Le cursus d’ingénieur s’ouvre aux apprentis

L’ESEO, école d’ingénieurs angevine, propose désormais une formation au métier d’ingénieur en alternance, avec la CCI49 et le CFA qui s'y rattache.

Des ingénieurs des nouvelles technologies

La nouvelle formation en alternance de l’ESEO préparera, en trois ans, des ingénieurs généralistes des nouvelles technologies. Le programme sera le même que pour les étudiants en formation initiale. La seule différence est que les apprentis pourront justifier de trois années d’expérience professionnelle et qu’ils n’auront pas à financer leur formation. « Depuis 25 ans, nous proposons une spécialité “ingénieur en informatique industrielle” sous le statut apprenti avec l’ITII et connaissons donc parfaitement les besoins de l’apprentissage, fait remarquer Mohamed Ramdani, directeur des programmes de l’école. Aujourd’hui, nous souhaitons aller plus loin en offrant l’accès à tous les secteurs d’activité par l’apprentissage, au travers d’un socle généraliste et d’options. »

En pratique, la formation se découpera ainsi :

  • 15 jours en entreprise
  • 15 jours à l’école
  • 1 stage à l’international
  • 1 projet ingénieur en entreprise en dernière année

La formation est ouverte aux jeunes (entre 16 et 30 ans) titulaires d'un bac+2 d’une filière technologique.

Avec les entreprises

L’ESEO compte bien épauler les étudiants dans leur recherche de contrat d’apprentissage, notamment grâce à son réseau de 1 400 entreprises. Un forum sera également organisé en mai 2017. « Les entreprises avec lesquelles nous travaillons ont un besoin grandissant d’apprentis généralistes qu’ils peuvent former à leurs propres méthodes pendant une longue période », note Pierre-Yves Pâques, directeur du développement de l’ESEO.