L’EME embarque ses étudiants à Tanger pour animer des ateliers sur les changements climatiques.

Les étudiants de l’EME (École des Métiers de l’Environnement) prennent à coeur les questions environnementales. L’école annonce qu’ils seront les 18 et 19 juillet, des acteurs de premier plan lors la MEDCOP qui se déroulera à Tanger. Dernier rendez-vous avant la conférence des parties prévue à Marrakech (COP 22), les étudiants de l’école proposeront des tables rondes autour des questions environnementales et de la sensibilisation publique.

Mettre l’accent sur les événements internationaux

Jacques Oregon, président de l’école souligne l’importance des événements pour son établissement « Nous sommes déjà intervenus souvent lors d’évènements internationaux consacrés à l’environnement, au développement durable, au changement climatique, à la transition énergétique et à l’économie circulaire. ». Il détaille les objectifs pour ses étudiants « A Tanger, les 18 et 19 juillet, la mission de l’EME sera bien plus importante encore : nous devrons créer des conditions de débats et d’échanges exemplaires entre les décideurs publics, les responsables associatifs et le grand public. Je veux dire ma fierté que l’EME contribue à sa façon aux débats sur le changement climatique »

Une école axée sur le développement durable et l’environnement

L’EME propose plusieurs diplômes spécialisés (Bachelor, Master) : Ingénieur en génie de l’environnement, coordinateur environnement. Des thématiques axées sur les enjeux climatiques de demain, en étudiant la gestion des ressources, la contamination des milieux aquatiques ou encore les traitement de l’eau, de l’air et des déchets.

Retour en haut de page