ECV : Des étudiants participent à un concours organisé par Disney

Pour les 90 ans de leur emblématique souris, Walt Disney Company France organise un concours d’art autour de Mickey. Pour l’occasion ils ont réussi à réunir 38 écoles d’art et de design à travers toute la France parmi lesquelles se trouve l’ECV.

La jeunesse mise en avant

« Réinterpréter Mickey, l’icône la plus enthousiaste de votre enfance, à travers un courant artistique emblématique qui vous inspire », voilà la consigne donnée aux étudiants participant au concours.
Mettre en avant les jeunes talents français est une bien belle manière de fêter son anniversaire, d’autant plus que les étudiants en question n’auront quasiment pas de restriction.
Les formats des œuvres dépendent seulement des choix des étudiants : sculture, peinture, photographie... toutes les portes sont ouvertes.

Fort de sa popularité, Mickey est connu de tous et devrait inspirer, sans problèmes, nos jeunes pousses. Tous les étudiants devraient voir leurs œuvres passer sous le regard d’un jury qui sera présidé par Charlotte Le Bon, marraine du concours et artiste exposée à la Galerie Item à Paris.

Ce n’est pas tout pour les étudiants de l’ECV, après l’annonce des résultats courant avril, les 10 meilleures créations bénéficieront d’un traitement particulier et seront exposées dans 12 gares françaises dont 6 Parisiennes. Les œuvres seront ainsi affichées pendant 6 jours du 2 au 8 août et devraient être mises en vente en septembre avec 30 autres œuvres.

L'ECV, dans son élément

Certaines écoles dont l’ECV ont eu la chance d’accueillir les équipes de Disney ainsi que Sebastien Durand, un expert du storytelling et spécialiste de Mickey.
Ils se sont donc rendus dans les deux campus de l’école à Lille et à Paris pour présenter le projet et briefer les étudiants sur le concours. Pour répondre à leurs questions, les étudiants de l’ECV Paris ont décidément eu beaucoup de chance, et ont reçu la visite de Charlotte le Bon, membre du Jury.

Les étudiants de l’ECV semblent parfaitement formés pour ce challenge qui implique d’avoir des connaissances développées en art. On note tout de même que ce n’est pas la première fois que l’école est impliquée dans des évènements de cette envergure, on se souvient notamment de leur collaboration avec Shaka Ponk pour leur prochaine tournée. Les enseignements professionnels de graphisme que suivent les élèves de l’ECV devraient sans doute propulser quelques élèves vers la mise en vente des 40 réalisations ayant retenus l’attention du jury.

En attendant patience, on a tous hâte de voir une statue de Mickey, crête iroquoise entre les oreilles en train de s’époumoner dans un micro, en hommage à la culture punk des années 80 bien sûr.