APB ouvre ses portes aujourd’hui  !

La plateforme APB (Admission Post Bac) ouvre ses portes ce vendredi 20 janvier. À partir d’aujourd’hui, les élèves de terminale et étudiants de première année en réorientation peuvent s’inscrire et formuler leurs vœux sur la plateforme.

Une étudiante s'inscrit sur APB !
APB : la plateforme d'orientation est ouverte !

APB 2017, c’est parti ! La plateforme Admission Post Bac ouvre ses portes ce vendredi 20 janvier. Les élèves de terminale et étudiants de première année en réorientation peuvent donc désormais s’inscrire sur la plateforme, rechercher les formations qui les intéressent et formuler leurs vœux d’orientation pour l’année prochaine !

Des nouveautés discrètes

Cette année, APB comptera de nombreuses nouveautés. Parmi elles :

  • la possibilité de faire 12 candidatures possibles en prépa ainsi qu’en MANAA
  • le traitement différent réservé aux vœux « en apprentissage »
  • l’opportunité pour tous les candidats d’interclasser leurs vœux
  • la suppression des dossiers papier au profit des dossiers électroniques
  • la possibilité de répondre « oui mais » au cours de la troisième phase d’admission
  • l’allongement de la procédure complémentaire

Pour autant, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche n’a pas communiqué sur le sujet depuis la publication de l’algorithme d’APB. Depuis quelques mois, la plateforme APB est la cible de nombreuses critiques. Celles-ci portent notamment sur ses différents critères de sélection.

C’est donc dans un contexte tendu que s’ouvre cette édition 2017 d’Admission Post Bac.

Les candidats ont jusqu’au 20 mars pour s’inscrire et formuler leurs vœux

Du 20 janvier au 20 mars, tous les candidats pourront s’inscrire sur la plateforme et formuler leurs vœux d’orientation. Ils devront ensuite constituer leurs dossiers, classer leurs vœux et valider leurs candidatures.

Les établissements donneront leurs réponses au cours des phases d’admission, du 8 juin au 19 juillet 2017. Ceux qui n’auront été acceptés dans aucune formation devront passer par la procédure complémentaire.

Wally Bordas