Polytechnique se tourne vers l’Iran

Double diplôme et accords académiques : l’école Polytechnique se rapproche de l’Iran et enrichit sa coopération académique.

Des accords de double diplôme

Ce sont les premiers accords de double diplôme que Polytechnique signe avec ce pays. Ils concernent le cycle ingénieur et le programme doctoral et ont été conclut avec l’Université de Téhéran et l’Université d’AmirKabir. Les étudiants de ces écoles, une fois recrutés sur des critères d’excellence, passeront le concours du cycle ingénieur polytechnicien. Ils passeront les trois premières années de leur formation à Polytechnique avant de la terminer dans leurs écoles iraniennes d’origine.

L’accord de double diplôme signé avec ces deux universités s’applique aussi au programme doctoral d’excellence de Polytechnique, sur le modèle de PhD Track. Cela s’adresse à des élèves à haut potentiel, qui souhaitent relever des défis scientifiques. La première année de master se fera en Iran, avant de se poursuivre, jusqu’à la thèse, à Polytechnique, en France.

Un partenariat avec l’IASBS

Polytechnique a également signé un partenariat avec l’Institute for Advanced Studies in Basic Sciences (IASBS). Cet accord se concentre sur :

  • les échanges étudiants
  • la coopération scientifique
  • la coopération pédagogique
  • les échanges de professeurs

Ces accords sont la preuve d’une volonté de Polytechnique d’affirmer sa coopération avec l’Iran. En février, l’école avait déjà signé des accords avec l’Université de Téhéran, l’Université de Sharif et l’Université d’Ispahan. Aussi, les élèves iraniens bénéficient désormais d’un centre de concours dédié aux épreuves d’entrée en cycle ingénieur polytechnicien.

Retour en haut de page