AMOS, école de management sportif parmi les meilleures du monde

Fort de plus de 10 ans d'expérience, le réseau Sport Business School d’AMOS bénéficie aujourd’hui d’une reconnaissance mondiale. En effet, l’école s’est récemment hissée dans le top 15 européen et mondial des meilleures formations en management sportif, publié par le magazine Sportbusiness. 

En France, la pratique sportive est largement plébiscitée, le marché du sport est en expansion perpétuelle et se met de ce fait en quête de nouveaux profils bénéficiant d’une réelle expertise théorique et pratique dans le sport. Par sa méthode, AMOS répond à ces nouveaux besoins et joue désormais dans la cour des grands.

La qualité académique récompensée par une place au sommet

Qu'y-a-t-il de plus significatif pour un établissement qu’une présence dans un palmarès international aux côtés des écoles les plus renommées pour justifier de la pertinence de ses formations ? L’école de management sportif française aux 6 campus, AMOS, se voit cette année plus que légitimée dans le monde du sport grâce au classement du magazine SportBusiness International.

Si le « Master of Business in Sport » d’AMOS permet cette année à l’établissement d’occuper la 4e place sur le classement européen des masters en management sportif, celui-ci l’a également mené à la 13e place du classement mondial ! Un positionnement tout à fait intéressant lorsque l’on prend connaissance des écoles voisines dans le ranking, pour une grande majorité américaines (Columbia University, San Diego State University...). AMOS est en effet la seule école française dans ce classement.

Sylvestre Louis, Vice-Président d’AMOS, voit en ce classement, un moyen de confirmer le succès de l’école : « La reconnaissance de la qualité de nos formations confirme nos orientations et récompense notre engagement au service de l’économie du sport. C’est un aspect important pour nos étudiants qui peuvent vérifier que nos formations sont le fruit d’un vrai travail de recherche sur les évolutions du secteur. »

À noter que le palmarès SportBusiness prend en compte des critères pertinents comme la satisfaction des étudiants, la qualité des cours ainsi que celle des intervenants, les langues enseignées, le placement des étudiants, le taux d’insertion dans le secteur du management du sport au cours des 6 mois suivant l’obtention du master, ainsi que le salaire.

Des formations solides au service des futurs experts

À AMOS, les profils sont variés, mais il s’agit toujours d'étudiants passionnés par le sport. Bachelor Métiers du Sport, Programme Grande École, Programme Grande École International, les étudiants ont le choix entre formation courte ou longue, visant une carrière en France ou bien à l’international.

Parmi les diplômés de cette Sport Management School, on trouve notamment Clément Poidatz, franco-italien de 27 ans, diplômé d’un Master of Business in Sport à AMOS Lille. Désormais Trader sportif au sein de Winamax, Clément revient sur son expérience au sein de l’école de management sportif :

« J’ai découvert AMOS, j’ai candidaté puis intégré l’école en 2013 car c’est une véritable référence dans le sport business. Lors de ces deux années, j’ai eu la chance de faire les séminaires à Valence ainsi qu’à Chicago. Pour conclure, on m’a tout simplement donné les clés pour comprendre le monde professionnel : j’ai appris à ne pas avoir peur et à me lancer."

« Je travaille aux Invalides à Paris avec plus de 100 collaborateurs »

Les savoirs et les opportunités apportés par AMOS lui ont permis d’occuper des fonctions à responsabilités : « Je travaille aux Invalides à Paris avec plus de 100 collaborateurs. L’ambiance est à “l’américaine”, c’est ultra décontracté. [...] Nous contrôlons en permanence les flux de jeu et changeons les côtes par rapport au marché ; c’est le marché qui fait la loi. Nous devons analyser le profil du client et sa façon de jouer pour éviter, aussi, les tricheries. A la différence d’Eurobets où j’étais spécialisé dans un sport, chez Winamax nous touchons à l’ensemble des pratiques sportives."

« Quand vous êtes à AMOS, il ne faut pas penser uniquement pédagogie »

À AMOS, l’accent est particulièrement mis sur la passion. D’ailleurs, Clément avoue même avoir « réalisé un rêve » et donne aujourd’hui des conseils aux étudiants de l’école : « Quand vous êtes à AMOS, il ne faut pas penser uniquement pédagogie ; il faut avoir une vision très large. J’ai beaucoup appris avec mes expériences de volontariat et mes camarades de promotion : cela m’a enrichi et m’a ouvert l’esprit. »

Retour en haut de page