Rentrée 2016 : choisir son école de commerce

A l’issue d’une prépa ou directement après le bac, nombreux sont les élèves à se diriger vers les écoles de commerce. Leurs programmes, leurs coûts mais aussi leur réputation, que faut-il prendre en compte pour faire le bon choix à la rentrée prochaine ?

rentrée école de commerce

A l’issue d’une prépa ou directement après le bac, nombreux sont les élèves à se diriger vers les écoles de commerce. Leurs programmes, leurs coûts mais aussi leur réputation, que faut-il prendre en compte pour faire le bon choix à la rentrée prochaine ?

Toujours opter pour une école reconnue

Toutes les écoles de commerce ne sont pas reconnues par l’état. Si elle ne répond pas à certains critères, notamment à propos du corps professoral ou des programmes, elle ne délivrera pas un diplôme visé, mais une équivalence qui n’a pas toujours de valeur ! Inutile donc de perdre 3 années ou plus dans un établissement, parfois moins cher, mais dont le diplôme ne vaudra rien à la sortie.

Les « grades de master » et l’appartenance à la Conférence des grandes écoles sont donc à vérifier lorsque l’on s’intéresse à ce type d’établissements.

On peut également choisir de faire confiance aux nombreux classements qui paraissent chaque année dans les magazines et sur internet. Ils analysent en détails la majorité des écoles (qualité de l’enseignement, de l’équipe pédagogique, moyens mis à la disposition des élèves, nombre d’étudiants, possibilités à l’international, taux d’emploi à la sortie, salaire…) et délivrent leurs conclusions, des indicateurs appréciés des futurs élèves mais aussi de leurs parents. Pourtant, tous ne sont pas très fiables, mieux vaut donc également effectuer sa propre enquête, en parcourant les salons et portes ouvertes et en contactant les anciens élèves par exemple.

Analyser les frais de scolarité

Effectuer un cursus en école de commerce coûte cher. Les établissements les plus cotés peuvent afficher des tarifs allant jusqu’à 12 000€ pour une année quand la moyenne tourne autour de 8 500€. Sachant qu’un élève passe de 3 à 5 ans en fonction du diplôme qu’il choisit au sein de ces écoles, la facture est vite difficile à payer. Il existe diverses formules pour la réduire, mais celles-ci ne concernent que les écoles reconnues. Les élèves boursiers peuvent par exemple bénéficier d’une allocation. Des aides au financement existent également dans certaines écoles. On peut également compter sur l’apprentissage, c'est-à-dire effectuer sa scolarité entre l’école et une entreprise, mais les places sont souvent limitées et il est impossible d’avoir l’assurance de réussir à trouver un contrat avant de s’inscrire.

 Enfin, trouver une école dépend de son projet professionnel. Il faut donc bien réfléchir à ce que l'on veut faire avant de passer les concours à travers la France !

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page