Cheers : L’appli qui ne va pas laisser les amateurs de bières insensibles

groupe-cheers-logo

Pour sa cinquième édition, le concours Digiprize a récompensé « Cheers », une application qui met en relation des distributeurs et des consommateurs de bière. Primés le 13 février dernier, les 6 étudiants à l’origine du projet font partie des 14 groupes ayant reçu un prix Digiprize.


Face à l’immuable mainmise de la grande distribution sur la vente de bière, ils ont décidé de créer une application qui permet de découvrir des bières de brasseurs artisanaux dans toute la France. À la suite de la réception du prix, les étudiants ont accepté de répondre à quelques questions et nous présenter leur projet.

L’aboutissement d’un travail de groupe

Sandrine, Quentin, Coline, Paul, Adrien et Christopher sont tous les six étudiants en quatrième année à l’ECE Paris École d’ingénieurs. Repartis dans différentes majeures : Systèmes d’information, Ingénierie financière, Systèmes embarqués et Santé et Technologies, ils nous expliquent comment leur est venue l’idée de Cheers :

« Nous voulions trouver un sujet qui nous concerne et qui soit en lien avec notre vie quotidienne. En tant qu’étudiants, nous sommes toujours avec nos smartphones et puisque nous sommes friands d’applications, nous avons décidé de chercher une idée d’application qui n’existe pas encore sur le marché. »

Âgés de 21 à 23, ces jeunes innovateurs ont donc réussi à mettre en relation un thème qui les concerne (les applications) et leur quotidien (la bière), ou peut-être est-ce l’inverse.
Néanmoins, ce prix n’est pas le résultat du hasard, les étudiants ont travaillé ensemble et se connaissaient avant l’élaboration du projet.

« Nos formations nous sont extrêmement utiles pour le développement de l’application. »

« Nous avons déjà travaillé ensemble sur plusieurs projets au cours des dernières années. C’est en partie grâce au fait que nous nous connaissions que nous avons monté Cheers. Nous savions que le rythme et l’ambiance de travail allaient correspondre. »

Ils ont ainsi pu travailler sur leur application dans le cadre de leurs cursus respectifs :

« Nous avons créé Cheers car cette année nous sommes amenés à effectuer un PPE (Projet Pluridisciplinaire en Équipe). Tout au long de l’année, nous avons des créneaux de cours ainsi que quatre semaines complètes qui sont réservés à l’élaboration du projet. »

Un concept original

Ils nous présentent le principe de leur application :

« Cheers est un nouveau service pour citadins. L’application a pour vocation de promouvoir la découverte de bières artisanales et originales. Elle s’adresse à tous les amateurs qui pourront découvrir des bières rares. L’application se décompose en trois parties :

Les comptes professionnels qui sont destinés aux commerçants qui veulent être sur l’application. Ils y indiquent l’adresse de leur commerce, les bières originales et artisanales qu’ils proposent, leurs horaires d’happy-hour, une photo de leur commerce ainsi que les événements à venir. »

Les comptes utilisateurs qui sont destinés aux consommateurs de bières. Ils peuvent y indiquer leur identité et leurs préférences de bars et de bières. Depuis leurs comptes, ils ont accès à des groupes, publics ou privés, qui rassemblent des amis ou des personnes partageant les mêmes goûts. Grâce à ces groupes, ils peuvent participer à des conversations ou fixer des rendez-vous appelés « cheers ».

La page d’accueil, la dernière partie de cette application. C’est le premier visuel que voient les utilisateurs sans même se connecter. Sur cette page, ils peuvent chercher une bière précise ou en sélectionner une dans la liste de l’application. Une fois le choix fait, l’application localise l’utilisateur et lui propose les établissements qui disposent de la bière choisie à proximité et l’itinéraire pour s’y rendre.

Grâce à ce projet les six étudiants veulent atteindre un réel objectif :

« Derrière ce projet se cache la volonté de changer l’image de la consommation de bière, ternie par la consommation massive de la grande distribution. Avec notre application, nous voulons mettre en avant les établissements qui proposent des bières rares, qu’ils puissent se créer une vraie clientèle d’amateurs. C’est l’occasion pour les bières originales et artisanales de faire concurrence aux bières “classiques”. »

Le futur de l’application

Si le projet de l’application a reçu un prix, elle n’est pas encore disponible sur les portails de téléchargement, que ce soit Google Play ou l’App Store.

Les étudiants se donnent encore un peu de temps :

« Nous donnons le meilleur de nous-mêmes pour réussir à lancer l’application sur Google Play avant la fin de l’année scolaire. Nous n’avons pas de date de lancement précise, mais d’ici mi-avril nous aurons notre soutenance finale et nous espérons pouvoir présenter l’application terminée d’ici là. »

Les amateurs de bières devront donc attendre un peu, mais qu’ils se réconfortent, le projet a toutes les chances d’aboutir.
Pour le promouvoir à l’extérieur de l’école, les étudiants participent à d’autres concours d’innovation. On retient notamment le concours Coups2boost ou l’Imagine Cup organisé par Microsoft.

Cheers est donc toujours en développement et quelques points restent a éclaircir, notamment au niveau des partenaires :

« Nous n’avons pas de partenaire pour le moment. Il n’y a pas encore d’objectif précis sur ce point-là, mais à long terme nous aurons sûrement besoin d’entrer en contact avec des producteurs, des distributeurs, etc. »

L’application profite déjà de l’exposition qu’offre le concours Digiprize avant même sa création ou son lancement. De quoi mettre en confiance sachant que ce concours réunissait 800 jeunes venus de 140 écoles différentes.

Parmi les 219 projets, les étudiants ont réussi à faire de Cheers une des 14 idées gagnantes. Et ça, ça se fête, nulle part ailleurs qu’autour d’une bière.