CRFPA

La Faculté de Droit de l’Université Catholique de Lille propose un grand nombre de formations en droit, de la licence jusqu’au master. Aussi, l’école donne d’ores et déjà la possibilité aux étudiants de suivre une prépAvocats pour le concours du barreau. Celle-ci est dispensée en présentiel, c’est-à-dire au sein même de l’établissement. Les Tremplins, de son côté, est un organisme de formation à distance bénéficiant d’une expérience significative dans la préparation des concours.

Compte tenu de l’uniformisation de l’examen sur le plan national, l’idée de créer une prépa dématérialisée grâce à un partenariat entre un institut de formation à distance et une université de Droit de renom est particulièrement pertinente. Ainsi, les étudiants peuvent accéder à la formation peu importe leur situation géographique. C’est d’ailleurs ce que souligne Camille Blanquart, Camille Blanquart, Directrice de la PrepAvocat : « Tremplin, nous offrait la solution qui correspondait à nos besoins en termes de logistique et de couverture du territoire. »

Les responsables de Les Tremplins, voient eux aussi des points positifs dans cette nouvelle alliance : « Avec la Faculté, nous renforçons notre expertise notamment dans le domaine juridique »

Une prépa solide et poussée

Le concours du barreau est particulièrement sélectif. De ce fait, les candidats ne peuvent pas passer à côté d’une préparation complète. Cette PrépAvocat est certes dispensée à distance, mais ne semble pas pour autant moins qualitative.

En effet, les étudiants ont accès à des supports de cours, des entrainements et des corrections individualisées. Il est également possible de poser des questions à une équipe pédagogique : « Notre force est de proposer un tutorat qui offre un suivi personnalisé sous forme de coaching », remarque aussi Camille Blanquart.

Ainsi, les candidats, pouvant être des diplômés d’un Master 1 ou 2 en droit mais aussi des individus ayant déjà eu une expérience professionnelle, bénéficient d’un suivi. Un avantage conséquent lorsque l’on sait l’investissement personnel que demande la préparation d’un tel concours. Les inscriptions seront ouvertes en septembre prochain.