Polytechnique lance son premier master en alternance

La formule de l’alternance fonctionne et l’école polytechnique l’a bien compris. L’école lance son master projet-innovation-conception (PIC) en alternance.

Une première pour l’X

Créé en 2002, le Master PIC ( projet-innovation-conception , est le premier de l’école polytechnique a bénéficié de la formule de l’alternance, en s’ouvrant aux contrats de professionnalisation. Auparavant, les promotions de ce master, composées de 40 élèves, menaient un projet de stage dans une entreprise. Maintenant, le parcours en alternance permet d’allier statut salarié et étudiant. L’ouverture de ce master à l’alternance s’inscrit dans la volonté de l’X de proposer des formations en accord avec les besoins des entreprises. « La force de l’enseignement scientifique dispensé à l’École polytechnique réside dans notre capacité à associer formation théorique et pratique, sur des problématiques rencontrées par les entreprises », note Christophe Midler, directeur scientifique du Master PIC.

12 à 17 mois en entreprise

Les cours théoriques de l’école sont dorénavant couplés à une période de 12 à 17 mois en entreprise. Les étudiants sont dans des situations réelles de management de l’innovation. Ils peuvent prendre part à des projets concrets au sein d’une entreprise, tout en continuant de se former avec le tutorat d’un enseignant-chercheur. « L’alternance convient parfaitement à cette formation de haut niveau dont la spécificité est d’être basée sur une intégration entre les cours théoriques et la mise en pratique de cet enseignement dans le contexte réel de l’entreprise », ajoute Christophe Midler.

Cette formule permet aussi d’entrevoir, dans certains cas, une embauche après l’alternance.