Un nouveau diplôme en anglais pour les élèves de Polytechnique

Dès la rentrée 2016, l’Ecole Polytechnique proposera à ses étudiants un diplôme 100 % en anglais, de quoi attirer les élèves étrangers et ceux qui souhaitent travailler à l’international.

Les différents cursus possibles

Un diplôme intégralement dispensé en anglais, c’est ce que proposera dès la rentrée prochaine l’Ecole Polytechnique. Il s’agit du « graduate degree de l’école polytechnique », un master en deux ans décliné sur trois cursus. Ce programme, qui permettra de valider un niveau bac +5, sera ouvert à tous les étudiants, y compris étrangers.

Le directeur de l’enseignement et de la recherche de l’établissement explique dans Le Monde que ces programmes sont destinés aux « étudiants en quête de compétences pratiques et d’une première expérience professionnelle les préparant à une carrière internationale ». Il ajoute : « ces programmes, élaborés en étroite collaboration avec l’industrie, associent recherche fondamentale, développement industriel et management de l’innovation ».

Des programmes en phase avec le progrès 

Les trois cursus s’intéressent principalement aux domaines du commerce et des sciences. Parmi les thèmes abordés, l’énergie, l’environnement, le numérique et les nouveaux marchés. Les différents parcours portent des noms anglais : « connected objects for a digitized society », « corporate strategy for new markets » et « energy environment : science technology and management ».

Au travers de ce nouveau diplôme, Polytechnique souhaite également attirer les étudiants du monde entier. Ceux-ci devront être titulaires d’un Bachelor pour pouvoir accéder à ce cursus. Pour le moment, l’école est fière d’accueillir 30 % d’élèves étrangers, mais elle souhaiterait que ce taux passe à 40 %. Les étudiants d’X seront aussi autorisés à suivre ces cours, à condition d’avoir un excellent niveau d’anglais et « un fort potentiel ». En tout, une quarantaine d’étudiants seront sélectionnés.

Pour participer à ce programme, il faudra débourser environ 12 500 € par an.