Formation pâtisserie pour adultes : quel cursus choisir ?

Vous reconvertir dans la pâtisserie : c’est possible ! Il existe des formations pour les adultes dans ce domaine. Elles sont diplômantes et vous mèneront rapidement aux fourneaux !

patisserie

Mettez la main à la pâte ! Si vous rêvez de changer de métier pour vous orienter vers la cuisine et plus particulièrement la pâtisserie, vous pouvez suivre une formation continue parallèle à votre emploi actuel ou tout lâcher pour consacrer votre temps à votre formation en pâtisserie.

Trouvez votre formation professionnelle en Pâtisserie

Apprendre la pâtisserie en formation professionnelle

Si vous voulez apprendre le métier de pâtissier, les formations professionnelles vous ouvrent les bras. Elles sont la meilleure solution pour acquérir des compétences et obtenir un diplôme reconnu dans ce domaine, que vous soyez déjà un salarié de la restauration ou en reconversion professionnelle

Qu’est-ce qu’une formation professionnelle ?

La formation professionnelle permet de se former à une activité alors qu’on est déjà employé et qu’on ne relève plus de la formation initiale lorsqu’on est étudiant. Selon votre ancienneté dans une entreprise, vous allez cumuler des heures de formation sur votre compte personnel de formation (CPF). Ce compte vous ouvre donc un droit à la formation (DIF) que vous pouvez utiliser quand vous le souhaitez et pour suivre une formation de votre choix : pour faire évoluer votre carrière, changer de métier ou pour vos connaissances personnelles.

Que proposent les formations professionnelles pâtisserie ? 

Les formations professionnelles en pâtisserie sont de courtes durées, quelques jours ou quelques semaines. Elles peuvent être de deux natures : généraliste pour apprendre les bases de la pâtisserie ou de la cuisine, ou spécialisée dans une technique. Vous pourrez alors vous spécialiser dans les tartes sucrées, des desserts bistronomiques, la pâtisserie d’assemblage, des desserts à l’assiette, etc. 

De grandes écoles de pâtisserie comme Ferrières ou Ferrandi proposent ces formations. Vous les trouvez aussi dans des organismes comme le Greta ou les CCI.

Reprendre des études

Si vous pensez qu’une formation professionnelle courte ne sera pas suffisante pour vous préparer au métier de pâtissier et si retourner sur les bancs de l’école ne vous fait pas peur, vous pouvez reprendre vos études.

Le CAP pâtisserie, le sésame pour exercer 

Le CAP Pâtisserie est la formation la plus commune pour accéder au métier. Dans certaines écoles, des classes uniquement pour les adultes en reconversion professionnelle sont mises en place. Elles permettent de faire une formation accélérée de 6 à 8 mois généralement.

En intégrant une classe d’adultes ou en reprenant les études avec des lycéens (en 2 ans dans ce cas), vous serez formé aux bases de la pâtisserie d’un point de vue technique, mais aussi théorique. Vous devrez ensuite passer par la case examen pour obtenir votre diplôme. Après le CAP, il est possible de poursuivre votre formation pour vous perfectionner ou vous spécialiser.

Certaines formations sont aussi accessibles en alternance. Cette formule permet de partager votre emploi du temps entre un temps de formation à l’école avec un temps de travail dans une entreprise d’accueil. Un bon moyen de garder un pied dans le monde du travail, d'acquérir une expérience professionnelle supplémentaire et de conserver des revenus, tout en vous rapprochant de votre rêve de choux à la crème et autres tartes au chocolat !

De nombreux autres diplômes valorisés 

Le CAP et les formations professionnelles ne sont pas les seules voies d’accès au métier de pâtissier lorsque l’on est adulte. Voici les autres formations possibles en pâtisserie, dans le cadre d’une reprise d’études :

  • Bac pro pâtisserie, en 3 ans
  • Mention complémentaire en 1 an en pâtisserie boulangerie ou en pâtisserie, glacerie, chocolaterie et confiserie spécialisées
  • Brevet technique des métiers (BTM), en 2 ans, après la 3e pour devenir confiseur, glacier ou traiteur
  • Brevet des métiers (BM), après le bac
  • Bachelor pâtisserie ou bachelor restauration option pâtisserie

Financer sa formation 

Contrairement à ce que l’on peut penser, la formation professionnelle n’est pas extrêmement coûteuse et s’adresse aux personnes actives comme aux individus sans activité professionnelle. Découvrez les façons de financer sa formation pour adulte et les critères d’éligibilité.

Les différents modes de financement 

Il existe différentes solutions pour vous aider à financer votre changement professionnel : 

  • Pôle emploi peut vous aider à financer votre formation et assurer une partie de votre salaire le temps de la formation si votre projet est bien construit et motivé
  • les régions et départements ont des dispositifs d’aides pour la formation professionnelle et l’aide à la reconversion
  • le Compte personnel de formation (CPF) vous ouvre des droits à la formation et le coût de celle-ci sera assuré par un organisme financer (OPACIF)
  • si vous reprenez des études et choisissez de les faire en alternance, c’est votre entreprise d’accueil qui se chargera de financer votre formation
  • si votre formation est très coûteuse (bachelor par exemple), vous pouvez solliciter des bourses et des aides au même titre qu’un étudiant

Les conditions à remplir pour faire financer sa formation 

Pour pouvoir bénéficier d’une prise en charge des frais de formation, vous pouvez être :

  • salarié
  • en recherche d’emploi
  • travailleur indépendant 
  • chef d’entreprise
  • fonctionnaire
  • intermittent du spectacle 

Trouvez votre établissement de Pâtisserie

La rédaction