École d’art : Comment la choisir ?

Après le baccalauréat ou une MANAA, il n'est pas toujours évident de choisir l'établissement où suivre ses études d'art. Spécialisation, diplômes, programmes, tous les critères sont bons à prendre pour choisir son école publique ou privée.

Trouver la bonne école d'art pour réussir !

Pour les artistes en herbe qui souhaitent faire de leur passion leur gagne-pain, de nombreuses écoles françaises d’art proposent des cursus diplômants et qualifiants de bac+2 à bac+5. Mais comment choisir son école d’art ? Réponse dès maintenant !

L’art n’est pas le secteur économique le plus dynamique sur le plan du recrutement. La concurrence est rude et, malgré le talent, il s’avère bien difficile de se faire une place dans la sphère artistique et culturelle. Depuis un certain nombre d’années, le secteur se professionnalise et les établissements proposent désormais des formations de plus en plus spécialisées et de plus en plus tournées vers le monde de l’entreprise (marketing, infographie, webdesign), l’industrie design et culturelle. Les écoles des Beaux Arts fondent toujours leur programme sur les enseignements artistiques, mais y ajoutent des modules de cours tournés vers l’économie, le marché de l’art et la gestion. En plus d’appréhender les modes de création de leur œuvre, les étudiants apprennent comment la mettre en valeur, la rendre visible au public et enfin la vendre. Au moment de choisir leur école, les apprentis artistes doivent prendre en compte un certain nombre de critères essentiels pour ne pas se tromper.

Choisir sa spécialisation avant son diplôme

Les écoles d’art sont nombreuses et les étudiants n’ont que l’embarras du choix pour trouver l’établissement qui correspondra à leurs attentes. On trouve aussi bien des écoles généralistes, mais aussi spécialisées dans un domaine en particulier. Il est essentiel dans un premier temps de fonder un projet professionnel concret, afin de faire le tri entre les établissements spécialisés. On peut ranger les filières artistiques en trois catégories : les arts plastiques, les arts appliqués, et l’artisanat d’art. Les jeunes esthètes pourront se tourner vers les beaux-arts, le design graphique, l’architecture d’intérieur et la décoration, la photographie, le webdesign, le cinéma, la musique, la danse, le théâtre, la mode, ou encore l’architecture. Choisir sa voie est vraiment une étape prépondérante dans la perspective d’intégrer une école !

Les études d’art, pour qui ?

Suivant le diplôme proposé et l’excellence de la formation, les écoles présentent différentes modalités d’admission à leur cursus. Les bacheliers, les titulaires d’un BTS design et les étudiants en arts plastiques n’auront pas accès aux mêmes formations. Les titulaires d’un bac STD2A auront accès à la plupart des cursus tandis que les autres devront passer par une MANAA ou une autre classe prépa en art. Les formations proposées dans les écoles ne s’adressent donc pas à tous ! Un certain niveau est généralement demandé pour accéder aux formations, notamment aux beaux-arts et en arts appliqués. C’est notamment le cas lorsqu’il s’agit de diplômes d’État (BTS, DNAP, DNSEP) proposés par des écoles publiques ou privées sous contrat.

École publique, privée, ou consulaire ?

Le statut de l’école est également très important dans le choix ! Il permet de prendre en compte des critères financiers, de réputation et de débouchés.

On trouve les écoles publiques (Beaux-arts, Écoles nationales supérieures) et consulaires (les Gobelins) pour lesquelles le prix de l’inscription est faible. Seul le coût du matériel reste à la charge de l’étudiant. Là où le bât blesse, c’est qu’au vu de leur réputation et leur accessibilité financière, les candidats sont nombreux et la sélectivité très rude. Il est très difficile de réussir les concours d’entrée dans ces établissements, il faut faire partie des meilleurs avant même d’être formé ! Il y a ensuite les écoles privées sous contrat. L’entrée est très chère, mais les établissements et leurs formations sont reconnus par l’État et le monde du travail. Ces écoles sont convoitées pour leur prestige, leur nom. On peut notamment citer l’école Bleue et l’ESAG-Penninghen dans les arts appliqués. Les formations sont reconnues par l’État et le RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). La sélectivité à l’entrée est également très forte.

D’autres écoles privées dites hors contrat ont des coûts de formations élevés, et les cursus ne sont pas officiellement reconnus. L’avantage est que la concurrence est bien moins féroce et les enseignements ne sont pas pour autant moins bons. Il s’agit la plupart du temps d’enseignants professionnels, moins émérites que dans les grandes écoles, mais dont l’expérience personnelle est utile aux étudiants. Enfin, les bacheliers peuvent également se tourner vers les licences d’art plastique, de photographie ou de cinéma à l’université. Mais l’enseignement se base plus facilement sur la théorie et permettra difficilement de faire carrière comme artiste plasticien ou performeur. Les diplômés se tourneront vers un diplôme supérieur ou des métiers subsidiaires dans la communication, la publicité ou l’évènementiel par exemple.

Étudier les programmes et les offres de formation

Enfin, ce qui est enseigné dans les écoles importe énormément aux étudiants pour faire leur choix ! Leur décision dépendra beaucoup des diplômes proposés (BTS, DMA, DNAP, DNSEP, bachelors, autres certifications professionnelles) et des programmes. Pour un BTS ou une MANAA, les écoles suivront un référentiel de programme commun. Les programmes des bachelors dépendent la plupart du temps des établissements eux-mêmes. Il faut faire attention, car les titres ne sont pas tous enregistrés au RNCP. Certains établissements misent plus sur la pratique que la théorie, et vice versa. Il faut faire le point sur les intitulés des matières et les mises en application concrètes (ateliers, projets d’étude, stages en entreprises, rencontre d’artistes et d’acteurs du secteur, visite de musées et d’infrastructures culturelles…). Les locaux et le matériel mis à disposition des étudiants pour les cours et le travail personnel sont aussi à prendre en compte dans le choix de l’établissement.

Toutes les informations sont bonnes à prendre pour choisir une école. Les apprentis artistes peuvent consulter à leur guise les sites internet, demander des brochures, et ne pas hésiter à se rendre aux journées portes ouvertes. Rendez-vous sur Diplomeo pour comparer les programmes, consulter les pages établissements et demander conseil pour votre orientation !

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page