Ils créent une application pour choisir le « Sam » de la soirée

Julien Beliard, un étudiant de l'ESIAME, vient de recevoir le grand prix Digiprize pour son application Sammy. Pour Diplomeo, il présente son projet qui pourrait faire diminuer la mortalité routière.

L'application Sammy a remporté le grand prix Digiprize

Julien Beliard et Maxime Nivot sont tous les deux étudiants. Maxime Nivot est à l'université d'économie et de gestion d'Angers, et Julien Beliard étudie à l'ESIAME, une école de commerce rattachée à l'ESSCA. Deux jeunes entrepreneurs qui ont décidé, il y a plusieurs mois, de lancer Sammy, une application qui permet de choisir son capitaine de soirée. Rencontre avec Julien Beliard.

Une application pour choisir son capitaine de soirée

Tu viens de recevoir le grand prix Digiprize parmi 127 projets créatifs pour ton application « Sammy ». En quoi consiste ce projet ?

Sammy est une application mobile gratuite qui met en place un univers où les utilisateurs viennent créer des groupes d’amis parmi lesquels un « Sam » ou « capitaine de soirée » est désigné, au hasard, entre les participants.

Le principe est que la personne désignée pour conduire ne consomme ni alcool ni drogues pour emmener et raccompagner ses amis à leur domicile dès la fin de la fête.

« Notre volonté est de réussir à réduire la mortalité au volant chez les jeunes ! »

À la fin de la soirée, si l’objectif du « Sam » est atteint et validé par ses amis, il sera récompensé par une somme de crédits offerts par l’ensemble des membres du groupe pour sa bonne action.

Ces crédits permettront à « Sam » de choisir sa récompense dans le store de l’application parmi les offres de nos partenaires (fast-food, cinéma, grandes surfaces...)

Quel est l’objectif de cette application ?

L’application Sammy a pour objectif de faire évoluer la vision des jeunes envers la sécurité routière.
En effet, nous souhaitons rendre attractif le fait d’être « Sam » durant une soirée en permettant au conducteur désigné d’être récompensé par ses propres amis.

Vous l’aurez compris, Sammy compte faire prendre conscience aux jeunes qu’il est important de désigner un « Sam » avant de sortir.
Notre volonté est de réussir à réduire la mortalité au volant chez les jeunes !

Des étapes importantes

À quelle étape du projet en êtes-vous ?

Nous sommes rendus à un moment crucial pour le projet, car nous faisons en ce moment même développer l’application Sammy. Nous espérons sortir la version bêta pour septembre 2017.
Cela nous permettra d’avoir des retours de nos premiers utilisateurs afin de pouvoir sortir une version finale accessible à tous.

« Le Digiprize nous a servi à lancer notre communication sur Facebook et Twitter »

Aujourd’hui, nous travaillons avec des comptables sur la partie financière du projet et nous sommes à la recherche de partenaires pour alimenter le store. Cela permettra aux Bêta-testeurs d’avoir accès à des offres promotionnelles de qualité.

Quelles ont été les différentes étapes ?

Suite à des expériences personnelles avec la sécurité routière nous avons tout d’abord eu l’idée de Sammy.

  • Durant un an et demi, nous avons fait mûrir notre idée grâce à des rencontres et surtout durant des journées de travail. Ces journées de travail nous ont permis de créer une idée globale de notre business plan.
  • Nous avons ensuite pris contact avec une équipe de développeurs qui nous a fourni les premiers graphismes de l’application. Grâce à cela nous avons pu créer la vidéo de présentation du projet ainsi que notre site internet.
  • Il était important pour nous d’avoir un retour sur notre projet. Nous avons donc décidé de participer à différents concours et ainsi d’obtenir l’avis de professionnels sur notre projet. 

Nous avons participé et remporté le concours national « Les jeunes qui osent » organisé par le Crédit Mutuel. Les concours permettent d’obtenir une première source de revenus, mais aussi de gagner en visibilité. En effet, le Digiprize nous a servi à lancer notre communication sur Facebook et Twitter, car de plus en plus de concours sont en lien avec les réseaux sociaux.

Une aide de l'école

Ton école, l’ESIAME, rattachée à l’ESSCA, t’a-t-elle aidé durant les différentes phases du projet ?

L’ESIAME grâce à son enseignement et à ses intervenants de qualité me permet chaque jour d’apprendre de nouvelles choses sur le monde de l’entreprise. Mon école soutient notre projet par différents moyens.

Tout d’abord, au niveau communication elle partage notre projet via les réseaux sociaux et nous consacre des articles dans le journal de l’école qui est envoyé par mail et distribué lors des journées portes ouvertes.

Nous sommes aujourd’hui à la recherche de partenaires et nous savons que l’ESIAME nous ouvrira volontiers son réseau d’entreprises pour nous permettre d’acquérir de nouveaux partenaires. 

Quel avenir pour l'application ?

Envisages-tu des partenariats, afin de promouvoir ton application ? (Autres sociétés, ministère ?)

Le projet Sammy est basé sur un système de partenariats permettant à notre application d’être gratuite lors du téléchargement et aux utilisateurs d’obtenir des offres promotionnelles qui leur correspondent.

« Nous avons déjà pris contact avec la Sécurité routière »

Il est indispensable pour Sammy d’obtenir des partenariats avec une multitude d’entreprises pour permettre aux utilisateurs d’avoir un large choix d’offres promotionnelles sur le store de l’application.

Nous avons déjà pris contact avec la Sécurité routière et nous espérons que celle-ci acceptera de nous aider en mettant son logo sur notre application.

Quelles difficultés as-tu connues depuis que tu t’es lancé dans cette aventure ?

Au début lorsque vous lancez un projet le plus compliqué est d’être pris au sérieux, d’où notre choix d’avoir longtemps mûri le projet sans en parler ouvertement. C’est aussi un point positif des concours, ils permettent aux gens de prendre conscience que ce projet est concret.

Il est aussi difficile de trouver des sources de financement quand on lance son projet. C’est pourquoi dans le cas de notre projet, les concours que nous avons gagnés nous ont permis d’obtenir une modeste source de financement en attendant que des partenaires nous accompagnent dans cette aventure.

Étudiant et entrepreneur : une véritable aventure

Être étudiant et lancer son entreprise, est-ce facilement conciliable ?

Un projet demande beaucoup de temps et de réflexion, il faut donc réussir à s’organiser pour pouvoir gérer au mieux ses études et le lancement de son entreprise.
Quelques fois il faut faire un choix entre les deux, mais nous espérons qu’un jour ces efforts nous permettront de nous occuper à 100 % de notre aventure Sammy.

Un conseil à des étudiants qui comme toi, souhaiteraient lancer leur projet ?

Je pense qu’il faut du courage, de la détermination, être flexible, ne pas avoir peur d’investir ses économies et son temps, mais au final qu’avez-vous à perdre ? Au mieux votre idée fonctionne. Dans le pire des cas, le projet n’aboutit pas et alors vous aurez vécu une belle expérience dont vous vous souviendrez toute votre vie.

Retour en haut de page